AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Eglise Futuriste
Jeu 6 Juin - 12:00 par almagor

» Avis de transfert du forum de l'AFT:Technoprog!
Ven 31 Mai - 19:24 par MarcAdmin

» Transfert du forum Technoprog! - nouvelle étape
Ven 31 Mai - 19:20 par MarcAdmin

» Coren
Jeu 23 Mai - 12:56 par Coren

» Bonjour, bonjour
Mer 22 Mai - 17:56 par Spartan

» Rencontre H+ irl Paris 22 mai 2013
Mer 15 Mai - 8:26 par MarcAdmin

» Stimulation Transcranienne électrique
Ven 10 Mai - 0:55 par Spartan

» Textes de Brainstorm
Mar 7 Mai - 4:09 par Brainstorm

» Quel est le 1er transhumain ?
Ven 3 Mai - 22:17 par p.pit

Adhésions
Adhérer à l'association Technoprog!

Partagez | 
 

 Espoir de vie éternelle ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Marc



Messages : 1260
Date d'inscription : 05/10/2008
Localisation : Athènes

MessageSujet: Espoir de vie éternelle ?   Mer 8 Oct - 19:03

Par rapport au fil : « QUESTION DU SONDAGE : Sondage N1 -- Partie 1.2: Certains Post-Humains pourraient trouver avantageux de se passer de leurs corps … » -> dans message N°205

Malheureusement, je suis arrivé trop tard pour voter dans ce sondage.

Pourtant, j’aimerais argumenter que le H+ est porteur de bien plus (mais alors, beaucoup plus) qu’un simple espoir d’amélioration technique de l’humain.
Le H+ est peut-être porteur d’un message d’espoir digne de ceux portés par les plus hautes philosophies et les plus grandes religions. En effet, à sa manière, c’est à dire en touchant à la nature humaine par des procédés rationnels, le H+ ne propose rien moins que de répondre à la question existentielle par excellence, celle qui taraude toute conscience semble-t-il depuis que la conscience a émergé sur cette planète, à savoir la question de la mort.
C’est pour cela que les élucubrations considérant à anticiper que certains pourraient un jour souhaiter dématérialiser leur conscience ne me paraissent pas du tout secondaires, inutile voire dangereuses parce que risquant de faire passer les H+ pour de doux dingues.
En argumentant sur les possibilités techniques de pérennité, voire d’immortalité théorique de la conscience, le H+ pourrait, qui sait, amener à lui tout ce que la planète compte de mortels à la recherche d’un quelconque salut de l’âme ou d’une dissolution dans un grand Nirvana virtuel, et ça fait du monde …
Au lieu d’affronter de manière provocatrice les populations aujourd’hui endoctrinées par des dogmes religieux ou philosophiques à tendances luddites, il devrait être plus pertinent de leur faire valoir que le H+ leur propose, sinon pour eux pour leurs descendants, de réaliser « ici bas » l’objet de leur espérance.

NB : Sous question à débattre :
- Des dangers de la vie éternelle !
Si je peux argumenter que le H+ est forcément porteur de cet « espoir », la question, pour moi, est maintenant de savoir s’il serait pertinent, souhaitable, de le réaliser !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gattaca



Messages : 90
Date d'inscription : 05/11/2008

MessageSujet: Re: Espoir de vie éternelle ?   Jeu 6 Nov - 20:03

Je ne sais pas si la vie éternelle est un bien fait ou néfaste, je vais juste contribuer et apporter ma pensée.

Déjà matériellement est ce que l'âme existe une fois mort ?

On n'a pas encore toute les informations sur notre cerveau alors pour l'instant c'est assez complexe de savoir ce qu'on nomme conscience, un courant électrique ? une interférence chimique entre les neuro transmetteurs ?

Aujourd'hui les gens qui désirent la vie éternelle sont souvent des individus influencés par les dogmes religieux, la peur de l'enfer.

Peur de mourir tout le monde l'appréhende un peu, mais cela est aussi naturel que de vivre, je suis plus pour le principe de vie rallongée mais programmée en terme de cycle et encore faut il que les ressources environnementales et la démographie soient pris en compte.

Il est assez complexe de faire évoluer qu'une partie ( içi l'espérance de vie ) sans tenir compte de tout ce qui est directement lié et ça je crois que c'est le plus dur.

Après ce n'est que la partie matérielle de l'humain, mais en terme de conscience la dématérialiser je n'arrive pas à percevoir les conséquences.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liquid



Messages : 26
Date d'inscription : 06/11/2008

MessageSujet: Re: Espoir de vie éternelle ?   Jeu 6 Nov - 21:18

C'est ça qui est fascinant avec le tournant anthropologique que nous sommes en train de vivre: on n'a toujours pas réussi à répondre à la question "Qu'est-ce que l'homme?", et maintenant la puissance de la Technique nous propose le "transhumain". Et naturellement, nous sommes tout autant dépourvu de réponses face à la nature de ce nouvel objet, ne sachant même pas précisément sur quoi la Technique nous permet d'agir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oussamabenliquid.blogg.org
Gattaca



Messages : 90
Date d'inscription : 05/11/2008

MessageSujet: Re: Espoir de vie éternelle ?   Jeu 6 Nov - 22:21

Citation :
Et naturellement, nous sommes tout autant dépourvu de réponses face à la nature de ce nouvel objet, ne sachant même pas précisément sur quoi la Technique nous permet d'agir...

C'est là toute la différence entre le dogmatique et l'empirisme, la recherche de l'évolution par l'expérience, l'application du scepticisme.

On a pas les réponses, mais c'est en tâtonnant qu'elles arriveront peut être.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liquid



Messages : 26
Date d'inscription : 06/11/2008

MessageSujet: Re: Espoir de vie éternelle ?   Jeu 6 Nov - 22:31

Inch'allah!

J'ai tendance à considérer les religions comme un système de gestion des biens du salut.
Et il me semble que la Technique, en contournant la question de la mort, rend les religions largement obsolètes, ou tout du moins sape leur raison d'être... et c'est la technoscience qui prend le relais.
C'est pour ça que j'ai tendance à considérer Kurzweil comme le Technoprophète, une sorte de Technopape prophétisant une eschatologie scientifique nommée la Singularité, avec un argument bien plus puissant que les religions traditionnelles: la "mort de la mort".


Dernière édition par Liquid le Ven 7 Nov - 0:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oussamabenliquid.blogg.org
Gattaca



Messages : 90
Date d'inscription : 05/11/2008

MessageSujet: Re: Espoir de vie éternelle ?   Jeu 6 Nov - 22:48

Les religions je les considère plus comme une élite qui par la peur et l'oppression se sont octroyé des droits et ont diffusé des connaissances qui lui sont propres afin de maintenir leur hégémonie.

Le problème de la singularité enfin si s'en est un, c'est que cela est représenté par une courbe exponentielle, et malheureusement il n'y à pas de fin ni d'objectif.

il est clair que déjà l'homme se détourne des religions mais alors si en plus la Technique se met à donner espoir aux personnes croyante, alors comme tu le dis elles risquent de disparaitre, mais n'est ce pas une logique Naturelle ? comme notre évolution ? enfin nous le verrons dans l'avenir ce qu'il en sera.

On mettait sur le dos des religions ce que l'homme ne comprenait pas, aujourd'hui ce qu'on considère dieu est l'activité aléatoire des éléments Naturels, du coup on appréhende mais la peur nous tiraille un peu moins, vu qu'on sait ce que c'est et non plus un hasard.

Enfin je vais pas m'enfoncer dans les sujets religieux vu le peut d'importance que je porte à ce genre de croyances datant de l'antiquité, sans être péjoratif ( elles datent toutes du moyen age ou de l'antiquité jusqu'à preuve du contraire ).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liquid



Messages : 26
Date d'inscription : 06/11/2008

MessageSujet: Re: Espoir de vie éternelle ?   Jeu 6 Nov - 23:43

Ah non, depuis y'a eu Ron Hubbard et Raël Smile

La "religion", qu'elle soit monothéiste ou républicaine (ne vous y trompez-pas: le dogme républicain est une copie allégée du dogme catholique!) est un ciment social qui malheureusement se révèle indispensable à long terme.
Pour citer Cioran dans Histoire et Utopie:
"Mais, j’admire encore davantage que, la société étant ce quelle est, certains se soient évertués à en concevoir une autre, toute différente. D’où peut bien provenir tant de naïveté, ou tant de folie ? Nous n’agissons que sous la fascination de l’impossible. Autant dire qu’une société incapable d’enfanter une utopie et de s’y vouer, est menacée de sclérose et de ruine."
Le transhumanisme se doit d'être capable d'expliquer comment il dépasse la religion, sans vouloir s'y substituer, sous peine de devenir un avatar indigeste de la "technoscience", comme l'est la scientologie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oussamabenliquid.blogg.org
Gattaca



Messages : 90
Date d'inscription : 05/11/2008

MessageSujet: Re: Espoir de vie éternelle ?   Ven 7 Nov - 0:22

Me parlez pas d'eux lol!

Le transhumanisme ne doit pas être une religion car une religion comme l'avez définie est un dogme avec ses préjugés et ses barrières théoriques.

La scientologie et sa manière de vivre ne regarde qu'elle, je la place au même titre que n'importe qu'elle religion dite dogmatique.

Le transhumanisme ne se substitue pas, enfin a mon avis, il est une façon de vivre différente proche du scepticisme ou les théories actuelles sont remises en causes.

C'est pour cette raison que si on parle de ciment sociale cela signifie que l'espèce humaine est encore dans le besoin de devoir se retourner contre son "sauveur".

Il faut justement passer cette étape du "sauveur" à celle d'autonomie.

L'homme évolué doit être en rupture avec ce qui fait que l'homme d'aujourd'hui est resté dans un milieu stagnant ou seul son environnement a progressé.

Nous vivons toujours sous une forme hiérarchisée et si l'ont observe l'oeuvre d'Hegel sur la phénoménologie de l'esprit, la cause est toujours nos instincts primaires qui nous pousse à penser encore de la sorte, se réfugié face aux aléas de la Nature.

La scientologie si vous la considérez vous comme un avatar indigeste de la technoscience c'est que c'est justement une religion qui se sert de la science et le but que je défend est justement le contraire, la science au service de l'humanité pour faire progressé en priorité l'espèce humaine vers une étape différente de ce qui fait notre comportement aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Janus

avatar

Messages : 143
Date d'inscription : 23/02/2009

MessageSujet: Re: Espoir de vie éternelle ?   Ven 24 Avr - 12:47

Personnellement, je pense que la religion est une solution de consolation au problème du Pourquoi qui taraude l'Homme depuis qu'il a découvert la mort. ("Et in Arcadia Ego" Nicolas Poussin, très belle œuvre d'ailleurs...) En supprimant la mort, la religion est tout simplement vouée à la disparition.

Quant au Pourquoi, je pense qu'il sera toujours là et constituera tout simplement la raison d'être de l'Homme. D'ailleurs, pour ceux qui pensent que l'homme immortel sombrera dans l'ennui, c'est faux, parce qu'il aura toujours deux questions qui l'occuperont au long de son éternelle existence: Pourquoi et Comment.

En devenant immortel, l'homme cessera de se poser la question du "Pourquoi je finis" et par extension "Pourquoi j'existe -" ( -puisque je finis") En gros, l'existence de l'homme deviendra une fin en soi (On ne se demande jamais pourquoi Dieu existe...vu qu'il est immortel, la question du Pourquoi de son existence ne se pose pas, elle est inutile)

Je m'arrête là parce que je devrais lâcher mon clavier pour le moment. silent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
salimbatna



Messages : 9
Date d'inscription : 29/03/2009
Localisation : Algérie

MessageSujet: Re: Espoir de vie éternelle ?   Sam 25 Avr - 16:50

les religieux ne sont'il pas les premiers transhumanistes ??
il aspirent a la vie eternelle.
il aspirent a outrepasser les sensation du corp et atteindre le plésire infinis qui ne depend que de l'espris.
ils ont creer le cocepte" d'ame" qui n'est que "esprit ou consience"
piéce majeur dan le raisonnement d'un transhumaniste
il n'ont pas la rigurure scientifique mais ... ils ce servent de la science pour convaincre leurs adeptes et se disent "adepte de la rigueure scientifique"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Janus

avatar

Messages : 143
Date d'inscription : 23/02/2009

MessageSujet: Re: Espoir de vie éternelle ?   Sam 25 Avr - 21:17

salimbatna a écrit:

il aspirent a outrepasser les sensation du corp et atteindre le plésire infinis qui ne depend que de l'espris.
ils ont creer le cocepte" d'ame" qui n'est que "esprit ou consience"
Il n' y a pas de plaisirs de corps / plaisirs d'esprits. Tout ce qui touche aux sensations n'est que stimulation psychotrope (qu'elle soit provoquée par de la cocaïne ou par la prière à l'église, c'est pareil, ce ne sont au final que des secrétions hormonales qui se passent dans la tête)

La conscience est un processus cérébral. Le fait qu'on puisse raisonner, mémoriser etc est dû à un système matériel dans nos têtes semblables à celui qu'ont les machines (intelligence artificielle)

Tu ne peux donc pas séparer "corps" et "esprit" vu que ce que tu appelles "esprit" n'est rien d'autre que des actions physiques qui se passent dans ton corps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gattaca



Messages : 90
Date d'inscription : 05/11/2008

MessageSujet: Re: Espoir de vie éternelle ?   Dim 26 Avr - 2:28

Entièrement d'accord avec Janus

Les religieux je dirais ont basé leur croyance sur la superstition et surtout la peur ou la récompense, la nouvelle religion ( dans le sens relier les hommes ) serait la science qui écartent davantage les préjugés et les dogmes.

Comme le dit Janus et je suis 100% avec sa réponse l'esprit n'est qu'une conséquence d'une réaction chimico électronique de matière.

Les religieux n'ont pas ce principe en tête et me semblent plus être aptent à promouvoir la prochaine étape qui sera le travail du monde médical et technologique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
+Technophile+

avatar

Messages : 64
Date d'inscription : 14/11/2008

MessageSujet: Re: Espoir de vie éternelle ?   Dim 26 Avr - 15:38

Que dire de plus?

si ce n'est +1 a Gattaca et à Janus !

Tout ce qui se rapporte aux 5 sens, a la réflexion ou autre, n'est qu'un processus intra-cérébrale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc



Messages : 1260
Date d'inscription : 05/10/2008
Localisation : Athènes

MessageSujet: Re: Espoir de vie éternelle ?   Lun 27 Avr - 10:09

Quelques petites remarques, grains de sel et grains de sables …
(J'y ferai un peu l'avocat du diable, mais ce me semble utile)

- Relativisme :
la science est elle-même basée sur une foi, une idée par ailleurs très occidentale, celle selon laquelle l'humain ne peut mieux s'approcher du savoir, voire de la "Vérité" que par l'approche empiriste et l'exercice de la raison.
Si nous voulons répondre de manière crédible aux pensées religieuses qui nous opposeront cet argument, je ne crois qu'il nous faille nier ce présupposé.
Dans la démarche cartésienne, tout commence par le doute absolu, celui même de l'existence, pour faire émerger la seule vérité apparemment sans contradiction : il y a quelque chose qui pense et qui conclut "ego sum".
Toute les déductions scientifiques sont suspendues à cette maigre certitude.

NB: Si j'ai bien compris quelques chose à mes dernières lectures sur le sujet, dans la pensée traditionnelle chinoise, la notion de "Vérité" n'existe pas!
Selon le philosophe et sinologue F. Jullien (De l'Universel), la "recherche de la Vérité" est une idée purement occidentale!

- Religions :
Pour l'instant, et sans doute encore pour longtemps, les pensées religieuses traditionnelles me paraissent inévitables. Je crois que plutôt que de les vouer aux gémonies, il nous faut pouvoir dialoguer avec elles.
L'idéal me paraît de trouver, à l'intérieur, de ces pensées, ce qui peut faire le lien avec le Transhumanisme.
Par exemple, la philosophie de Teilhard de Chardin, anthropologue jésuite de la moitié du XXe siècle, sa conception de l'évolution et le syncrétisme auquel il aboutit avec la tradition chrétienne sont utiles.
Autre exemple. J'ai rencontré à Bruxelles des membres d'une association belge se présentant comme chrétiens (protestants il me semble) et transhumanistes, au motif que, la Vie étant le bien le plus précieux selon les évangiles, il nous faut en effet tout faire pour la prolonger au maximum …

Autre réflexion : J'ai eu l'occasion de discuter avec un ami d'origine vietnamienne auquel je demandais comment il pouvait penser le Transhumanisme dans le cadre de la pensée traditionnelle de son pays. Il m'a répondu que c'est nous, les occidentaux qui avions un problème, et notamment les français, de part notre opposition entre pensée religieuse et pensée scientifique laïque. A son avis, l'adoption de l'approche H+ poserait beaucoup moins de problème dans des pays comme la Chine, la Corée, sans parler du Japon qui semble vouer un culte à tout ce qui touche aux nouvelles technologies.

- Immortalité absolue impossible :
Quant à la question de l'immortalité, j'ai déjà argumenté ailleurs que dans un Univers infini (hypothèse la plus rationnelle), il ne saurait y avoir de victoire que sur la mort naturelle, vieillesse, maladie … (ce qui ne serait déjà pas si mal :-).
La mort accidentelle demeure toujours possible, même pour une humanité étendue à toute notre galaxie ou à notre "univers", sauf à se confondre avec la nature, à devenir Dieu soi-même, Deus sive natura, et encore …

Ainsi, même pour une humanité à l'espérance de vie fantastiquement augmentée, il n'est pas dit que l'angoisse de la mort soit étrangère. Au contraire, cette angoisse continuera probablement de constituer un moteur peut-être indispensable.

Je dirais aussi ceci pour terminer : les questions du Pourquoi et du Comment, pour essentielles quelles soient ne suffisent peut-être pas à définir l'humain (de futures I.A. absolument inhumaines se poseront peut-être les questions Pourquoi et Comment). Or, je réfléchis à ce que, pour que notre histoire est un sens à nos yeux, il faut sans doute que nous nous battions pour que notre postérité conserve quelque chose d'indélébilement humain. Et une des traces de notre humanité, une de celles que nous pourrions chérir, ce pourrait être justement notre mortalité !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Janus

avatar

Messages : 143
Date d'inscription : 23/02/2009

MessageSujet: Re: Espoir de vie éternelle ?   Lun 27 Avr - 15:10

Citation :
la science est elle-même basée sur une foi, une idée par ailleurs très occidentale, celle selon laquelle l'humain ne peut mieux s'approcher du savoir, voire de la "Vérité" que par l'approche empiriste et l'exercice de la raison.
Si nous voulons répondre de manière crédible aux pensées religieuses qui nous opposeront cet argument, je ne crois qu'il nous faille nier ce présupposé.
Dans la démarche cartésienne, tout commence par le doute absolu, celui même de l'existence, pour faire émerger la seule vérité apparemment sans contradiction : il y a quelque chose qui pense et qui conclut "ego sum".
Toute les déductions scientifiques sont suspendues à cette maigre certitude.

NB: Si j'ai bien compris quelques chose à mes dernières lectures sur le sujet, dans la pensée traditionnelle chinoise, la notion de "Vérité" n'existe pas!
Selon le philosophe et sinologue F. Jullien (De l'Universel), la "recherche de la Vérité" est une idée purement occidentale!
Oui mais justement, tu parles là d'un raisonnement typiquement cartésien (qui est tout autant critiquable que la pensée religieuse, pour un homme de science)
Non, la science n'est pas basé sur une foi mais sur la confiance donnée aux sens. Tu utilise le mot "Empirisme" alors que tu donnes une définition typique du Rationalisme continental, je trouve.

Un empiriste nie obligatoirement le présupposé de la foi. Il fait, par contre, confiance au seul élément qui le lie à la réalité matérielle: ses sens. Là, si vous voulez, un cartésien ou un religieux pourrait utiliser l'argument des "sens trompeurs" certes. Mais jusqu'au là, j'ai envie de dire, toute la civilisation moderne et post-industrielle s'est uniquement fié à ses sens et jamais elle n'a été aussi avancée que de nos jours.

Alors oui, je veux bien qu'on me dise "Ouais, si ça se trouve, tes yeux te trompent, il n'y a pas de virus sous le microscope que tu regardes" mais ça reste à prouver matériellement (chose que ni les cartésiens ni les religieux ne pourront jamais faire)

En gros, la matière est prouvée alors que tout le reste ne l'est pas.

Et juste une petite remarque, je pense que ça fait quand même un petit bout de temps que les scientifiques ont renoncé à trouver la "Vérité" Les hommes de science d'aujourd'hui sont pour la plupart des pragmatiques qui cherchent à comprendre le Comment des choses, dans le seul but de maitriser le procédé afin de rendre la vie plus agréable aux êtres humains.
Citation :

Par exemple, la philosophie de Teilhard de Chardin, anthropologue jésuite de la moitié du XXe siècle, sa conception de l'évolution et le syncrétisme auquel il aboutit avec la tradition chrétienne sont utiles.
Autre exemple. J'ai rencontré à Bruxelles des membres d'une association belge se présentant comme chrétiens (protestants il me semble) et transhumanistes, au motif que, la Vie étant le bien le plus précieux selon les évangiles, il nous faut en effet tout faire pour la prolonger au maximum …
Autre réflexion : J'ai eu l'occasion de discuter avec un ami d'origine vietnamienne auquel je demandais comment il pouvait penser le Transhumanisme dans le cadre de la pensée traditionnelle de son pays. Il m'a répondu que c'est nous, les occidentaux qui avions un problème, et notamment les français, de part notre opposition entre pensée religieuse et pensée scientifique laïque. A son avis, l'adoption de l'approche H+ poserait beaucoup moins de problème dans des pays comme la Chine, la Corée, sans parler du Japon qui semble vouer un culte à tout ce qui touche aux nouvelles technologies.
Tant mieux si les religieux et les traditionalistes ne voient pas d'inconvénients à cela, on ne souhaite que ça !
Après, je trouve cela un peu trop facile de dire que les occidentaux (pas tous d'ailleurs, mais une petite élite intellectuelle) ont un problème parce qu'il sépare Superstition et Sciences. Je connais également des religieux qui trouvent ça sympa qu'on puisse avoir un paradis matériel et une immortalité physique et tout et tout. Seulement, je trouve ça un peu hypocrite de se cacher dans la superstition en attendant que le paradis matériel fasse son apparition. Après, chacun fait ce qu'il veut bien entendu, seulement je trouve le commentaire un peu facile (voire amusant)

Citation :
Quant à la question de l'immortalité, j'ai déjà argumenté ailleurs que dans un Univers infini (hypothèse la plus rationnelle), il ne saurait y avoir de victoire que sur la mort naturelle, vieillesse, maladie … (ce qui ne serait déjà pas si mal :-).
La mort accidentelle demeure toujours possible, même pour une humanité étendue à toute notre galaxie ou à notre "univers", sauf à se confondre avec la nature, à devenir Dieu soi-même, Deus sive natura, et encore …
Scientifiquement parlant, il n'y a pas de mort "naturelle" et de mort "accidentelle", je t'explique:

Quand un vieux de 90 ans a une crise cardiaque, que s'est-il passé au juste? Suite à l'usure du corps (un peu comme une machine) il y a eu une suite de catastrophes (accidentelles d'ailleurs) qui ont fait que le corps s'est retrouvé incapable de pomper le sang, celui ci n'arrive plus au cerveau, les cellules cérébrales n'ont plus d'oxygène, elles meurent asphyxiées.
Comment éviter que ça arrive: Faire en sorte que ces accidents n'arrivent plus (donc modification génétique des cellules du corps pour les rendre éternellement opérationnelles, OU mise en place de nano-robots pour faire le travail à la place OU mise en plase de réserve d'oxygène à disposition des cellules cérébrales => Dans ce cas là, si jamais il y a asphyxie, les cellules ne meurent pas, et la personne aura le temps d'être secourue, hospitalisé et remise en forme)

Maintenant qu'arrive t-il à un jeune en bonne santé quand il fait un accident de voiture? Exactement la même chose: fractures ou hémorragie: perte de sang, le cœur n'a plus de quantité suffisante pour pomper le sang jusqu'au cerveau, pénurie d'oxygène => Asphyxie des cellules cérébrales
Solution: modification génétique des cellules de sortes qu'elles deviennent des Super-cellulles (capables de reconstruire les os, recouvrir les plaies etc en un temps record => Donc pas d'hémorragie => pas d'asphyxie cérébrale) OU mise en place de nano-robots qui auront cette fonction (couvrir les plaies etc) OU comme dans le cas du vieux monsieur, une réserve d'oxygène pour les cellules cérébrales, le temps que le jeune homme soit secouru et complètement remis en forme.

Bien entendu, au niveau ou nous en sommes aujourd'hui, ce que je suis en train de raconter est tout à fait impossible (pratiquement parlant) mais j'ai envie de dire que théoriquement parlant, même si tu prends une cervelle et que tu la fais passer au mixer, il serait tout à fait possible qu'elle se recompose complètement pourvu qu'elle ait des agents de recomposition d'urgence (soit des Super-cellules, soit des super-robots faits à cet effet)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc



Messages : 1260
Date d'inscription : 05/10/2008
Localisation : Athènes

MessageSujet: Re: Espoir de vie éternelle ?   Lun 27 Avr - 23:55

Citation :
Janus
Un empiriste nie obligatoirement le présupposé de la foi. Il fait, par contre, confiance au seul élément qui le lie à la réalité matérielle: ses sens.
Dis-tu, mais cela révèle une confusion sémantique, car faire "con-fiance", cela signifie donner foi! L'empiriste accorde simplement la sienne à ses sens. Pour aborder le monde, il faut bien "avoir foi" en quelque chose.

Citation :
Janus
j'ai envie de dire, toute la civilisation moderne et post-industrielle s'est uniquement fié à ses sens et jamais elle n'a été aussi avancée que de nos jours.
Du point de vue du mystique, Sadhu hindouiste, moine zen ou derviche tourneur, pour ne pas dire carmélite, qu'importe que la civilisation post-industrielle soit "en avance". Cette "Vérité" là et cette matérialité ne l'intéresse pas. Or, je trouve difficile de ne pas admettre que notre point de vue empiriste et matérialiste repose lui aussi sur une foi.

Mais laissons là cette difficile question préliminaire. Entre nous, il est clair que nous avons choisi la foi du matérialisme.
Je dis simplement que pour établir un dialogue, avec un mystique religieux par exemple, il est préférable de reconnaître d'abord la possibilité de sa foi et l'aspect relatif de notre point de vue.

Citation :
Janus
Après, je trouve cela un peu trop facile de dire que les occidentaux […] ont un problème parce qu'il sépare Superstition et Sciences. […] Seulement, je trouve ça un peu hypocrite de se cacher dans la superstition en attendant que le paradis matériel fasse son apparition.
Je pense que mon ami voulait dire que les populations orientales seront peut-être plus ouvertes aux nouvelles technologies H+, moins bioluddites. Les scientifiques chinois, coréens ou japonais prennent une part active à l'avènement du "paradis matériel", et ils ne sont peut-être pas encombrés par ces pans de la société qui, de par chez nous, veulent interdire certaines recherches au nom d'une certaine sacralité de la Vie par exemple.

Citation :
Janus
Scientifiquement parlant, il n'y a pas de mort "naturelle" et de mort "accidentelle", je t'explique:
Pas du tout d'accord, ni avec l'explication que tu fais suivre.
Sans être un grand spécialiste dans le domaine, il me semble avoir compris que nos cellules et notre organisme en général sont à ce jour programmés génétiquement pour que, même en l'absence de maladie, les uns et les autres cessent progressivement d'assurer leurs fonctions. Je ne vois pas que le vieillissement cellulaire puisse être assimilé à une série de micro accidents.
Par contre, les développements actuels de la technique aboutiront peut-être bien à une maîtrise des processus de vieillissement, et donc à son interruption éventuelle.

Citation :
Janus
[…] théoriquement parlant, même si tu prends une cervelle et que tu la fais passer au mixer, il serait tout à fait possible qu'elle se recompose complètement […]
Mis à part le côté complètement spéculatif d'une telle hypothèse, elle est loin de faire disparaître toute potentialité de la mort accidentelle.
Exemple : le meurtre! L'amant de votre épouse n'en peut décidément plus et se débrouille pour vous tremper dans un bain d'acide chlorhydrique (ça pique!). Que reste-t-il des cellules auto réparatrices à la sortie du bain ?
Autre exemple : imaginons que dans 50 ans, Kurzweil ayant eu raison et la "Singularité" étant passé par là, nous disposions de telles cellules auto réparatrice, d'IA surpuissantes, de cerveaux implantés aux capacités décuplées, etc… mais que, toujours incapables de dépasser la vitesse de la lumière et donc de franchir les espaces interstellaires, nous soyons véritablement menacés par une catastrophe astronomique, qu'est-ce qui empêcherait l'extinction de l'espèce humaine ?
Je répète, il me semble que dans un univers infini, une Conscience dépendante d'un support matériel sera toujours sous la menace d'une catastrophe d'une échelle supérieure à l'espace que cette Conscience maitrisera.

Je propose de considérer que l'immortalité est un point de fuite, théorique et infiniment éloigné, ce qui ne nous empèche pas de le choisir dans notre perspective.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jack



Messages : 240
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: Espoir de vie éternelle ?   Ven 8 Mai - 17:44

Personnellement, je ne suis pas sûr que l'éventuelle disparition de la mort suffise à entrainer celle des religions. Ça les affaiblira probablement, mais il restera les morts accidentelles, et la peur de la mort, qui pourrait survivre à son objet. Sans compter qu'à mon avis, la religiosité ne repose pas uniquement sur la crainte de la mort, de l'inconnu, etc., mais également sur le rite : la plupart des gens ont besoin de "marquer le coup" pour un certain nombre de choses, et pas seulement la mort (naissance, passage à l'âge adulte, etc.), et je remarque que les religions fournissent ce qu'on peut appeler un "kit de rites". Le fait est, d'ailleurs, que la grande majorité des croyants s'intéresse moins aux questions théoriques qu'à la pratique des rites : ce qu'on retient en premier de Vatican II, par exemple, c'est l'abandon du Latin.

Ceci dit, le changement en question aura quand même des conséquences religieuses majeures, il se peut même que beaucoup d'églises actuelles n'y survivent pas, tant elles sont axées sur le rapport à la mort.

Reste à savoir si nous avons des "croyances"...
En ce qui me concerne, j'admets que ma vision du monde comporte quelques points non-démontrés et non-prouvés, et qu'elle repose en partie dessus. Toutefois, je les qualifierais plus d'hypothèses de travail que de croyances, parce que je suis prêt à les réviser à la lumière de nouvelles données.

C'est en tout cas de cette façon que personnellement, je définis le fait d'être sans croyance : il ne s'agit pas de n'avoir aucun postulat non-prouvé, mais de donner à ce qui est prouvé et démontré la primauté sur ce qui ne l'est pas, et de réduire autant que possible la place de ce qui n'est pas démontré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TRANSCEND.SD



Messages : 5
Date d'inscription : 06/06/2009

MessageSujet: Re: Espoir de vie éternelle ?   Dim 7 Juin - 1:32

Déjà matériellement est ce que l'âme existe une fois mort ?

Pour ma part le cerveau humain est depourvu d'âme il fonctionne comme un ordinateur quant a sa conscience elle n'est pas a dématérialiser mais a matérialiser par exemple en repliquant sa memoire interne sur support informatique se qui semble beaucoup plus stable que les cellules cérébrales ayant des agents de recomposition
et pour repondre a :une Conscience dépendante d'un support matériel sera toujours sous la menace d'une catastrophe d'une échelle supérieure à l'espace que cette Conscience maitrisera.pas si le support materiel ou la carte memoire est placé dans une sorte de Nano boite blanche capable de resister a l'impulsion d'une supernova et que des bases de reconstitution des corps sont effective au quatre coins de l'univers. Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc



Messages : 1260
Date d'inscription : 05/10/2008
Localisation : Athènes

MessageSujet: Re: Espoir de vie éternelle ?   Dim 7 Juin - 3:17

TRANSCEND.SD, bienvenu,

TRANSCEND.SD a écrit:
Déjà matériellement est ce que l'âme existe une fois mort ?
Pour ma part le cerveau humain est depourvu d'âme il fonctionne comme un ordinateur
Nous sommes bien d'accord sur ce point là.

Citation :
quant a sa conscience elle n'est pas a dématérialiser mais a matérialiser par exemple en repliquant sa memoire interne sur support informatique se qui semble beaucoup plus stable que les cellules cérébrales ayant des agents de recomposition

D'accord aussi la dessus, en précisant qu'il s'agit de pure spéculation puisque nous n'avons à ce jour aucune idée de la manière de la réaliser. Mais bon, on peut garder l'idée comme objectif.

Citation :
et pour repondre a :une Conscience dépendante d'un support matériel sera toujours sous la menace d'une catastrophe d'une échelle supérieure à l'espace que cette Conscience maitrisera.pas si le support materiel ou la carte memoire est placé dans une sorte de Nano boite blanche capable de resister a l'impulsion d'une supernova et que des bases de reconstitution des corps sont effective au quatre coins de l'univers. Cool
Là, la spéculation est poussée d'un cran Wink
Ceci serait peut-être valable dans un univers fini et surtout stable. Mais si est valable la théorie qui dit que notre univers est en expansion infinie, alors la matière est appelée à se perdre dans un espace de moins en moins dense. On aura de plus en plus de mal à récupérer les bases de reconstitution …
D'autre part, supernovae ou trous noirs ne sont que les objets les plus énergétiques connus de notre univers. Dans l'hypothèse - toute aussi spéculative, d'un multivers infini, qu'est-ce qui garanti que notre résistance aux supernovae soit suffisante à préserver notre avenir ? (hein! je vous le demande. cyclops)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TRANSCEND.SD



Messages : 5
Date d'inscription : 06/06/2009

MessageSujet: Re: Espoir de vie éternelle ?   Dim 7 Juin - 5:04

Permet moi alors de surencherir la speculation par cet axiome La courbure de l'espace (de Riemann et d'Einstein) est abolie puisque l'espace est vide, de densité zéro.en tout cas
si
Le vide est vide ? Les nano-machines iront voir...
si
la sphère infinie est bel et bien un cube sans confins relié aux multivers
l’éternité est la lévitation infinie et l'utilisation de matériau à l'état supraconducteur de neutrinos de haute énergie etc...sont donc nécessaire evide mment Basketball
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc



Messages : 1260
Date d'inscription : 05/10/2008
Localisation : Athènes

MessageSujet: Re: Espoir de vie éternelle ?   Dim 7 Juin - 9:43

Voilà, c'est ça, j'allais le dire. drunken
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lip69



Messages : 79
Date d'inscription : 20/03/2009

MessageSujet: Re: Espoir de vie éternelle ?   Lun 22 Juin - 1:37

Liquid a écrit:
La "religion", qu'elle soit monothéiste ou républicaine (ne vous y trompez-pas: le dogme républicain est une copie allégée du dogme catholique!) est un ciment social qui malheureusement se révèle indispensable à long terme.
Une organisation sociale est certes nécessaire à un fonctionnement en société mais contrairement aux religions, les sociétés "laïques" sont maléables en fonction des besoins de tout ou partie de ses sous-ensembles contrairement aux religions qui prétendent à une vérité immuable improuvée et imposée.
Si les sociétés républicaines reflètent encore en partie des restes issus des religions, c'est uniquement parce que ceux qui font évoluer cette société sont encore sous l'influence religieuse !

Liquid a écrit:
Pour citer Cioran dans Histoire et Utopie:
"Mais, j’admire encore davantage que, la société étant ce quelle est, certains se soient évertués à en concevoir une autre, toute différente. D’où peut bien provenir tant de naïveté, ou tant de folie ? Nous n’agissons que sous la fascination de l’impossible. Autant dire qu’une société incapable d’enfanter une utopie et de s’y vouer, est menacée de sclérose et de ruine."
La différence entre l'utopie religieuse et l'utopie "scientifique", c'est que la première est finie, sans but véritable et que la seconde cherche à obtenir des résultats réels sans utiliser du "mythologique".


Liquid a écrit:
Le transhumanisme se doit d'être capable d'expliquer comment il dépasse la religion, sans vouloir s'y substituer, sous peine de devenir un avatar indigeste de la "technoscience", comme l'est la scientologie.
Le transhumanisme n'a pas besoin de se substituer aux religions, il n'en a pas besoin. Le dévelloppement de 'être conscient étant son but alors que les religions limite son développement à la soumission à un ou des dieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lip69



Messages : 79
Date d'inscription : 20/03/2009

MessageSujet: Re: Espoir de vie éternelle ?   Lun 22 Juin - 1:37

TRANSCEND.SD a écrit:
Permet moi alors de surencherir la speculation par cet axiome La courbure de l'espace
...
la sphère infinie est bel et bien un cube sans confins relié aux multivers
l’éternité est la lévitation infinie et l'utilisation de matériau à l'état supraconducteur de neutrinos de haute énergie etc...sont donc nécessaire evide mment Basketball
Bon faut arreter la fumette, là les gars... Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
+Technophile+

avatar

Messages : 64
Date d'inscription : 14/11/2008

MessageSujet: Re: Espoir de vie éternelle ?   Mar 23 Juin - 22:15

lip69 a écrit : Bon faut arreter la fumette, là les gars...

On a le droit de rêver Smile

Je trouve les rêve des transhumaniste très intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lip69



Messages : 79
Date d'inscription : 20/03/2009

MessageSujet: Re: Espoir de vie éternelle ?   Mar 23 Juin - 22:22

+Technophile+ a écrit:
Je trouve les rêve des transhumaniste très intéressant.
Oui, mais là c'est du grand n'importe quoi si c'est serieux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Espoir de vie éternelle ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Espoir de vie éternelle ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'espoir fait vivre?
» OMID:ESPOIR EN PERSAN..
» Chants soufis de Kabylie: « Lhila ixezen tament, ay t iselghen d niyya »
» «Chaou er-rabi’e», éternelle fête paysanne dédiée au printemps.
» Barack Obama .. brin d'espoir ?!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Transhumanismes :: Discussions et débats :: Philosophies ; éthiques ; Politiques-
Sauter vers: