AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Eglise Futuriste
Jeu 6 Juin - 12:00 par almagor

» Avis de transfert du forum de l'AFT:Technoprog!
Ven 31 Mai - 19:24 par MarcAdmin

» Transfert du forum Technoprog! - nouvelle étape
Ven 31 Mai - 19:20 par MarcAdmin

» Coren
Jeu 23 Mai - 12:56 par Coren

» Bonjour, bonjour
Mer 22 Mai - 17:56 par Spartan

» Rencontre H+ irl Paris 22 mai 2013
Mer 15 Mai - 8:26 par MarcAdmin

» Stimulation Transcranienne électrique
Ven 10 Mai - 0:55 par Spartan

» Textes de Brainstorm
Mar 7 Mai - 4:09 par Brainstorm

» Quel est le 1er transhumain ?
Ven 3 Mai - 22:17 par p.pit

Adhésions
Adhérer à l'association Technoprog!

Partagez | 
 

 Préserver le cerveau sans le corps ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Kālī



Messages : 1068
Date d'inscription : 07/04/2010

MessageSujet: Préserver le cerveau sans le corps ?   Mer 7 Avr - 19:37

+438


Dernière édition par Jean-Luc Donné-Matteo le Dim 18 Sep - 4:34, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cyberpsy

avatar

Messages : 85
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: Préserver le cerveau sans le corps ?   Jeu 8 Avr - 18:37

Bonjour, et bienvenu sur ce forum.

Merci pour ce copier/coller, je ne l'avais pas encore trouvé sur la toile, très intéressant !


Du coup, j'en viens à me poser certaines questions ^^


1 : Sur quelles bases repose cet article ?

Articles scientifiques ou idéologie futuriste ?


2 : Je n'ai pas bien saisi le rapport avec le mouvement transhumaniste, vous serait-il possible de développer un peu plus la relation entre cerveau sans corps / corps sans cerveau et positions transhumanistes


Merci à vous,

Cordialement, Greg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kālī



Messages : 1068
Date d'inscription : 07/04/2010

MessageSujet: Re: Préserver le cerveau sans le corps ?   Ven 9 Avr - 0:01

+439


Dernière édition par Jean-Luc Donné-Matteo le Dim 18 Sep - 4:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Utopiah

avatar

Messages : 310
Date d'inscription : 03/11/2008

MessageSujet: Re: Préserver le cerveau sans le corps ?   Ven 9 Avr - 2:06

Le titre est-il approprie ? "Transhumanisme pour « les nuls », bases (Article 1)." suggere que l'on va poser les bases de la pensee transhuamiste cf "Article 1" et de facon pedagogique cf "pour « les nuls »".

Ce n'est malheureusement pas du tout ce que j'ai lu. En effet j'ai lu une proposition (reseau de cerveaux avec ou sans corps non biologique) pour atteindre un ideal, mais cela reste une proposition parmis tant d'autres. Peut-etre la meilleures, peut-etre pas, mais en tout cas je ne pense pas que l'on puisse appeler ca les "bases".

Petite remarque aussi au niveau des "cinq sens" et en particulier quand il s'agit d'extraire un organe en reliant d'autres, il serait dommage de ne pas evoquer la proprioception, la maniere dont le corps de percoit lui-meme.
https://secure.wikimedia.org/wikipedia/fr/wiki/Proprioception

Sinon aucune reference, pour un article qui se dit "technique" c'est tout de meme assez dommage. Aussi d'accord que je puisse etre avec certains arguments, sans reference cela reste leger. Il s'agit tout de meme, en particuler si l'on souhaite etablir les "bases" de partir avec des fondements solides et donc d'encrer son argumentation dans des theories solides, des donnes verifiees, etc.

Concernant la reponse, je n'ai la encore pas du lire le meme texte que celui annonce "pour appuyer l'idée qu'il est impossible d'arrêter le NBIC, donc aussi les nanotechnologies." On a en effet une solution etape par etape mais pas une demonstration rigoureuse que les NBICs sont economiquement et politiquement la seule voie qui va etre empruntee (meme si la encore je peux etre d'accord).
En revanche oui, l'article est en effet sur le transhumanisme, pas de doute, puisqu'il aborde le depassement de nos limites physiologiques.

Pour conclure et utiliser la remarque d'un ami, on est plus proche d'un scenario de science-fiction que d'un plan argumente par des references solides qui permettra de "rassembler les scientifiques et penseurs du monde entier" et "demanderait toutes les ressources financières disponibles de La Terre". Plus l'on souhaite se lancer dans un projet risque, plus il convient de justifier sa position.

PS : qu'est-ce qu'un "logicien de l'information" ? Google ne m'a trouve aucun site. Je connais Kurt Gödel, probablement le plus fameux logicien surement grace a son theoreme d'incompletude mais donc qu'est la difference avec ce type de travaux par exemple ?


Dernière édition par Utopiah le Ven 9 Avr - 2:14, édité 2 fois (Raison : question "logicien")
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fabien.benetou.fr
Cyberpsy

avatar

Messages : 85
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: Préserver le cerveau sans le corps ?   Ven 9 Avr - 2:17

Mais la possibilité d'une destruction massive, voir même totale de l'humanité existe déjà...

Les virus, les armes biologiques, ciblées ou globales, peuvent déjà annihiler l'humanité, le fait que plus le temps avance, et plus de telles armes, nanotechnologiques ou génétiques se développent, ne change rien au fait que cela soit déjà possible...

Vouloir "sortir" les cerveaux du corps pour pallier à cette problématique ne revient-il pas à anticiper une nouvelle "guerre froide" ?

Un cerveau hors corps est-il mieux protégé, ou au contraire, beaucoup plus vulnérable, ou comme diraient nos amis Suisses : ni plus ni moins, bien au contraire ^^


Ensuite vient la question de la numérisation de nos "êtres", afin de toucher à une certaine forme d'éternité...

Mon cerveau sans mon corps = moi ?

Qui ou que suis-je ?

On voit déjà les chocs psychologiques que peuvent provoquer la perte d'un membre, et les chocs "psycho-physiques", relatifs à la mémoire du corps (les membres fantômes), alors, vivre sans corps, est-ce vivable, à défaut d'être viable ?

Numériser mon réseau neuronal, matérialiser ma pensée, est-il possible, sans pour autant dénaturer mon être, ma personnalité intime ?

Que l'on soit capables un jour de numériser via tel ou tel réseau de neurones le style de jeu de Kasparov, ok, mais pourra-ton un jour matérialiser ses émotions intimes sur le capitalisme, le communisme ?

Ses émotions sur ces sujets sont elles les mêmes aujourd'hui, alors qu'il est amoureux, et demain, lorsqu'il se sera fait largué ?

Autrement dit, cela revient à répondre en quelque sorte à la question : "Quel âge avait Jésus ?"



En ce qui concerne les univers / environnements virtuels, oui, carrément, entre le moment où j'avais 5 ans, et où on jouaient à Froggy traversant des rivières sur des troncs d'arbres, les premiers Doom, et les Aliens Versus Prédator d'aujourd'hui, clair que les évolutions de demain vont être terriblement sidérante.

Univers en réalité virtuelle, à défaut de la 3D immersive émergente actuelle, sensations corporelles, olfactives, sensitives, piloter/incarner des "corps" qui ne sont pas forcément humains, oui, mais pourquoi impérativement se séparer de son propre corps à nous, le notre ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Utopiah

avatar

Messages : 310
Date d'inscription : 03/11/2008

MessageSujet: Re: Préserver le cerveau sans le corps ?   Ven 9 Avr - 2:31

Cyberpsy a écrit:
Un cerveau hors corps est-il mieux protégé, ou au contraire, beaucoup plus vulnérable
Bonne remarque, en particulier lorsque l'on voit le developpement de malware avec des techniques de biomimetique http://www.sciencedirect.com/science/journal/00653527 ou par exemple Understanding individual human mobility patterns ( http://www.nature.com/nature/journal/v453/n7196/full/nature06958.html Nature 2008) qui montre les similarites entre la diffusion d'un virus biologique et celui d'un virus informatique. On peut aussi regarder du cote des botnets http://blog.fireeye.com/research/botnet_research/ et evidement du cote militaire, cf Inside Cyber Warfare - Mapping the Cyber Underworld by Jeffrey Carr, O'Reilly December 2009. De plus il faut prendre en compte le stockage purement physique, un datacenter reste un lieu physique avec une securite a mettre en place. Le "net" n'est clairement pas un environnement plus rassurant que le reste.

Concernant l'evolution d'un cerveau sans corps c'est tout de meme la these inverse que Rodney Brooks defend http://people.csail.mit.edu/brooks/ puisqu'il compte faire evoluer ses robots par leur presence dans un environment (physique ou simule) ou encore de maniere plus "locale" Pierre De Loor http://sites.google.com/site/pierredeloor/


Dernière édition par Utopiah le Ven 9 Avr - 2:33, édité 1 fois (Raison : typo)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fabien.benetou.fr
Kālī



Messages : 1068
Date d'inscription : 07/04/2010

MessageSujet: Re: Préserver le cerveau sans le corps ?   Ven 9 Avr - 8:30

+440


Dernière édition par Jean-Luc Donné-Matteo le Dim 18 Sep - 4:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Utopiah

avatar

Messages : 310
Date d'inscription : 03/11/2008

MessageSujet: Re: Préserver le cerveau sans le corps ?   Ven 9 Avr - 9:20

Jean-Luc Donné-Matteo a écrit:
L'énergie étant illimitée
Ah... si on part avec ce principe la deja a mon avis plus la peine de se prendre la tete sur la plupart des problemes. D'ailleurs l'hypothese de l'energie illimite n'est-elle deja pas celle qui nous met dans le mur au niveau energie fossile a l'heure actuelle ?

Les datacenters qui a mon avis sont ce qui se fait a l'heure actuel de plus comparable avec ces dits "bunkers" puisqu'il ne font "que" stocker un nombre tres important de machines similaires entre elles, gerer le refroidissement et transmettre un flux de donne important, sont en train petit a petit de devenir aux Etats-Unis (pionnes dans le domaine, tous les gros datacenters sont la, en particulier evidement en Californie mais bougeant vers des etats plus "frais" au niveau temperature mais aussi legislation, on peut voir http://www.datacentermap.com/ ) une des depenses d'energie les plus importante. C'est d'aileurs pourquoi la notion de PUE http://en.wikipedia.org/wiki/Power_usage_effectiveness est central pour tout gerant de datacenter http://www.datacenterknowledge.com/ . Alors evidement si chaque cerveau possede son systeme de stockage, la securite grace a un ordinateur dedie (quantique ou non, il faut quand meme voir qu'en face l'attaquant aura aussi acces a une puissance de calcul et de bande passante du meme orde de grandeur) ca n'est quand meme pas negligeable.


Concernant la securite, j'y revient car j'ai tout de meme du mal a comprendre comment cela peut-etre a la fois la justification principale pour justement suivre la strategie proposee (corps faible, degradable, environment a risque, etc) et qu'a la fois lorsque l'on parle de securite une fois la strategie appliquee cela ne le soit plus ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fabien.benetou.fr
Kālī



Messages : 1068
Date d'inscription : 07/04/2010

MessageSujet: Re: Préserver le cerveau sans le corps ?   Ven 9 Avr - 11:14

+441


Dernière édition par Jean-Luc Donné-Matteo le Dim 18 Sep - 4:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Utopiah

avatar

Messages : 310
Date d'inscription : 03/11/2008

MessageSujet: Brain Emulation Roadmap   Ven 9 Avr - 16:15

Le rapport du Future of Humanity Institute realise en 2007 a Oxford intitule Brain Emulation Roadmap "possible future one-to-one modelling of the function of the human brain. It represents a formidable engineering and research problem, yet one which appears to have a well-defined goal and could, it would seem, be achieved by extrapolations of current technology."
pourrait a mon avis apporter une pierre importante a l'edifice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fabien.benetou.fr
Utopiah

avatar

Messages : 310
Date d'inscription : 03/11/2008

MessageSujet: The Singularity: A Philosophical Analysis   Ven 9 Avr - 16:32

On peut aussi lire slide 33+ de The Singularity: A Philosophical Analysis sur blog de David Chalmers son analyse sur le "Gradual Uploading".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fabien.benetou.fr
Kālī



Messages : 1068
Date d'inscription : 07/04/2010

MessageSujet: Re: Préserver le cerveau sans le corps ?   Ven 9 Avr - 17:17

+442


Dernière édition par Jean-Luc Donné-Matteo le Dim 18 Sep - 4:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kālī



Messages : 1068
Date d'inscription : 07/04/2010

MessageSujet: Re: Préserver le cerveau sans le corps ?   Ven 9 Avr - 18:43

+443


Dernière édition par Jean-Luc Donné-Matteo le Dim 18 Sep - 4:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kālī



Messages : 1068
Date d'inscription : 07/04/2010

MessageSujet: Un Transhumanisme pour « les nuls », bases (Article 1).   Dim 11 Avr - 21:34

+444


Dernière édition par Jean-Luc Donné-Matteo le Dim 18 Sep - 4:37, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc



Messages : 1260
Date d'inscription : 05/10/2008
Localisation : Athènes

MessageSujet: Re: Préserver le cerveau sans le corps ?   Dim 11 Avr - 23:47

Jean-Luc bonsoir

J’essaie de lire tes développements et tes échanges avec Utopiah depuis quelques jours. Y a de quoi faire :-) Ravi d’accueillir sur ce forum une pensée aussi bien approfondie.

Pour ma part, je ne rentrerai pas dans le débat technique sur la faisabilité technique. Ce n’est pas mon domaine. Je n’apporterais que conjecture.

Je pourrais en échange dire un mot de ce que je perçois du point de vue de l’acceptabilité sociale et politique de tels projets.
Je viens de passer plusieurs mois en m’investissant successivement dans les débats nationaux sur la révision des lois de bioéthiques, puis sur les nanotechnologies. Parallèlement, j’essaie de suivre d’aussi près que possible l’activité de plusieurs acteurs et organismes transhumanistes en Europe et aux E.U. (H+UK – britanniques ; AIT – italiens, Humanity+ - américains ; j’ai aussi des contacts assez réguliers avec l’Allemagne et la Belgique, mais aussi parfois avec la Russie ou la Chine).

Bon. Mon impression est que les personnes « se proclamant du Transhumanisme, des Transhumanismes » ne sont pas des centaines de milliers. Ou alors il faudrait considérer que des milliers de gens tiennent des discours h+ sans le savoir. Mais dans ce cas on ne pourrait encore pas dire qu’ils se « proclament » h+.
En Europe occidentale, les deux organisations les plus importantes (H+UK et AIT) revendiquent 300 à 400 membres. Les Russes affichent autour de 2.000 personnes. Humanity +, association d’envergure mondiale, n’en est qu’à quelques milliers. En France, je ne connais pas d’autre association autoproclamée h+ que l’AFT, et même en additionnant les inscrits de ce forum et de la liste de diffusion (pas mal de doublons), on ne dépasse pas les 150 !

Il n’empêche que tous ces gens partagent sans doute tout ou partie de ton analyse.
Notamment quand tu dis « Nous devons rassembler les scientifiques et penseurs du monde entier au niveau informationnel sur un tel projet pour voir si un consensus se crée dans ce sens. Je ne doute pas que les débats éthiques et techniques seront nombreux. » Même si le contenu précis du projet diffère de l’un à l’autre, la plupart sont je crois d’accord sur les grandes lignes qui font le Transhumanisme.

Mais quelle que soit la proximité éventuelle d’une singularité ou même d’une urgence de sauver l’espèce humaine, le fait que le mouvement Transhumaniste mondial existe ne signifie pas, à mon avis, qu’il va parvenir à susciter rapidement un « consensus dans ce sens ».
Les obstacles, tu ne l’ignores sans doute pas, sont nombreux et de bonne taille.
Je ne vais pas m’amuser à en dresser ici une liste, mais j’en citerai deux.
- L’inertie conservatrice des détenteurs du pouvoir.
- L’inertie conservatrice des populations.
Là non plus, je ne vais pas rentrer dans le détail de l’analyse (‘scusez-moi mais je me lève tôt demain), mais je veux dire que, quelle que soit notre conviction concernant l’évolution technologique à venir, il nous faut également faire preuve de réalisme, sociologiquement et politiquement parlant.

Il ne suffit donc pas, à mon avis, de se projeter dans l’avenir. Il est aussi, je pense, nécessaire, indispensable, d’avoir un discours et une action tournée vers le grand public, vers les média, vers les décideurs économiques, vers les pouvoirs publics …
C’est d’ailleurs une des raisons d’être de l’Association Française Transhumaniste : Technoprog !.

On va dire que je racole, que je fais ma pub. Ben … on aura raison :-)
Quand est-ce que tu prends ta carte ?-)
Dit encore autrement : comment envisages-tu de faire passer tes idées ou la réflexion h+ en général ? Ce forum a ses lecteurs, mais comment aller au-delà ?

A+
Marc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kālī



Messages : 1068
Date d'inscription : 07/04/2010

MessageSujet: Re: Préserver le cerveau sans le corps ?   Lun 12 Avr - 8:36

Bonjour Marc ! Bonjour à tous !


Quand je vois un article d'Eléna Sender de 2006 comme
Vivre 1000 ans, le transhumanisme y croit !
http://www.sciencesetavenir.fr/magazine/dossier/092083/vivre-1000-ans-le-transhumanisme-y-croit.html
Je m'aperçois quelle n'a pas pigé que vivre mille ans c'est 1000 ans de recherches donc c'est vivre en quasi immortalité au final.
Mais l'écrit est de 2006, de nos jours 4 ans c'est beaucoup dans les idées.

Pour la participation j'envoie un chèque dès demain. Aide pour ceux qui savent s'exprimer oralement donc pouvant sévir (sourire) à la télévision ou la radio, voir sur le net bien-sur. De mon côté étant un homme de l'ombre, toute forme de reconnaissances autre qu'idéelles me sont étrangères, mais l'amitié est jamais refusée. Ma motivation est purement altruiste, étant dans la quarantaine j'ai très peu de chances de rentrer dans un projet transhumaniste hypothétique en phase de réalisation. Pour en finir avec moi si j'avais les moyens financiers nécessaires pour devenir le premier cerveau libre de corps, endormi et protégé, je le ferais probablement vers 65 ou 70 ans (fin de parenthèse) ou juste en début de maladie.

En ce qui concerne l'inertie de la population mondiale, inertie liée à bien des facteurs, les choses étant socio-historiquement ainsi; ces personnes ont quand même des tendances fortes à écouter leurs « chefs » mais aussi leurs médecins.

Je ne dis pas que de la publicité pour les gens du commun des mortels ne soit pas utile, bien au contraire, mais il me semble que s'il y a actions à accomplir, il serait bon de viser ceux qui sont aux différents pouvoirs.

J'imagine un livre quasiment gratuit ou gratuit qui réunirait toutes les idées, études sur les transhumanismes avec un très grand nombres de chapitres et d'auteurs. Un livre signé et approuvé par tous les tranhumanistes et donc faire comprendre qu'il existe une certaine intelligence concertée qui veut s'exprimer. Ce livre aurait de nombreuses ramifications sur le net dans tous les pays avec des fora et des traducteurs inter-fora.
Ce livre serait donné gratuitement à tous les scientifiques, philosophes, intellectuels,mais aussi ceux qui sont aux têtes des radios, télévisions, journaux etc.

En fait mon idée serait d'écrire 3 livres, un pour la plupart des gens, un pour les politiques, un dernier pour les scientifiques. Nous comprenons bien qu'un livre universel n'étant pas possible.

Le but étant d'ouvrir une véritable conscience au niveau mondial en ce qui concerne des alternatives à la mortalité par vieillesse et accident, de montrer qu'il n'y a rien là de « surnaturel », que c'est un bon évolutif comme l'a été la production d'un cerveau par le darwinisme (entre autre).

Enfin faire comprendre que l'évolution à toujours eu tendance à produire des êtres de plus en plus complexes, que l'instinct de préservation est un indice extrêmement fort tendant à prouver que la nature cherche à atteindre un idéal, enfin que nous allons dans le sens naturel de l'Univers.

Nous prônons finalement bien plus de vie, une vie infiniment plus riche et longue où l'amour est sans cesse présente ainsi donc nous n'allons pas foncièrement dans un sens antireligieux et au-delà des religions beaucoup de personnes doivent ressentir des sens spirituels aux tranhumanismes.

Sur YahoO! et ailleurs il existe un jeu de questions/réponses. Pourquoi ne pas en créer un en ce qui concerne les transhumanismes, où tous les gens auraient des moyens de s'exprimer en plus des fora, mais encore ça ferait travailler les transhumanistes, de répondre aux questions diverses et variées, parfois très simples, parfois bien complexes. C'est une idée que comprendre le tranhumanisme par le jeu, jeu ludique.

Au moins cela montrerait combien nous connaissons notre sujet et je pense sincèrement que toute question aurait bien des réponses sur le fond et la forme, avec le temps, le jeu restant ouvert.

Finalement nous œuvrons pour le bien de l'humanité cela ne fait aucun doute en ce qui me concerne.

L'élément négatif principal étant à mon sens l'urgence, comme écrivait si bien Shakespeare : Time is (the) essence; le temps étant l'élément primordial.

Bonne journée à tous, Marc,


Jean-Luc DM.

P.S. Si nous sommes à court d'idées ce n'est que très temporaire :-)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc



Messages : 1260
Date d'inscription : 05/10/2008
Localisation : Athènes

MessageSujet: Re: Préserver le cerveau sans le corps ?   Lun 12 Avr - 9:40

Deux bonnes idées !

- Pour le livre, en français, je ne connais effectivement rien qui soit clairement h+ pour l'instant.
Nos amis italiens de l'AIT viennent de publier un premier ouvrage, signé Riccardo Campa : Mutare o perire. Ce pourrait être une idée d'essayer de trouver parmi nous un ou des traducteurs. Ensuite, nous avons quelqu'un qui pourrait donner un coup de main pour une publication …

Citation :
Sur YahoO! et ailleurs il existe un jeu de questions/réponses. Pourquoi ne pas en créer un en ce qui concerne les transhumanismes, où tous les gens auraient des moyens de s'exprimer en plus des fora, mais encore ça ferait travailler les transhumanistes, de répondre aux questions diverses et variées, parfois très simples, parfois bien complexes. C'est une idée que comprendre le tranhumanisme par le jeu, jeu ludique.
- Pourrais-tu nous filer des liens pour nous permettre de voir à quel genre de "jeux" tu fais allusion ?

Merci de ta participation
A+
Marc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kālī



Messages : 1068
Date d'inscription : 07/04/2010

MessageSujet: Re: Préserver le cerveau sans le corps ?   Lun 12 Avr - 18:26

Hello !

http://fr.answers.yahoo.com/

C'est un jeu qui existe depuis quelques années où les gens posent toutes sortes de questions dans toutes sortes de domaines. La plupart du temps c'est assez superficiel mais parfois c'est intéressant.

Adapter un questions/réponses à un seul sujet comme le transhumanisme, même si c'est un sujet bien vaste... Je ne peux pas dire si cela aurait du succès, souvent faut tester une idée pour savoir vraiment...

Pour la traduction de messages dans les fora j'utilise souvent Google Traduction pour m'en faire une idée même si parfois des termes techniques sont difficilement traduisibles. En tout cas c'est un gros travail que de traduire, non que ce soit spécialement difficile mais ça prend pas mal de temps. A la limite peut-être que l'idéal c'est que tous les pays traduisent en anglais. A partir de l'anglais c'est bien plus facile de traduire en français et l'anglais est la langue la plus courante.
Langues et Internet

Pour le livre de Riccardo Campa, ce serait bien, effectivement, de le traduire. L'anglais ce me serait possible avec du temps mais l'italien, l'idée de chercher un traducteur est une très bonne idée.

Je me demande, comme il n'y a pas forcément mort cérébrale comme dans la cryogénie, si les pouvoirs accepteraient un cerveau bien vivant mais endormi et pouponné, et évidemment sans corps. Théoriquement ce ne serait pas de l'euthanasie déguisée. Peu gourmand en nutriments et énergie, et déjà préparé pour la reconnexions du système nerveux périphérique au virtuel et réel. D'autres chercheurs se pencheraient sur l'entretien, la réparation et l'augmentation des cellules du cerveau.
La nécessité de l'apoptose serait pour éviter le cancer et empêcher de tuer d'autres cellules proches etc. mais peut-être qu'avec des nanorobots nous aurions la possibilité de remplacer régulièrement les vieilles cellules par des cellules jeunes tout en gardant les connexions existantes, certains neurones ont 10000 connexions ce qui n'est pas rien et c'est ces connexions qu'il faut préserver à tout prix si nous changeons de neurone. Peut-être qu'en changeant juste l'intérieur des neurones, c'est à dire l'ADN et les mitochondries les connexions resteraient en place...

Il me semble assez raisonnable de penser que si une seule personne était ainsi en recherches et études, cela ferait un tel bing bang médiatique que ça éveillerait bien des consciences sur le transhumanisme. Les volontaires seraient nombreux, il faut imaginer des gens assez jeunes très malades dont le corps n'en a que pour quelques mois à vivre et avec un cerveau en très bon état...

Bonne journée à tous !

H+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kusanageek

avatar

Messages : 1107
Date d'inscription : 25/03/2010
Age : 29
Localisation : France

MessageSujet: Re: Préserver le cerveau sans le corps ?   Lun 12 Avr - 20:32

Bonsoir et bienvenue ici.
Si tu comprends l'anglais (même écrit avec les sous-titres), il y a une vidéo du TED qui pourrait t'intéresser : http://www.ted.com/talks/lang/eng/mark_roth_suspended_animation.html
L'animation suspendue met le corps dans un état de mort sans qu'il le soit, et c'est possible avec une petite dose de sulfate d'hydrogène, qui fait baisser la demande d'oxygène du corps tout en faisant radicalement baisser la température de celui-ci.
Théoriquement un corps peut-être maintenu dans cet état pendant 255 millions d'années (si mes souvenirs sont bons), ce qui est loin d'être négligeable !
Il suffit de réchauffer le corps pour qu'il se réveille sans effet secondaire.
À voir si ça peut en partie répondre à ton problème.

PS : évidemment je simplifie énormément la manière dont fonctionne le sulfate d'hydrogène, il vaut mieux regarder la vidéo.

_________________
The checks and balances of democratic governments were invented because humans themselves realized how unfit they were to govern themselves. They needed a system, yes. An industrial age machine. - Helios, Deus Ex
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kusanageek.com
johnj22



Messages : 9
Date d'inscription : 08/03/2010
Age : 30
Localisation : Québec

MessageSujet: Re: Préserver le cerveau sans le corps ?   Lun 12 Avr - 21:38

Bonjour à vous!
Très interessant ce topic soit dit en passant.
Je suis d'accord avec vous pour ce qui est de trouver une façon de véhiculer le message pour que les gens le comprennent bien. Pour ma part, je ne sais pas quel tournure va prendre notre futur avec toute les possibilitées qui vont s'ouvrir, mais je sais que l'humanité en sera grandement changé. Ce qui m'inquiète c'est comment faire passer l'idée du transhumanisme dans l'esprit du grand public. Ceci s'avère tant qu'a moi le plus gros défi à surmonté, car j'ai bien peur que la science et la technologie soient prète bien avant le publique. 20 ans ce n'est pas beaucoup de temps par rapport à l'impact social que la technologie va nous ammener. C'est la peur du changement qu'il faut réussir à éliminer de l'esprit des gens. Comment? Je ne sais pas encore, mais il faudrait trouver vite, car je pense qu'il ne reste plus beaucoup de temps. J'ai par ailleur étudié un peu comment le monde réagit à ce mouvement quand je leur explique les notions de singularité et de transhumanisme, mais la plupart ne se montre pas interessé et la réponse qui revient souvent est la suivante : Tout ça c'est dans 20 ans nous en reparlerons à cet heure. Quand il me réponde cela je réalise qu'il n'ont probablement pas assimilé tout les changements que cela implique. Il y a aussi que les gens nous associe à une secte ou une religion quelconque qui n'est pas du tout le cas. Alors, je vous demande à vous lorsque vous en parlez si vous réussissez à mieu faire passer le message que moi et si oui comment vous vous y prenez.
Johnj22
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cyberpsy

avatar

Messages : 85
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: Préserver le cerveau sans le corps ?   Lun 12 Avr - 22:37

Salut Johnj22,

ben tu as ouvert un topic à ce sujet, je pense que le mieux à faire, et de continuer à débattre de ta problématique sur le post en question, afin de pouvoir garder la ligne de celui-ci.

Puisque sur celui-ci, la question est finalement de faire prendre conscience aux personnes de pouvoir les enjeux et éventuelles solutions adéquat.

Pour ce qui est de la diffusion du message à "la masse", il est vrai que nous nous posons également aussi la question, et que nous essayons de trouver une approche, une ligne diplomatique, qui ne brusque pas les gens, mais c'est un tout autre sujet.

Je te propose que ceux qui ont une ou des idées sur "comment faire passer le message au tout venant" se rendent sur ton post : Comment présenter les choses


Merci à tous pour votre compréhension,

Cordialement, Greg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
johnj22



Messages : 9
Date d'inscription : 08/03/2010
Age : 30
Localisation : Québec

MessageSujet: Re: Préserver le cerveau sans le corps ?   Lun 12 Avr - 23:05

Les pays investissent des millions dans les recherches qui convergent vers l'amélioration de l'homme. Je pense que les chefs d'état et scientifiques savent bien vers ou nous nous dirigeons. C'est pour cela que je crois qu'il faut soulever la masse pour obliger les chefs politique à établir des plans pour le futur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc



Messages : 1260
Date d'inscription : 05/10/2008
Localisation : Athènes

MessageSujet: Re: Préserver le cerveau sans le corps ?   Mar 13 Avr - 12:13

Jean-Luc Donné-Matteo a écrit:


http://fr.answers.yahoo.com/

C'est un jeu qui existe depuis quelques années où les gens posent toutes sortes de questions dans toutes sortes de domaines. La plupart du temps c'est assez superficiel mais parfois c'est intéressant.

Adapter un questions/réponses à un seul sujet comme le transhumanisme, même si c'est un sujet bien vaste... Je ne peux pas dire si cela aurait du succès, souvent faut tester une idée pour savoir vraiment...
Je suis allé voir ça. Donc, pourquoi pas.
Le problème me paraît de trouver quelqu'un qui pourrait mettre ça en place, car cela demande sans doute quelques connaissances techniques en "webmasterisation".
Sinon, nous pourrions plus simplement ouvrir ici un forum Question/Réponse dans la Rubrique "Discussions & Débats" ?
Comme nous-sommes en train, dans la partie privée, de discuter d'une refonte du forum, ce pourrait être l'occasion …

Citation :
Pour la traduction de messages dans les fora j'utilise souvent Google Traduction pour m'en faire une idée même si parfois des termes techniques sont difficilement traduisibles. En tout cas c'est un gros travail que de traduire, non que ce soit spécialement difficile mais ça prend pas mal de temps. A la limite peut-être que l'idéal c'est que tous les pays traduisent en anglais. A partir de l'anglais c'est bien plus facile de traduire en français et l'anglais est la langue la plus courante.
Langues et Internet
Je fais pareil avec Google Traduction + Reverso (les 2 sont complémentaires, même si Google est souvent meilleur)
Mais personnellement pas d'accord pour confirmer la suprématie de l'anglais.
A mon avis, il en va de la diversité des langues comme de la biodiversité : plus on s'appauvrit, plus on affaiblit la résilience de l'Humanité.

Citation :
Pour le livre de Riccardo Campa, ce serait bien, effectivement, de le traduire. L'anglais ce me serait possible avec du temps mais l'italien, l'idée de chercher un traducteur est une très bonne idée.
Greg nous a peut-être déjà trouvé un traducteur It->Fra !
Nous nouons des contacts pour lancer ce projet.

A suivre …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc



Messages : 1260
Date d'inscription : 05/10/2008
Localisation : Athènes

MessageSujet: Re: Préserver le cerveau sans le corps ?   Mar 13 Avr - 17:40

johnj22 a écrit:
Je pense que les chefs d'état et scientifiques savent bien vers ou nous nous dirigeons.
Je crains de devoir te détromper Johnj.
Si la réflexion h+ est né dans les laboratoires, tous les scientifiques ne sont pas forcément ouvert à cette pensée. Bcp d'entre eux peuvent être enfermés dans leur spécialité. Or, pas d'ouverture d'esprit, pas de prise de conscience de la Convergence Technologique et de ses effets possibles.

Pour ce qui concerne les chefs d'État, je pense qu'on doit avoir de tout.
Curieusement, le seul dont soit arrivé à mes oreilles un discours qui semblaient teinté de pensée h+ est qlqu'un que je ne porte vraiment pas dans mon coeur : Benjamin Netanyahou (Israël). Bon, sinon, le commanditaire du rapport NBIC (Clinton, non ?) doit avoir aussi un petit penchant en notre faveur.
Mais, en "démocratie" la plupart des chefs d'État ne restent pas très longtemps au pouvoir. Il faut élargir aux élus politiques en général, et là … je pense qu'on peut trouver le meilleur comme le pire.

Cyberpsy a écrit:
faire prendre conscience aux personnes de pouvoir les enjeux et éventuelles solutions
Je signale ici aussi le post que je viens d'éditer au sujet du groupe "Euro-Transhumanists". Ce groupe vise clairement ce genre d'objectif. Certains dirigeants d'organisations européennes amies travaillent ou ont travaillé de près avec les institutions européennes par exemple, et il semble que … ce ne soit pas gagné :-/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kālī



Messages : 1068
Date d'inscription : 07/04/2010

MessageSujet: Re: Préserver le cerveau sans le corps ?   Mar 13 Avr - 23:35

Kusanageek : Bonsoir et bienvenue ici.
Si tu comprends l'anglais (même écrit avec les sous-titres), il y a une vidéo du TED qui pourrait t'intéresser : http://www.ted.com/talks/lang/eng/mark_roth_suspended_animation.html
L'animation suspendue met le corps dans un état de mort sans qu'il le soit, et c'est possible avec une petite dose de sulfate d'hydrogène, qui fait baisser la demande d'oxygène du corps tout en faisant radicalement baisser la température de celui-ci.
Théoriquement un corps peut-être maintenu dans cet état pendant 255 millions d'années (si mes souvenirs sont bons), ce qui est loin d'être négligeable !
Il suffit de réchauffer le corps pour qu'il se réveille sans effet secondaire.
À voir si ça peut en partie répondre à ton problème.

PS : évidemment je simplifie énormément la manière dont fonctionne le sulfate d'hydrogène, il vaut mieux regarder la vidéo.


Bonsoir Kusanageek, oui apparemment c'est logeek.
Bonsoir à tous !

Je te remercie infiniment. 255 millions d'années euh...Je ne vois pas l'intérêt mais simplement une bonne centaine d'années et aux vues des découvertes scientifiques/techniques qui évoluent à un rythme quasi géométrique; ce système s'il ne détériore pas le cerveau sur 100 ans, s'il est économiquement viable (et apparemment il l'est !) pour traiter des centaines de milliers de personnes chaque jour durant 20 ou 30 ans SERAIT en ce qui me concerne la plus grande découverte de l'humanité ! 50 pour 100 de ce que j'ai écrit avant dans ce fil est inutile donc, la solution a l'air élégante, simple et efficace.

En gros le H2S permet une plasticité du corps humain pour pouvoir faire tomber le corps de 37 à 11 degrés Celsius. De plus il diminue l'oxygénation du corps de façon conséquente. Tout l'ensemble étant lié. Le métabolisme serait très très ralenti mais sans (ou très très peu) dégradations. Tout reste à vérifier, surtout au niveau du cerveau, mais c'est trop top génial.

Le reste est accessoire, nous savons très bien ce qu'implique une telle découverte, aussi simple soit-elle par ailleurs. Ce n'est qu'une question de temps pour

- Dans un premier temps sauver la population la plus en danger de mourir, ce qui signifie 200000 personnes par jour.
- Le problème des gens riches qui donnerait de l'argent pour passer en premier est tellement négligeable vu le pourcentage de ces derniers qu'autant le faire. Ce sera la dernière fois je pense qu'ils utiliseront de l'argent.
- Au niveau de l'urgence aux vues des nombreux dangers des nano et microbiologies, agents infectieux et destructeurs potentiels ce projet doit impérativement être mit en synergie... Dans les plus brefs délais. C'est donc un ensemble de singularités historiques. Les humains les plus exposés aux nanoterrorismes et pollutions tueuses seront tous ceux qui ne sont pas en suspension métabolique. Car ces derniers seraient j'imagine protégés dans des endroits parfaitement contrôlés. - - Donc après le début de ce projet il faut espérer que rien n'arrivera de fâcheux aux êtres humains non traités durant environ au moins 30 ans.
- Le système de protection est + qu'important d'un autre point de vue, il faut qu'il résiste aux aux dangers naturels (sismique, volcans, cyclones, tsunamis etc.) mais aussi au nucléaire, pas seulement d'une bombe hypothétique mais d'accident de centrale nucléaire, contamination de l'atmosphère, donc loin au niveau géographique des centrales nucléaires. J'arrête là, j'en avais un peu parlé et la liste est longue.
- Ensuite il est évident que nos corps doivent être changés, ils sont trop fragiles, pour le cerveau c'est autre chose mais enlever le corps est un impératif. Donc durant notre période de mise "en stase métabolique" des chercheurs vont trouver ces solutions comme raccorder des millions de cellules nerveuses directement liées aux cerveaux à des substrats d'une grande finesse pour pouvoir les connecter à des ordinateurs I.A. Donc créer des corps virtuels remplaçant parfaitement les corps réels, enfin dans un premier temps. Ensuite créer des corps réels résistants à quasiment tout mais aussi au moins aussi sensibles et pratiques que nos anciens corps mortels.
Après reste le problème de garder tous les réseaux neuronaux et en fait aussi toutes les cellules cérébrales, renouveler les vieux ADN, mitochondries etc. par de nouvelles. J'imagine que la faisabilité est bonne en 100 ans de recherche, même très bonne. Mais aussi protéger le cerveau. Bon là ça rentre dans mon article pour "les nuls" de ce fil.
Avec un cerveau neuf et sain et plusieurs corps virtuels et réels nous sommes sauvés. Déjà à partir de là tout ce qui fait la sensibilité et l'intelligence, mais aussi la perception des êtres humais sera démultiplié, on passera au Transhumain
Enfin la suite est incertaine et laisse place aux imaginations les plus intelligentes.
Quand au Posthumain qui est la suite logique de l'évolution nous pouvons que la rêver en espérant la vivre.


Vu l'importance de l'information que tu m'as donné je dois faire plein de recherches sur sa réalité, chercher les dernières news à ce sujet. Il y aurait en ce qui concerne ton information un projet Ikaria depuis 2008 sur les humains (à vérifier et suivre).
Merci infiniment encore, je me reconnecte ici dès que possible, ton information est si primordiale...
A très bientôt.

Amitiés à Johnj22, Cyberpsy et bien évidemment Marc, dans l'ordre de lecture.

Bonne journée à tous ! H+


JLDM

P.S. Le monde devient si merveilleux à partir du moment ou nous tuons la mort, c'est fascinant. I love you


Mark Roth, notre sauveur ?
Récemment et quelques mois après.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Préserver le cerveau sans le corps ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Préserver le cerveau sans le corps ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Transport d'un corps sans vie, autorisé ou pas???
» Aménager un local dans sa maison ou acheter un corps de f...
» conduite taxi baché sans attestation
» RR RB282 double corps
» travail sans contrat signé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Transhumanismes :: Discussions et débats :: Technologies :: Biologie-
Sauter vers: