AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Eglise Futuriste
Jeu 6 Juin - 12:00 par almagor

» Avis de transfert du forum de l'AFT:Technoprog!
Ven 31 Mai - 19:24 par MarcAdmin

» Transfert du forum Technoprog! - nouvelle étape
Ven 31 Mai - 19:20 par MarcAdmin

» Coren
Jeu 23 Mai - 12:56 par Coren

» Bonjour, bonjour
Mer 22 Mai - 17:56 par Spartan

» Rencontre H+ irl Paris 22 mai 2013
Mer 15 Mai - 8:26 par MarcAdmin

» Stimulation Transcranienne électrique
Ven 10 Mai - 0:55 par Spartan

» Textes de Brainstorm
Mar 7 Mai - 4:09 par Brainstorm

» Quel est le 1er transhumain ?
Ven 3 Mai - 22:17 par p.pit

Adhésions
Adhérer à l'association Technoprog!

Partagez | 
 

 Réponses à JLDM sur la gelée grise, le biohacking, les terroristes, la méthodologie...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kusanageek

avatar

Messages : 1107
Date d'inscription : 25/03/2010
Age : 28
Localisation : France

MessageSujet: Réponses à JLDM sur la gelée grise, le biohacking, les terroristes, la méthodologie...   Ven 22 Oct - 21:14

Réponse à JLDM sur le topic de la veille transhumaniste : http://forum.transhumanistes.com/divers-f6/veille-transhumaniste-t214-75.htm#1793
Citation :
Salut Kusanageek,

Informatique et Virus (les vrais dans la nature), c'est pas la même chose. Je ne suis absolument pas contre les hackers informatiques, sauf les chapeaux noirs voir gris parfois, qui volent et détruisent des gens ou des choses utiles. Mais vu la complexité du vivant, s'amuser avec les virus, aussi gentils que soient les personnes, et d'un grand danger pour la population mondiale.

Je ne dis pas qu'il ne faut pas avancer dans la recherche et plutôt très très vite, mais j'écris simplement que le danger sera omniprésent d'un dérapage, et je ne parle pas des terroristes, là.

Les terroristes, eux, chercherons des armes biologiques d'une efficacité telle que le nucléaire ferait presque sourire.

Comment comptes-tu encadrer des centaines de labos "de garage" ? Comment comptes-tu répondre à une menace virale ou autre tellement rapide qu'il est impossible de les prévenir et faire en sorte de se protéger ? Les questions ne sont pas éthiques mais pratiques, les sciences et technologies sont aussi prometteuses que dangereuses, et de toute façon comme j'écrivais avant on ne peut pas arrêter le progrès. Il faut se rappeler Hiroshima et Nagasaki, Kusanageek. Oui changer la peau c'est bien mais ça ne suffit pas, au moins il est certain qu'il n'y aurait plus de racistes c'est déjà ça de gagné. Un virus qui se propage dans l'air rentre par la bouche, va aux poumons et c'est foutu. Je sais que peau est un terme général qui veut dire changer les propriétés de toutes nos cellules vivantes, cela signifie évidement qu'auncun agent pathogène ne pourrait attaquer les cellules de l'extérieur et de l'intérieur, Oui, c'est très possible mais le corps reste toujours très très fragile à la radioactivité, aux chimies des nanotechnologies... On ne peut pas vraiment penser à toutes les attaques possibles, mais au moins une déconnexion possible du corps et du cerveau me semble nécessaire, c'est théoriquement faisable, pratiquement très difficile, manque de recherches. Mais quand même un corps robotique est bien moins sujet aux attaques terroristes qu'un corps humanoïde modifié, dans ce dernier cas on risque de louper une modification qui sonnera la chute du corps et du cerveau lié avec.

Et de toute façon à la force de changer le corps avec bio-nano comme tu écris, on aura vite fait d'avoir un corps complètement artificiel, alors autant le fabriquer d'avance, car j'ai bien peur que s'il faut répondre aux problèmes aux coups sur coups nous finirons par ne plus pouvoir suivre et ce sera la fin.

Je ne suis absolument contre la liberté, seulement il est impossible d'être anarchiste en la matière, si on laisse tout faire le dérapage et maximal.

Que tu sois dans un laboratoire "de garage" où la sécurité n'est pas forcément le premier soucis des chercheurs, c'est bien, mais imagine cinq mille, dix milles labos comme le tien? Je veux dire que je ne veux pas insulter ton intégrité intellectuelle mais ton optimisme me laisse perplexe, et ça risque de tendre vers sauver une élite de "technonautes" au détriment des autres personnes, bien plus nombreuses, qui refuseront des changements radicaux, sauf à leur promettre la vie éternelle et encore, mais dans ce dernier cas j'insiste sur le fait de déconnecter le cerveau du corps en cas de violation ou destruction de ce corps. Tout simplement qu'à partir du moment où le cerveau est en lieu sur, même si le corps connecté est à 1000 kms, on peut travailler le corps sans soucis.

Bref tu vois je n'insulte pas le fait que tu deviennes hackers des bio et nanotechs, mais cela n'a absolument rien à voir avec les hackers informatiques, on change complètement de dimension en terme de danger potentiel, et ce dernier peut venir d'un simple manque de précautions des gentils hackers comme une recherche des bioterroristes "black hat hacker".

Comparaison n'est pas raison est donc comparer nos hackers actuels aux hackers du bio-nano n'est pas très sain à mon humble avis, mais personnellement je ne suis pas contre l'idée de "biohackers de garage", c'est juste le problème de la passion destructrice; que tu aimes et que tu te passionnes pour la recherche c'est une chose, une très bonne chose même, mais comment définirais-tu les protections liées à ces recherches, ton équipe de recherche, et par extension celui de milliers de "labos de garage" où les gens sont plus ou moins sain, où il est certain que pour beaucoup la protection sera une passoire ?

Il serait bon d'accélérer les recherches de protection des personnes, de près de 7 milliards d'individus parce que l'on ne peut pas freiner les recherches qui peuvent engendrer la destruction.

Si ton laboratoire "de garage" suit une stricte politique, une rigueur dans la protection, c'est bien et honorable, mais tu ne peux pas demander à tous les laboratoires de faire la même chose, te respecter toi je le fais mais toi, peux-tu respecter des milliers de labos plus ou moins clandestins dont tu te demanderais s'ils suivent les mêmes protocoles de gestion des dangers ?


H+
Premièrement la différence entre un hacker informatique qui fait de la recherche et un hacker informatique qui fait des virus informatiques est la même qu'entre un hacker bio qui fait de la recherche et un hacker bio qui fait des virus biologiques (je ne vois pas ce qui empêche l'apparition de white/grey/black hat, ces distinctions étant induites par des tendances morales récurrentes chez l'être humain). Pour info tes systèmes hors du corps craindraient beaucoup plus les virus informatiques, m'est avis. En quoi ton cerveau déconnecté serait vraiment en lieu sûr ? En admettant que tes systèmes de sécurité sont complexes et créés par des IA d'une puissance phénoménale, et bien une autre IA (Artificielle ou Augmentée) au moins équivalente à cette dernière est capable de démonter ces systèmes.

Deuxièmement la peau n'était qu'un exemple, il est évident que je n'ai pas la solution à tous nos problèmes du futur avec la gelée grise, sinon je serais déjà expatrié au Pentagone pour préparer la défense de l'humanité lol!.

Troisièmement je ne vois pas en quoi un progrès technologique encadré par des institutions ou multinationales te rend plus optimiste quand à une non-discrimination des "non-évolués", alors que justement il y a fort à parier que les transhumains deviendraient vite la principale force de travail, et la mieux payée. Et ce grâce, admettons, à une capacité à pouvoir gérer plusieurs tâches en même temps dans un monde d'informations en quantité vertigineuse (inutile d'évoquer la résistance physique et mentale au dur monde du travail).

Quatrièmement je ne vois pas en quoi faire évoluer le corps au lieu d'en changer n'est pas logique, car je peux renverser ta thèse : le faire évoluer correctement te permet de le rendre plus viable en attendant d'avoir une technologie suffisamment avancée pour avoir un corps complet et parfait... qui serait déjà obsolète.

Cinquièmement, "la passion de la destruction" (comme tu l'appelles) de terroristes vient principalement des tensions sociales/religieuses/ethniques, alors qu'une population plus éduquée et plus à même de prendre en main son avenir est à mon avis plus capable de passer outre ces différents qu'en étant abrutie par une échelle verticale de la distribution du progrès technologique. Que préfères-tu : que nous soyons des imbéciles heureux qui s'extasient devant ce que fait le Darpa pour créer des machines à tuer, parce qu'ils nous ont donné internet ? Et tu fais quoi si c'est eux qui te veulent du mal car l'équation t'éjecte des nécessités ? Advienne que pourra ?

_________________
The checks and balances of democratic governments were invented because humans themselves realized how unfit they were to govern themselves. They needed a system, yes. An industrial age machine. - Helios, Deus Ex
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kusanageek.com
Maywian

avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 04/10/2010
Age : 28

MessageSujet: Re: Réponses à JLDM sur la gelée grise, le biohacking, les terroristes, la méthodologie...   Ven 22 Oct - 22:07

De toutes manières, dans la vraie vie il n'y a pas de gentils et de méchants. Chacun sert ses intérêts c'est tout. Que ce soit un état, ou des personnes isolées (terroristes ou ce qu'on veut). A l'époque qu'on veut et où on veut.


D'un point de vue personnel je pense qu'on aura beau faire ce qu'on veut de notre corps, c'est pas ça qui changera la façon de penser (qui n'a pas changé depuis la nuit des temps). Il faudra autre chose à côté. Et c'est clairement dit avec Kusanageek :
Citation :
"la passion de la destruction" (comme tu l'appelles) de terroristes vient principalement des tensions sociales/religieuses/ethniques, alors qu'une population plus éduquée et plus à même de prendre en main son avenir est à mon avis plus capable de passer outre ces différents qu'en étant abrutie par une échelle verticale de la distribution du progrès technologique.

A part un petit formatage de cerveau complet et une reprogrammation de nos façons de penser qui feraient de nous des êtres complètement contrôlées. Je vois pas ce qui pourrait faire que ces choses changent ^^

Plutôt crever que vivre dans un monde de gens sans personnalité. Je préfère encore mon monde avec le 11 septembre, la guerre ou encore le blocage de raffineries. Au moins il y a de l'action What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kālī



Messages : 1068
Date d'inscription : 07/04/2010

MessageSujet: Re: Réponses à JLDM sur la gelée grise, le biohacking, les terroristes, la méthodologie...   Sam 23 Oct - 5:43

+638


Dernière édition par Jean-Luc Donné-Matteo le Dim 18 Sep - 6:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kālī



Messages : 1068
Date d'inscription : 07/04/2010

MessageSujet: Re: Réponses à JLDM sur la gelée grise, le biohacking, les terroristes, la méthodologie...   Sam 23 Oct - 6:17

639


Dernière édition par Jean-Luc Donné-Matteo le Dim 18 Sep - 6:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Utopiah

avatar

Messages : 310
Date d'inscription : 03/11/2008

MessageSujet: Re: Réponses à JLDM sur la gelée grise, le biohacking, les terroristes, la méthodologie...   Sam 23 Oct - 15:25

http://www.homelandsecuritynewswire.com/garage-lab-bugs-spread-bioscience-increases-bioterrorism-risks

on peut se demander si ca n'est pas le cas pour la democratisation (a savoir la baisse de cout radicale et la capacite a subvenir a une demande de masse, savoir requis inclu) de toutes les technologies.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fabien.benetou.fr
Kusanageek

avatar

Messages : 1107
Date d'inscription : 25/03/2010
Age : 28
Localisation : France

MessageSujet: Re: Réponses à JLDM sur la gelée grise, le biohacking, les terroristes, la méthodologie...   Sam 23 Oct - 15:43

Tout d'abord j'ai une requête à te faire : pourrais-tu arrêter de citer les posts juste avant en entier avant de répondre s'il-te-plait ? Ça alourdit inutilement la mise en page des topics et rend la lecture indigeste Smile.
Jean-Luc Donné-Matteo a écrit:

Hi,

Bon nous allons prendre les points un par un :

N°1 : Un cerveau déconnecté du corps peut-être in-localisable, non localisable et super bien protégé au niveau physique des forces brutes (bombes), des forces intelligentes (il est déconnecté et seulement connecté au réseau de ses nombreux amis, réseau lui-même en circuit fermé, autres cerveaux déconnectés ou non suivant la situation. Quoiqu'il en soit c'est la non-géolocalisation qui est mise en avant dans ce cerveau déconnecté d'un de ses corps physiques ou virtuels.
Si ton cerveau est déconnecté il est inutile, si ton cerveau est quand même connecté à tes "nombreux amis" tu es quand même vulnérable car ils peuvent servir de pont (qu'est-ce qui te dit qu'ils vont choisir à l'unanimité la même solution que toi ? Évitons le prophétisme et soyons rigoureux dans notre prospective).
Par conséquent tu as là un dilemme : ne rien faire car être déconnecté ou être quand même localisable et attaquable car connecté à quelque chose (ne serait-ce qu'un corps à distance, d'autant plus que mettre la main sur le corps permet d'avoir énormément de données sur toi).

Citation :

N°3 : Tu parles "d'anarchie" dans la recherche, pour toi la recherche "tout azimut" est nécessaire, enfin je ne sais pas exactement ton point de vue la dessus mais je suis pessimiste si nous ne trouvons pas une solution contre les terroristes et je ne vois qu'une chose, le contrôle mental de la population mondiale, autant dire que c'est très difficile, même si nous y arrivons, ceux qui contrôlent les cerveaux seront-ils du côté pour sauver toutes les personnes ou seulement une élite...
Cela peut sembler anarchique, mais je ne vois pas non plus d'où te vient ta phobie obsessionnelle pour les terroristes. Si tu n'as pas confiance en l'humanité, je te laisse rêver d'un monde en hive mind où plus personne n'a son individualité. Et désolé de ruiner tes espoirs, mais une institution est un organisme qui cherche à survivre dans la société (ce qui est normal), et la solution "mauvaise" lui serait donc préférable pour garder le contrôle.
J'ai insisté et je le dirai encore et toujours : la centralisation est dangereuse car elle procure une solution trop instable pour décider du sort d'au moins 6 milliards d'individus différents (qui seraient probablement bien plus nombreux quand une technologie serait capable de ce type de "prouesse").

Citation :

Sinon comme j'écrivais : Mettre le paquet par l'ensemble des pays dit civilisés en matière de sciences et technologies et en espérant prendre de vitesse tous les terroristes, mais suis un peu septique sur la bonne volonté, la conscience aigüe que supposerait avoir les politiques en place scratch
Encore une fois ta course contre les terroristes me laisse perplexe car rien ne dit que nous sommes dans une compétition pour le sort de l'humanité. Déjà faudrait-il inventer le terroriste dont le but est de détruire l'humanité... ils ont une idéologie, des revendications ou des croyances mais juste de la haine pure ? C'est de la rhétorique néo-conservatrice.
L'histoire nous prouve que les systèmes les plus dangereux étaient... des dictatures. La déshumanisation c'est Hitler, Pol Pot, Staline et j'en passe et des meilleures. Pour le moment nos terroristes les plus virulents ont été des néo-nazis, des islamistes radicaux, etc... Le seul type d'individu fondamentalement hostile à l'humanité était trop médiocre pour être performant (Columbine, Virginia Tech... je t'invite à faire calculer leur précision et leur méthode à des militaires), ce qui est logique puisque leur haine était due à divers troubles psychologiques qui gomment toute rationalité.

Citation :
N°4 : Bien obligé de te donner raison sur ta logique seulement si je veux le plus rapidement possible mettre un corps robotique c'est pour pouvoir bien plus facilement en dissocier le cerveau (voir donc N°1)
Rien ne dit actuellement qu'il y a urgence à se faire décoller la cervelle de la boîte si ton corps est aussi blindé qu'un bunker. De plus un bunker ne sait pas se déplacer, ce que je vais dire serait plus typique d'un soldat mais si tu veux survivre il faut bouger sur le champ de bataille, mais encore en faudrait-il un Razz.
Je me répète mais je ne vois pas d'où te vient ton urgence face au terrorisme. Ça m'a plus l'air d'être dicté par ta peur (11 septembre ?) que par ta raison.

Citation :
N°5 Oui tu l'as mis entre guillemets car je n'ai pas mentionné "la passion de la destruction" nulle part je pense, simplement tu es dans le vrai qu'à défaut d'un super projet au niveau mondial pour en finir avec les folies humaines (le manque de connaissances est mieux qu'une "fausse connaissance" qui cette dernière est meilleure encore qu'une "contre-connaissance"), voir aussi N°3, en fait je crois que nous sommes bien d'accords, c'est simplement que peut-être bien tu es plus pessimiste que moi en pensant que les politiques n'auront jamais la conscience humanitaire idéale pour lancer un projet technologique unique, et de plus tu es peut-être plus pessimiste dans le sens ou même s'ils lançaient quelque chose d'énorme cela pourrait n'être en fait que pour quelques élus (voir le film 2012, c'est à "gerber" quelque part). Oui en fait j'avais écrit que la passion est en général destructrice, comme la passion amoureuse la passion attend trop de l'autre qui ne peut évidement pas donner plus que ce qu'il a. La passion dans n'importe quoi c'est pour moi se mettre que dans la chose liée à cette passion tout en laissant de côté le reste, il en résulte une catastrophe inévitable, enfin, bref, il faut faire attention aux fixations durable envers les choses ou les êtres, ça consume trop study
Je pense simplement qu'un vrai débat à toutes les échelles est nécessaire pour pouvoir tirer parti du meilleur des institutions et des citoyens (ce que s'efforce de faire Marc et Technoprog, donc). Il y a du bon et du mauvais partout.
Je suis pessimiste quand on me donne un scénario tout tracé et qui est pourtant hautement improbable du fait des acteurs en jeu. Si on veut gagner au loto, soit on croise les doigts soit on fait toutes les combinaisons possibles, et la deuxième solution demande plus d'efforts qu'un simple texte dans un forum.

Citation :

Bon il n'y à pas de sixièmement, ouf lol!

Comme quoi quand je disais que le transhumanisme est hautement (au plus haut point) politique, quand bien même il existe pas mal de courants philosophiques, je pense que tu es d'accord avec moi Kusanageek.

Agréable week-end
Je suis tout à fait d'accord, il y a autant de transhumanismes que de transhumanistes, cela fait la richesse du mouvement (en plus il n'y a pas l'air d'y avoir beaucoup de terroristes lol!).

Agréable week-end à toi aussi.

_________________
The checks and balances of democratic governments were invented because humans themselves realized how unfit they were to govern themselves. They needed a system, yes. An industrial age machine. - Helios, Deus Ex
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kusanageek.com
Kālī



Messages : 1068
Date d'inscription : 07/04/2010

MessageSujet: Re: Réponses à JLDM sur la gelée grise, le biohacking, les terroristes, la méthodologie...   Sam 23 Oct - 23:58

+640


Dernière édition par Jean-Luc Donné-Matteo le Dim 18 Sep - 6:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ceroxon



Messages : 80
Date d'inscription : 27/01/2010

MessageSujet: Re: Réponses à JLDM sur la gelée grise, le biohacking, les terroristes, la méthodologie...   Dim 24 Oct - 0:23

PAS DE PANIQUE!!!

1°) Pour mettre au pooint de tels dangers, l'homme doit accroitre son intelligence. Ce faisant il est forcé d'accroitre son bon sens. C'est une excellente barrière contre les dingues qui voudraient se mettre une interface neurale pour multiplier leur intellect par 1000 pour inventer la machine de la fin du monde dans leur garage. On ne peut pas être 1000 fois plus intelligent et rester aussi crétin dans le même temps. Sans scrupule et vaniteux, soit. Suicidaire et fou, non. Il y'a des exceptions mais ça reste globalement vrai.

2°) Examinons un peu notre société: une masse à peu près fiable avec dans le tas quelques éléments perturbateurs. On peut faire une analogie avec l'évolution.

Il y'a des milliards d'anénes, il n'y avait guère de différences entre les cellules qui nous servent d'ancêtres, et les cellules prédatrice qui s'en nourrissaient. Mais les cellules que nous étions se sont agglomérés en organisme plus complexe, résistant aux cellules prédatrices. Celels-ci ont alors dévellopés de nouvelels armes, mais au bout du compte elles se sont finalement agglomérés la masse que nous constituions et soumis à nos règles, soient elles ont essayés de dévellopés de nouvelles armes plus efficaces pour nous dévorer: résultat des courses à l'heure actuelle elles pataugent encore au fond de l'océan tandis que nous, nous partons à la conquête des étoiles. Même si un dingue met au point un super virus grace à son intelligence fois 100, il affronte une société complète composé de milliards d'individus intelligence x 50. Il n'aura pas fini de metre au point son arme que la société aura déjà pris des milliers d'années d'avance technologique pour contrer toute arme de ce type.

3°) Dans les années 60 le monde était paralysé par la peur d'une guerre nucléaire. Peur justifié puisque n'importe quel fou pouvait appuyer sur le bouton. Ca n'est pas arrivé. Nos peurs modernes sont basés je pense sur le même principe. Comment un dingue dans son coin pourrait il faire, ce que des chefs d'états avec des armées et des centaines de labos à son sevice, ne peut pas faire? Aujourd'hui n'importe quel chimiste ou virologues un peu doué peu mettre au point une "super arme". Pourtant ça n'arrive jamais au bout du compte. Il y'a quelques exceptions, comme l'attentat au gaz sarrin de Tokyo, mais au bout du compte un individu ne fait pas le poid contre "le monde".

Donc prudence, mais pas de paranoïa.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kālī



Messages : 1068
Date d'inscription : 07/04/2010

MessageSujet: Re: Réponses à JLDM sur la gelée grise, le biohacking, les terroristes, la méthodologie...   Dim 24 Oct - 1:05

+641


Dernière édition par Jean-Luc Donné-Matteo le Dim 18 Sep - 6:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maywian

avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 04/10/2010
Age : 28

MessageSujet: Re: Réponses à JLDM sur la gelée grise, le biohacking, les terroristes, la méthodologie...   Dim 24 Oct - 1:17

Punaise c'est un vrai topic de terroriste ça rofl
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ceroxon



Messages : 80
Date d'inscription : 27/01/2010

MessageSujet: Re: Réponses à JLDM sur la gelée grise, le biohacking, les terroristes, la méthodologie...   Dim 24 Oct - 9:02

Maywian a écrit:
Punaise c'est un vrai topic de terroriste ça rofl

Toi, je susi sûr que c'est ta faute ce qui m'est arrivé cette nuit.

En ce moment j'essaye d'apprendre à contrôler mes rêves.

J'en suis à la première étape: se souvenir de ses rêves. C'est BLUFFANT ce que ça marche. Depuis que je m'y suis mis je me souviens tous les jours de mes rêves, ils sont de plus en plus détaillés.

Cette nuit voilà mon rêve n°2:

Je suis sur un bateau qui tansporte dans une cellules le joker ennemi de batman sous sa forme de dessin animé. J'ouvre la porte, il est en slip et tee-shirt, tout semble aller bien. Je remarque alors que les barreaux sont tordus en bas et qu'il nourrit un gros chat qui ressemble à un petit léopard. Conscient que la nourriture est empoisonné et va transformer le chat en chat démoniaque blanc à lèvre verte qui mordra tout ceux qu'il croisera pour les transformer en "zombie rigolard joker" qui mourront de rire peu de temps après mais auront infectés d'autres personnes entre temps. Je me précipite pour écraser la nourriture. Le joker dit "trop tard". Je m'enfuie avant que le chat/léopard se transforme et je ferme la porte derrière moi pour circonscrire l'épidémie en les enfermant. Conscient que ça ne retiendra pas un maniaque de l'envergure du joker. Je m'enfuie, la contagion est quasi instantané et le joker, ne voulant pas qu'un petit homme de mon acabit lui échappe, envoie ses sbires à mes trousses. (remarque: on est plus sur un bateau mais dans une ville à la sortie d'un grand magasin) Il y'a un homme à tête verte qui ressemble à un concombre de jeu vidéo, il a un pantalon marron claire, et un pull marron foncé. Il y'a aussi un homme dont on ne voit pas la peau qui ne semble composé que de vêtements en cuir. Il est tout beige et porte un chapeau rond à large bord comme dans le film "the mask", je parviens à m'enfuir mais le joker lui-même se lance à mes trousses. Il me semble après que je finis acculé au fond d'un studio puis le rêve s'arrête. NOTE: dans ce rève ej suis un marin comme on en voit dan sla série batman. Habillé en blanc, j'ai 15 ans d eplus, les cheveux roux et courts et je porte l'espèce de béret blanc et bleu typique des marins.

Je suis sûr que c'est à ton avatar que j'ai vu hier soir pour la preière fois que je dois ce deuxième rêve de cette nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maywian

avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 04/10/2010
Age : 28

MessageSujet: Re: Réponses à JLDM sur la gelée grise, le biohacking, les terroristes, la méthodologie...   Dim 24 Oct - 12:53

Ravie d'avoir contribué à la formation d'un de tes rêves clown

D'ailleurs, le joker est-il ou pas un terroriste ? Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ceroxon



Messages : 80
Date d'inscription : 27/01/2010

MessageSujet: Re: Réponses à JLDM sur la gelée grise, le biohacking, les terroristes, la méthodologie...   Dim 24 Oct - 13:11

Maywian a écrit:
Ravie d'avoir contribué à la formation d'un de tes rêves clown

D'ailleurs, le joker est-il ou pas un terroriste ? Razz

Oui, c'est bluffant quand on suit les techniques pour essayer de contrôler ses rêves. Il y'a une semaine je n'y aurai jamais cru pourtant. Je tente le coup, pour voir, j'ai déjà fait quelques beaux rêves dans ma vie, ça me déplaisait pas l'idée d'en avoir d'autres. Et boum, départ foudroyant je me souviens de tous mes rêves chaque jours.

Concernant le joker, il n'est pas un terroriste puisqu'il n'agit pas pour des raisons politiques, sociales, ou religieuses. Il agit uniquement pour le plaisir. Il est complétement fou. Dans la série "emperor joker" dans le comics de superman, le joker avait réusi à s'emparer des pouvoirs de MXYZPTLK. Sa folie aidant il avait porté ses pouvoirs jusqu'a capturer la colère de dieu (le spectre) et même satan était de plus en plus asservi. Il décida alors, comme couronnement de sa carrière, de commettre un cosmocide: détruire l'univers quitte à y passer lui aussi. (Superman parvint à l'arrêter grâce au peu de pouvoir qu'il restait à MXYZPTLK et en montrant au joker son insignifiance dans l'sprit de Batman).

Pourtant un jour un doute a jaillit: quelq'un a dit au joker "non joker, tu n'es pas fou. Tu simules".

Ca lui a coupé le rire. Effectivement le joker est très bien conscient de ce qu'il fait, sa folie ne lui cache absolument pas la réalité. Peut on être fou en étant conscient de ses actes?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maywian

avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 04/10/2010
Age : 28

MessageSujet: Re: Réponses à JLDM sur la gelée grise, le biohacking, les terroristes, la méthodologie...   Dim 24 Oct - 13:52

En fait, il faudrait déjà savoir ce qu'est la folie. J'ai souvent l'impression que c'est un tiroir où l'on range tous les phénomènes que l'on ne veut pas accepter, qui ne sont pas dans nos valeurs ou alors qui nous rappelle ce que nous sommes réellement (?).
Dans le cas du Joker, c'est un personnage très chaotique. Qui s'assume pleinement, et qui jouit de ce qu'il est. Finalement on sait pas trop ce qui est le plus humain entre la personnalité du Joker et un citoyen de Gotham City lambda qui se cache derrière des valeurs qui ne sont certainement pas les siennes quelque part.

Peut-être que par le fait qu'on lui dise qu'il n'est pas fou, lui revient à dire qu'il est comme tous les autres et ça ne lui plaît pas (?) car il aime jouer le reflet de ce que l'être humain est sensé être.

Sinon pour les rêves, on m'en a déjà parlé. A l'occasion je lirai la documentation qu'on m'a filé, et peut-être que je tenterai l'expérience. Si ça se trouve ça permettra d'éviter que l'on s'infiltre dans mes rêves sans mon consentement Razz




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kusanageek

avatar

Messages : 1107
Date d'inscription : 25/03/2010
Age : 28
Localisation : France

MessageSujet: Re: Réponses à JLDM sur la gelée grise, le biohacking, les terroristes, la méthodologie...   Dim 24 Oct - 14:49

@Jean-Luc : il serait peut-être bon que je précise dans quelle mesure j'ai confiance en l'humanité. J'ai confiance en son potentiel et non à l'ensemble de ses membres au sein de la société telle que nous la connaissons aujourd'hui.
Ce que je veux dire par là, c'est qu'il n'est pas nécessaire d'avoir des milliards d'individus qui agissent en même temps dans la même direction pour améliorer les choses. Je pense personnellement aux milliers d'entreprises/associations qui fleurissent dans le domaine du green et du social, aux quelques étudiants de la Singularity University qui sont reparti avec de gros projets, aux contributeurs des Fab Labs, Hackerspaces et logiciels libres, aux petits groupes qui s'organisent sur le net pour agir sur différents sujets... et qui pourraient changer la société dans le bon sens sur le long terme.
Bien sûr il y'a et aura des groupes qui ont et auront la même motivation et les mêmes moyens pour parvenir à des buts nuisibles pour l'humanité, mais doit-on en faire une obsession ? Doit-on absolument tout calculer sous ce prisme ? Je doute que ce soit constructif.
Les gens qui agissent de manière efficace sont à mon avis ceux qui ne tergiversent pas avant de sauter d'un avion. Cela ne leur empêche pas de prendre un parachute avec eux.

Dans le fond je suis d'accord avec ton constat Jean-Luc, ces chiffres je les connaissais déjà et je sais qu'il faudrait beaucoup d'efforts pour arriver à quelque chose de positif. Là où je ne suis pas d'accord c'est quand tu parles de devoir absolument pointer le plus de monde possible dans la même direction.

Pourquoi ? Aussi futuristes et bien intentionnés que nous soyons, cela ne veut pas dire que nos conseils puissent être les bons. Sinon nous ne nous opposerions pas ainsi sur le sujet des biohackers : d'un côté comme de l'autre il y a des conséquences dramatiques qui peuvent en découler.

À mon sens il est préférable de laisser les choses évoluer et de dire "Attention !" quand nous sommes devant quelque chose qui aurait concrètement des conséquences néfastes ou bénéfiques sur la société. J'imagine que cela est un des rôles possibles de Technoprog.

@ceroxon : marrant je pense essayer aussi depuis quelques jours Smile.

_________________
The checks and balances of democratic governments were invented because humans themselves realized how unfit they were to govern themselves. They needed a system, yes. An industrial age machine. - Helios, Deus Ex
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kusanageek.com
Kālī



Messages : 1068
Date d'inscription : 07/04/2010

MessageSujet: Re: Réponses à JLDM sur la gelée grise, le biohacking, les terroristes, la méthodologie...   Dim 24 Oct - 20:53

+642
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Réponses à JLDM sur la gelée grise, le biohacking, les terroristes, la méthodologie...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Réponses à JLDM sur la gelée grise, le biohacking, les terroristes, la méthodologie...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» combien de réponses pour cloturer une étude de marché?
» besoin de réponses svp
» Dur dur ce fameux EDM!!!
» Les infos ou les réponses que l'on attend !
» plusieurs revendeurs, plusieurs réponses :S

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Transhumanismes :: Discussions et débats :: Philosophies ; éthiques ; Politiques-
Sauter vers: