AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Eglise Futuriste
Jeu 6 Juin - 12:00 par almagor

» Avis de transfert du forum de l'AFT:Technoprog!
Ven 31 Mai - 19:24 par MarcAdmin

» Transfert du forum Technoprog! - nouvelle étape
Ven 31 Mai - 19:20 par MarcAdmin

» Coren
Jeu 23 Mai - 12:56 par Coren

» Bonjour, bonjour
Mer 22 Mai - 17:56 par Spartan

» Rencontre H+ irl Paris 22 mai 2013
Mer 15 Mai - 8:26 par MarcAdmin

» Stimulation Transcranienne électrique
Ven 10 Mai - 0:55 par Spartan

» Textes de Brainstorm
Mar 7 Mai - 4:09 par Brainstorm

» Quel est le 1er transhumain ?
Ven 3 Mai - 22:17 par p.pit

Adhésions
Adhérer à l'association Technoprog!

Partagez | 
 

 Fermes du futur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
lugur

avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 18/07/2010
Age : 46
Localisation : vauvert

MessageSujet: Fermes du futur    Jeu 23 Juin - 21:31



Fermes du futur : comment nourrir 9 milliards de personnes, sans soleil et avec 3 fois moins d’eau ?


Alors que les besoins alimentaires augmentent en même temps que la population mondiale, les fermes se déplacent en intérieur, là où le soleil ne brille pas, où la pluviométrie est régulée de manière drastique et où le climat est toujours idéal.


Le champ de céréale idéal pourrait ainsi, être à l’intérieur d’un bâtiment sans fenêtre, avec la lumière, la température, l’humidité, la qualité de l’air et l’apport nutritif, minutieusement contrôlées. Il pourrait se trouver en hauteur dans un building New Yorkais, dans un bunker de Sibérie, ou dans un complexe tentaculaire dans le désert saoudien.

Ses partisans, comme les scientifiques néerlandais de la société de recherche privé PlantLab, soumettent cette solution comme une réponse aux problèmes alimentaires dans le monde.







La situation actuel dans le monde :

Le monde à déjà du mal à s’alimenter et cela ne s’arrangera pas (mon article : la Terre sera méconnaissable en 2050). La moitié de la population sur Terre vit dans les villes et près de la moitié, environ 3 milliards, ont faim ou souffre de malnutrition. Les prix des aliments, en pleine augmentation, sont ébranlé par les sècheresses, les inondations. Le changement climatique rend la planification des cultures à long terme incertaine. Les agriculteurs dans de nombreuses régions du monde pompent les ressources en eau disponibles, jusqu’à la dernière goutte et le monde est de plus en plus encombré : au milieu du siècle, la population mondiale passera de 6 milliards à 9 milliards, selon les prédictions de l’ONU.

Nourrir tant de personnes, exige l’expansion des terres agricoles au détriment des forêts et du désert, ou alors de trouver des moyens pour augmenter radicalement les rendements des cultures.

Le principe de la culture d’intérieur à grand rendement :

Le responsable du projet, Gertjan Meeuw et trois autres bio-ingénieurs néerlandais de PlantLab, ont poussé le concept d’une serre un peu plus loin, en cultivant des légumes, des herbes et des plantes d’intérieur dans des environnements clos et règlementés, où même la lumière naturelle est exclue.

Dans leur station de recherche, les fraises, les poivrons jaunes, les plants de basilic et de banane prennent une étrange lueur rose sous les ampoules rouges et bleues de LED (ou diodes électroluminescentes) dont le coût est en baisse constante.
Le prochain développement, des diodes électroluminescentes organiques ou OLED (ci-contre), intégrés dans de fins films plastique qui seront encore plus efficacement à l’écoute des besoins.

Les plantes n’ont besoin que de certaines longueurs d’onde de lumière pour se développer, mais dans la nature, ils doivent s’adapter à la gamme complète de la lumière pour y survivre. Lorsque la lumière et d’autres éléments naturels sont manipulés, les plantes deviennent plus efficaces, en utilisant moins d’énergie pour grandir.

Ils n’utilisent pas de pesticides et environ 90 % moins d’eau, que l’agriculture d’extérieur. L’eau s’écoule dans les pots en cas de besoin et tout excès est recyclé, la température est constante. Les lumières simulent le jour et nuit, mais selon un rythme adapté à la plante, qui peut être beaucoup plus court que 24 heures.

Les avantages :

— Un gain d’espace, avec des cultures sur plusieurs étages, évitant ainsi déforestation. Les ingénieurs de PlantLab, projettent de construire un bâtiment commercial aux Pays-Bas de 1.300 mètres carrés, sur quatre niveaux distincts de végétation, à la fin de cette année. Un bâtiment de 100 mètres carrés avec 14 étages de plantes pourrait fournir une ration quotidienne de 200 grammes de fruits et légumes frais à toute la population néerlandaise de Den Bosch, environ 140.000 personnes.

— Un cout de transport réduit à son minimum, donc moins de pollution. L’agriculture urbaine signifie produire de la nourriture à proximité du consommateur, ce qui élimine la nécessité de le transporter sur de longues distances à grands frais de carburant. Ces cultures de légumes seront placées à côté des centres commerciaux, des supermarchés ou autres détaillants de produits alimentaires.

— Beaucoup moins d’eau utilisée, pour la comparaison : un kilogramme de tomates cultivées dans les champs en Israël ont besoin de 60 litres d’eau, tandis que celui cultivé dans une serre hollandaise, en a besoin que d’un quart. Selon les chercheurs, avec ce système, il est possible, en principe, de produire un kilo de tomates avec un peu plus d’un litre d’eau.

— Pas d’utilisation de pesticide.

— Un taux de croissance 3 fois plus rapide qu’en serre traditionnelle, le processus réduit le temps nécessaire pour faire pousser en 6 semaines, une plante adulte, à partir de 12 ou plus naturellement.

Depuis plus d’une décennie, les quatre chercheurs ont ajusté les combinaisons de lumière, avec le sol et la température sur une variété de plantes, amenant à un taux de croissance trois fois plus rapide que dans des serres traditionnelles. Ce système n’est pas destiné à cultiver des aliments qui nécessitent beaucoup d’espace, comme le maïs ou les pommes de terre.

Présentation des unités de productions de la société privée de recherche PlantLab :
La notion de serres à étages existe déjà depuis un moment et au cours des cinq dernières années, l’agriculture urbaine a vraiment gagné en popularité notamment, grâce à l’utilisation des LED dont le prix baisse régulièrement. Une des applications les plus mises en avant de ces chambres culture de plantes sous des lumières LED a été faite par la NASA, qui les a installés dans la navette spatiale et la station spatiale Mir dans les années 1990 dans le cadre de son expérience avec la microgravité.

Plus de détails sur la société PlantLab ici : PlantLab.

À partir d’une interview de Gertjan Meeuw (PlantLab), réalisée le 11 avril pour l’Associated Press : Future farm: a sunless, rainless room indoors.

Et sur le même thème des fermes du futur ou robotisées, appliqué à la vache : Technologie de la vache : vers une plus grande liberté de décision.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tartan



Messages : 80
Date d'inscription : 06/12/2010

MessageSujet: Re: Fermes du futur    Jeu 23 Juin - 22:34

Vraiment très très bien ce procédé, finalement on pourra donc fabriquer des arcologies intégralement indépendantes! tongue

J'imagine le gamin qui demande c'est quoi ça ? (il désigne un groupe de tour de 50 étages) : "Ah ça minot, ce sont les champs de tomates!" Laughing

Pour une agriculture écologique, productive et saine, voilà une solution qui me semble prometteuse (mais plus de patates alors? Sad )

Merci lugur Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kusanageek

avatar

Messages : 1107
Date d'inscription : 25/03/2010
Age : 29
Localisation : France

MessageSujet: Re: Fermes du futur    Jeu 23 Juin - 23:47

Oui c'est une solution que j'évoquais pour le topic sur la surpopulation. Personnellement j'adhère à 100%.

_________________
The checks and balances of democratic governments were invented because humans themselves realized how unfit they were to govern themselves. They needed a system, yes. An industrial age machine. - Helios, Deus Ex
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kusanageek.com
Meta

avatar

Messages : 113
Date d'inscription : 13/02/2011
Age : 26

MessageSujet: Re: Fermes du futur    Ven 24 Juin - 0:48

Faut voir ce que ça coute en terme énergétique pour entretenir dans ces "serres" les conditions optimales de production.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kusanageek

avatar

Messages : 1107
Date d'inscription : 25/03/2010
Age : 29
Localisation : France

MessageSujet: Re: Fermes du futur    Ven 24 Juin - 0:50

Au niveau thermique il ne devrait pas y avoir beaucoup d'efforts à faire. Une "petite" expérience à faire dans son jardin : http://www.treehugger.com/galleries/2009/07/build-a-geodesic-dome-solar-greenhouse-grow-your-own-food.php
Ça tient le coût même en hiver en se contentant d'un petit panneau solaire.

_________________
The checks and balances of democratic governments were invented because humans themselves realized how unfit they were to govern themselves. They needed a system, yes. An industrial age machine. - Helios, Deus Ex
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kusanageek.com
Kālī



Messages : 1068
Date d'inscription : 07/04/2010

MessageSujet: Re: Fermes du futur    Ven 24 Juin - 15:57

Ce sont des solutions de transitions, heureuses mais de transitions. Aurions-nous besoin encore de nous nourrir dans 20 ans, et nous serons encore loin des 2050, la date écrite au début du fil...?

D'ici 2050 le vide peut subvenir à tous nos besoins énergétiques, nous nous nourrirons d'énergie non convertie en dégustant à la vielle mode des plats succulents dans des univers virtuels, mais cela ne durera qu'un temps. Il est plus que probable que nos identités conscientes trouvent de nouvelles sources de plaisirs, ou le désir de manger disparaitra comme plaisir même. Il y aura des transitions mais les plaisirs aussi évoluerons, il est probable que les plaisirs se rapprocheront de "l’extase mystique", non au sens religieux de ce terme, évidemment.

H+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fermes du futur    

Revenir en haut Aller en bas
 
Fermes du futur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les générations du futur ... 2020 et plus !
» Futur Auto Entrepreneur
» futur moniteur en détresse besoin de vous !
» STAGE FUTUR NOTAIRE
» Stage futur Notaire INAFON

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Transhumanismes :: Discussions et débats :: Technologies-
Sauter vers: