AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Eglise Futuriste
Jeu 6 Juin - 12:00 par almagor

» Avis de transfert du forum de l'AFT:Technoprog!
Ven 31 Mai - 19:24 par MarcAdmin

» Transfert du forum Technoprog! - nouvelle étape
Ven 31 Mai - 19:20 par MarcAdmin

» Coren
Jeu 23 Mai - 12:56 par Coren

» Bonjour, bonjour
Mer 22 Mai - 17:56 par Spartan

» Rencontre H+ irl Paris 22 mai 2013
Mer 15 Mai - 8:26 par MarcAdmin

» Stimulation Transcranienne électrique
Ven 10 Mai - 0:55 par Spartan

» Textes de Brainstorm
Mar 7 Mai - 4:09 par Brainstorm

» Quel est le 1er transhumain ?
Ven 3 Mai - 22:17 par p.pit

Adhésions
Adhérer à l'association Technoprog!

Partagez | 
 

 vivre ou survivre quelle est votre limite?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
lugur

avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 18/07/2010
Age : 46
Localisation : vauvert

MessageSujet: vivre ou survivre quelle est votre limite?   Lun 27 Juin - 12:09

Bonjour ami H+,
Je désire savoir si il vous arrivait un drame (non mortel), quel serai la limite que vous vous mettriez pour survivre ou mourir?

Je survole les capacités de la médecine et je n'arrive pas à comprendre ou à donner un sens a une aberration (dite moi ce que vous en penser), comment peut on laisser mourir des gens alors que des palliatifs existes.

Peut-on mourir d'un cancer du poumon ou de l'estomac ou de la prostate?

Pour moi, seul mon cerveau est important, et serai disposer à tout abandonner pour survivre. vivre infirme n'est pas une contrainte car ayant très jeune mis la barre de ma volonté d'évoluer très au dessus des capacités humaines, je me sens déjà infirme et prisonnier de ce corps aux capacités limités

cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kālī



Messages : 1068
Date d'inscription : 07/04/2010

MessageSujet: Re: vivre ou survivre quelle est votre limite?   Lun 27 Juin - 13:18

+855


Dernière édition par Jean-Luc Donné-Matteo le Dim 18 Sep - 8:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lugur

avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 18/07/2010
Age : 46
Localisation : vauvert

MessageSujet: Re: vivre ou survivre quelle est votre limite?   Lun 27 Juin - 14:05



Bonjour mon ami

J’espère que tu ne vois pas d'objection à ce que je te vois comme un ami. Nos âges respectifs ne sont pas si loin l'un de l'autre, j'ai 38 ans.

Je ne suis pas quelqu'un de pessimiste en général, je pensais ne pas être a ma place dans cette société jusqu’a ce que je découvre ce mouvement H+.
Malgré que ca ne m'apporte pas de solution immédiate, cela me réconforte de voir une minorité de gens partager une fraction de mes idées.

Plus je te lis et plus je me sens proche de tes opinion, je voudrais pouvoir avoir une maitrise sur les événements à avenir et je n'en ai pas. Je suis d'autans plus frustré que ce que nous désirons tous les deux n'est pas tres loin et nous ne l'obtiendrons surement pas.

Si nous analysons la situation actuelle ou à venir sur les 50 prochaines années, je ne vois aucunes raisons à nos dirigeants de faire quoi que ce soit pour faire avancer les choses. Au contraire, la situation favoriserait la mise en place d'événement anti immortalité.

La science progresse heureusement mais cette technologie ne nous profitera gère à moins de faire parti d'une certaine élite dans les premiers temps.

Mais tu n'as pas rependu à ma question. Avec les technologies actuel, quel serais le niveau d'handicape acceptable pour toi pour continuer à vivre

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kusanageek

avatar

Messages : 1107
Date d'inscription : 25/03/2010
Age : 28
Localisation : France

MessageSujet: Re: vivre ou survivre quelle est votre limite?   Lun 27 Juin - 14:33

Si j'ai l'espoir de me relever un jour, vous pouvez me transformer en légume que je refuserais d'être débranché. J'inclus aussi les maladies neuro-dégénératives comme Alzheimer ou Parkinson. Tant qu'il reste un bout de moi qui respire, alors il reste un espoir, aussi éprouvant que cela puisse être.

Ultimement, si je venais à mourir, et malgré tout ce que j'ai à redire sur le business de la cryonie, ce serait je pense une chance à tenter, faute de mieux.

_________________
The checks and balances of democratic governments were invented because humans themselves realized how unfit they were to govern themselves. They needed a system, yes. An industrial age machine. - Helios, Deus Ex
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kusanageek.com
Kālī



Messages : 1068
Date d'inscription : 07/04/2010

MessageSujet: Re: vivre ou survivre quelle est votre limite?   Lun 27 Juin - 15:09

+856


Dernière édition par Jean-Luc Donné-Matteo le Dim 18 Sep - 8:57, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lugur

avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 18/07/2010
Age : 46
Localisation : vauvert

MessageSujet: Re: vivre ou survivre quelle est votre limite?   Lun 27 Juin - 15:30

je suis tout a fait d'accord avec toi.

un minimun de bon sense nous permet de ne pas prendre de risque inutile.

entretenir son corps pour qu'il ne s'use pas trop vite, faire un peut d'entefetien preventif et surtout ne pas oublier antivirus, firewall et antitroyen. confused

la technologie n'a que du bon c'est l'homme qui lui trouve un usage mauvais
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kusanageek

avatar

Messages : 1107
Date d'inscription : 25/03/2010
Age : 28
Localisation : France

MessageSujet: Re: vivre ou survivre quelle est votre limite?   Lun 27 Juin - 16:24

J'aurais plus tendance à dire que la technologie est neutre et que c'est l'homme qui lui trouve un usage bénéfique ou néfaste.

_________________
The checks and balances of democratic governments were invented because humans themselves realized how unfit they were to govern themselves. They needed a system, yes. An industrial age machine. - Helios, Deus Ex


Dernière édition par Kusanageek le Lun 27 Juin - 16:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kusanageek.com
Kālī



Messages : 1068
Date d'inscription : 07/04/2010

MessageSujet: Re: vivre ou survivre quelle est votre limite?   Lun 27 Juin - 16:30

+857


Dernière édition par Jean-Luc Donné-Matteo le Dim 18 Sep - 8:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tartan



Messages : 80
Date d'inscription : 06/12/2010

MessageSujet: Re: vivre ou survivre quelle est votre limite?   Lun 27 Juin - 22:25

C'est une question amusante car récemment une chose grave m'est arrivé: j'ai attrapé la FOI lol! ... dans le trans-humanisme! affraid

Alors je sais bien que l'on parle de faits, que l'on crois pas mais que l'on pense mais quand bien même, du large les contraintes! Je crois dans le trans-humanisme! Very Happy

De ce fait même si mon corps est en miette, tombe dans une cuve d'acide et est expédié dans le coeur du soleil, je veux l'on conserve la moindre molécule de petits bouts de moi pour me régénérer en y uploadant mes souvenirs.
Ou sinon un séjour dans le congélo fera l'affaire... en attendant de pouvoir me faire bronzer sur la nouvelle lune de mercure que j'aurais créé pour les touristes de l'espace cheers

Citation :
Absolument d'accord avec Kusana, sinon, l'information est neutre en soi, elle existe potentiellement depuis toujours jusqu'à ce que nous la découvrions, comme d'autres l'ont fait ailleurs j'imagine. Le problème avec l'être humain c'est qu'il n'est en général pas assez intelligent pour utiliser l'information que pour faire du bien. Je parle/écris d'intelligence comme toujours C.A.D au sens intelligent de ce terme bien-sur.

Je ne sais pas si c'est par manque d'intelligence, mais c'est certainement car il nous est difficile d'interconnecter diverses informations entre elles de manière efficiente car cela demande beaucoup d'intuition et bien sûr, ce que les anciens ne pouvaient avoir comme nous, les informations utiles elles-mêmes au moment qu'il convient.
Mais rends-toi compte (je suis sûr que c'est le cas) que nous vivons dans l'ère internet, où l'information est la première des denrées, aucun d'entre nous n'aurais jamais communiqué avec l'autre probablement, avant cela. Les informations circulent si vite qu'aujourd'hui ce n'est plus le support qui est lent mais les humains eux-même! Aujourd'hui ce n'est plus d'avoir l'information qui est difficile, mais de savoir les sélectionner et les relier entre-elles afin d'acquérir du savoir et une pensée critique permettant d'avancer.
Ils nous a fallu l'écriture pour mémoriser l'information de génération en génération de manière pérenne, puis l'imprimerie pour rendre cette information beaucoup plus accessible et donc rapide à se diffuser. A chaque fois cela a révolutionné l'humanité en accélérant son progrès et la maitrise de son espace ainsi que sa compréhension du monde ou la critique des vieilles croyances. Nous n'en sommes qu'au début mais je crois... (oups, on ne se refait pas! enfin pas encore...), je pense donc (héhé Wink ) que nous sommes à l'aube de l'ère des miracles et que l'information continuant de tourner va s'intégrer d'elle-même dans les supports de la communication courante au fur et mesure que la prise de conscience accroitra l'intérêt pour les sciences de transcendance (avant de savoir que le mouvement trans-humain existait, je déterminais une ascension dû à la technologie ainsi...)
L'intelligence devient (dans le sens traitement de l'information) collective et donc démultipliée, tout les domaines en bénéficieront et accéléra encore notre capacité d'innovation et de changement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lugur

avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 18/07/2010
Age : 46
Localisation : vauvert

MessageSujet: Re: vivre ou survivre quelle est votre limite?   Lun 27 Juin - 23:05

je suis ravi de voir que tout le monde partage un tel optimisme.

comme je le disais dans un autre sujet , l'Humanité est en train de devenir une civilisation de niveau 1, et cela va engendrer énormement de bouleversement.

des choses extraordinaires vont se métre en place:

la colonisation de notre système solaire.
la colonisation des fond marins.
une accélération des technologies.
l'immortalité physiologique et peux être spirituel un jour ( lorsque l'on explicera scientifiquement si cela est réel).

vive la technocratie et à mort la respublica .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kālī



Messages : 1068
Date d'inscription : 07/04/2010

MessageSujet: Re: vivre ou survivre quelle est votre limite?   Mar 28 Juin - 8:21

+858


Dernière édition par Jean-Luc Donné-Matteo le Dim 18 Sep - 8:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Celty

avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 18/06/2011
Age : 28
Localisation : Grenoble

MessageSujet: Re: vivre ou survivre quelle est votre limite?   Mar 28 Juin - 18:06

Citation :
la moindre molécule de petits bouts de moi pour me régénérer en y uploadant mes souvenirs

No way Wink

-------------

C'est un sujet très intéressant mais en l’occurrence vous parlez uniquement du sacrifice de votre personne mais pour ce qui est des autres ? Jusqu'au iriez vous pour atteindre l'immortalité, à quel prix ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kusanageek

avatar

Messages : 1107
Date d'inscription : 25/03/2010
Age : 28
Localisation : France

MessageSujet: Re: vivre ou survivre quelle est votre limite?   Mar 28 Juin - 18:14

C'est une question beaucoup plus intéressante, et donc malheureusement beaucoup plus compliquée à répondre.

Devrais-je tuer des personnes ? Je ne préférerais pas. Et le principe de légitime défense ? D'accord mais si je n'extrapole pas en me disant que tuer ceux qui m'empêcheraient d'atteindre l'immortalité (hors tentative de meurtre) soit de la légitime défense.

Seulement, cela reste des paroles, il est dur de savoir de quoi on est vraiment capable quand on en arrive à des situations délicates.

Tout dépend ensuite du rapport qu'on entretient avec l'extension radicale de la longévité. Pour ma part je pense que le transhumanisme est nécessaire pour sauver l'intelligence consciente à long terme. Par conséquent mourir sans profiter de ses fruits n'est pas non plus une tragédie.

De plus, si finalement j'échoue et que je meurs, je ne serais plus et mes souvenirs non plus, ce qui annule toute souffrance/frustration (en supposant qu'il n'y a rien après la mort, ce que je pense).

_________________
The checks and balances of democratic governments were invented because humans themselves realized how unfit they were to govern themselves. They needed a system, yes. An industrial age machine. - Helios, Deus Ex
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kusanageek.com
Kālī



Messages : 1068
Date d'inscription : 07/04/2010

MessageSujet: Re: vivre ou survivre quelle est votre limite?   Mar 28 Juin - 18:32

+859


Dernière édition par Jean-Luc Donné-Matteo le Dim 18 Sep - 8:59, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lugur

avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 18/07/2010
Age : 46
Localisation : vauvert

MessageSujet: Re: vivre ou survivre quelle est votre limite?   Mar 28 Juin - 21:38

Une belle question philosophique qui mérite d'être posée a de vrai philosophe.

L’instinct de survie est un héritage resté de notre corps animal et qui fonctionne tres bien même de nos jours. Nous sommes tous prédisposé à tuer pour survivre sur une menace imminente sauf grande implication émotionnelle, mais lorsque celle-ci est hypothétique ou lointain notre raison devient l'acteur majeur et notre culture et notre personnalité prennent cette décision.

Je ne sais pas quel sera le devenir des différents courants de pensée chez les transhumanistes. Serons-nous les X-transhumens ou la Confrérie des Mauvais H+.

Si je me trouve en face d'une machine capable de me rendre immortel en puissant la bioénergie d'une planète, le ferais-je??????

De grande connaissance engendre de grande responsabilité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scheindorf Herljos

avatar

Messages : 606
Date d'inscription : 17/09/2010

MessageSujet: Re: vivre ou survivre quelle est votre limite?   Mar 28 Juin - 21:46

Je pense que les bioluddites, qui s'opposent à l'imortalité et au progrès technologique, sont donc contre l'evolution de la quantité informationnel de l'univers, ils placent donc en état de guerre ceux voulant préserver la vie et la prolonger indéfiniment. Il en va ainsi que les bioluddites sont contre la vie elle même et ne méritent pas forcement de profiter de vivre car ils s'opposent au droit à la vie de ceux qui voudraient vivre plus longtemps qu'eux. C'est effectivement un état de légitime défense, et si ils attaquent réellement, il ne faudras pas hésiter a répliquer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.transbiologism.net
Tartan



Messages : 80
Date d'inscription : 06/12/2010

MessageSujet: Re: vivre ou survivre quelle est votre limite?   Mar 28 Juin - 22:11

Scheindorf Herljos a écrit:
Je pense que les bioluddites, qui s'opposent à l'imortalité et au progrès technologique, sont donc contre l'evolution de la quantité informationnel de l'univers, ils placent donc en état de guerre ceux voulant préserver la vie et la prolonger indéfiniment. Il en va ainsi que les bioluddites sont contre la vie elle même et ne méritent pas forcement de profiter de vivre car ils s'opposent au droit à la vie de ceux qui voudraient vivre plus longtemps qu'eux. C'est effectivement un état de légitime défense, et si ils attaquent réellement, il ne faudras pas hésiter a répliquer.

Je serai moins prompt que toi à porter des jugements là-dessus, ils ne veulent pas de l'immortalité, soit, cela ne veut pas dire qu'ils sont contre la vie, mais seulement contre une certaine forme de vie Wink
De mon point de vue, je préfère éviter un conflit impliquant du sang et de la violence car cela pourrait bien tous nous anéantir, quand bien même nous serions "vainqueur", il ne me semble pas de bonne augure de commencer une nouvelle humanité en éradiquant l'ancienne...
En ce qui me concerne, je préfère que nous envisagions de partir de la Terre et de la laisser aux naturels, ainsi nous aurions aussi un conservatoire de nos origines tout en ayant tout l'univers pour expérimenter, et puis cela serait dans la logique de nos moyens, pourquoi se battre pour un grain de poussière alors que l'infini sera notre domaine?

De toutes manières je doute fort que la technologie soit arrêtée partout, il y aura toujours des pays qui en comprendrons l'intérêt et dans ce cas là une terre d'asile en attendant de pouvoir décoller dans les éons multiples du "grand tout" Wink


Dernière édition par Tartan le Mar 28 Juin - 22:12, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kālī



Messages : 1068
Date d'inscription : 07/04/2010

MessageSujet: Re: vivre ou survivre quelle est votre limite?   Mar 28 Juin - 22:11

+860


Dernière édition par Jean-Luc Donné-Matteo le Dim 18 Sep - 8:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tartan



Messages : 80
Date d'inscription : 06/12/2010

MessageSujet: Re: vivre ou survivre quelle est votre limite?   Mar 28 Juin - 22:21

Jean-Luc Donné-Matteo a écrit:

En fait c'est aussi que les bioluddites n'ont pas pris conscience d'une certaine vérité, pour différentes "raisons", d'ailleurs. Ils ne tuent donc pas en toute conscience des choses, ils tuent parce qu'ils sont aveuglés ou pas très intelligents ou carrément conditionnés par des idéologies qui reviennent au premier mot, l'aveuglement.

Bref ils ont un cerveau malade, bien + que le notre, c'est clair. Maintenant les tuer parce qu'ils sont malades est-ce une vraie solution ?

D'un autre côté s'ils commencent à essayer de nous exterminer...

Et puis ils sont une force qui ralenti notre évolution vers le posthumain, et en cela c'est très grave, simplement parce que de toute évidence le temps nous manque, déjà.

H+

Je vous trouve très dur, ne pas avoir conscience d'une chose peut déjà s'expliquer par: je ne suis pas (encore) informé
Nous sommes à peine aux prémices de tout ceci, il faut plus que de la volonté et un caprice pour que cela devienne réalité, patience et endurance toujours, beaucoup de palabre, diffuser les idées et éviter de déjà faire des déclarations de guerre et de mépris irraisonnés, cela ne nous servira pas, bien au contraire, car si l'on veut des sympathisants, il faut être juste, raisonnable et amicale, expliquer sans se fâcher, débattre sainement et éviter de chercher la bagarre à tout va, c'est bon pour les extrêmistes qui n'ont aucune chance de se faire entendre autrement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kusanageek

avatar

Messages : 1107
Date d'inscription : 25/03/2010
Age : 28
Localisation : France

MessageSujet: Re: vivre ou survivre quelle est votre limite?   Mar 28 Juin - 22:23

Je suis d'accord avec Tartan, si des blocs bioluddites se forment sur toute la planète pour contrer le transhumanisme et qu'ils sont au moins la moitié de la population humaine (ce dont je douterais), alors rien ne nous empêche d'adapter nos corps à la vie spatiale (là où la sympathie va aux transhumanistes) et à laisser ceux qui désirent "rester humains" (pour ce que ça veut dire...) sur notre berceau.

Bien sûr la légitime défense s'applique en cas d'attaque terroriste (détruire la cellule) ou de guerre à grande échelle (je doute qu'on en arrive là, n'en déplaise à un certain penseur du "Gigadeath". L'attractivité des NBIC gagnera du terrain quand on verra les résultats, et surtout chez les jeunes, je suis d'accord avec Laurent Alexandre sur ce point).

_________________
The checks and balances of democratic governments were invented because humans themselves realized how unfit they were to govern themselves. They needed a system, yes. An industrial age machine. - Helios, Deus Ex
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kusanageek.com
Scheindorf Herljos

avatar

Messages : 606
Date d'inscription : 17/09/2010

MessageSujet: Re: vivre ou survivre quelle est votre limite?   Mar 28 Juin - 22:28

Tartan a écrit:
En ce qui me concerne, je préfère que nous envisagions de partir de la Terre et de la laisser aux naturels, ainsi nous aurions aussi un conservatoire de nos origines tout en ayant tout l'univers pour expérimenter, et puis cela serait dans la logique de nos moyens, pourquoi se battre pour un grain de poussière alors que l'infini sera notre domaine?

Je suis tout à fait de cet avis, s'exiler dans l'espace, vers des zones où nous serions enfin libre, mais je voulais dire, si ils viennent jusqu'à la bas nous faire chier... on seras là pour se défendre.
Et moins hypothétiquement, si nous avions sur terre des "zones de recherches", et que les bioluddites déclaraient la guerre, il ne fraudais pas hésiter à se battre...

Après, je suis toujours prêt a "accueillir" n'importe qui souhaitant progresser vers la transcendance technologique. (arf, ça fait secte dit comme ça)

Je suis avant tout pour le Principe de Non-Agression : je ne ferai pas de mal volontaire à aucun êtres vivant sentient mais si celui ci venais à m'agresser je n'hésiterai pas à déployer tout moyens nécessaires pour préserver mon intégrité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.transbiologism.net
Tartan



Messages : 80
Date d'inscription : 06/12/2010

MessageSujet: Re: vivre ou survivre quelle est votre limite?   Mar 28 Juin - 22:46

Scheindorf Herljos a écrit:

Après, je suis toujours prêt a "accueillir" n'importe qui souhaitant progresser vers la transcendance technologique. (arf, ça fait secte dit comme ça)

Je suis avant tout pour le Principe de Non-Agression : je ne ferai pas de mal volontaire à aucun êtres vivant sentient mais si celui ci venais à m'agresser je n'hésiterai pas à déployer tout moyens nécessaires pour préserver mon intégrité.

Bien sûr, mais il s'agit d'autodéfense, d'un certaine manière j'éprouve aussi cette "loyauté" à l'idéal de transcendance technologique au point de pouvoir me battre dans la rue si nécessaire... mais seulement si nous n'avons plus le choix.

Le mieux à faire pour éviter d'en arriver là c'est de ne pas oublier ce qu'aujourd'hui nous sommes malgré ce que nous voulons devenir et de nous fondre comme un mouvement idéologique respectable, ouvert à la critique tel que nous sommes et tel que nous entendons le rester, en rassurant et expliquant toujours à ceux qui le souhaitent (qui peut-être très différent d'un H+ à un autre Wink )

Et puis nous sommes de futurs extra-terrestres! Qui n'aimes pas E.T.!? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kālī



Messages : 1068
Date d'inscription : 07/04/2010

MessageSujet: Re: vivre ou survivre quelle est votre limite?   Mar 28 Juin - 22:52

+861


Dernière édition par Jean-Luc Donné-Matteo le Dim 18 Sep - 9:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tartan



Messages : 80
Date d'inscription : 06/12/2010

MessageSujet: Re: vivre ou survivre quelle est votre limite?   Mar 28 Juin - 23:10

Jean-Luc Donné-Matteo a écrit:

Être très dur et extrémiste n'est pas nécessairement être moins dans la réalité que d'autres ?

1 - Je pars du principe que le manque d'informations, la désinformation (les trop nombreux conditionnements) sont des symptômes de grandes maladies et donc de grands dangers si les personnes qui les ont portent un pouvoir de violence.

Nous sommes donc tous malades par manque d'informations, de connaissances et les exemples sont partout.

En ce qui concerne la violence vis à vis d'eux, elle n'est que verbale, par contre s'ils nous attaquent ne pas riposter serait être stupide, autant tendre l'autre joue, et les deux joues en même temps, et le reste du corps ?

Je ne comprends pas d'où provient exactement ta phrase ( tu peux me tutoyer jusqu'à 1000 ans, pas après) : Je vous trouve très dur, ne pas avoir conscience d'une chose peut déjà s'expliquer par: je ne suis pas (encore) informé

Ma phrase était pour toi et Scheindorf d'abord puis pour toi. Ce que je veux dire c'est que j'ai l'intuition qu'il y aura de plus en plus de sympathisants aux trans-humanisme ou autre apports d'idées similaires dans les années à venir mais qu'il faut laisser l'information atteindre sa cible, par degré concentrique jusqu'au grand public et médias de masse, et cela ira toujours en grandissant. Le trans-humanisme n'existe en tant que tel que depuis peu de temps dans le monde et encore moins en France. Au fur et à mesure que les applications concrètes se feront jour, l'intérêt de la population ira grandissant, suscitant en sus de plus en plus d'attentes, car d'une certaine manière c'est dans la logique du développement humain et de son constant progrès technique.
A la limite nous ne servons à rien car cela se fera avec ou sans nous Wink

Pour moi l'intérêt est que nous pouvons aider à rendre désirable ces technologies, les faire connaitre ainsi que de discuter de la manière la plus souhaitable de les appliquer concrètement et qu'ils ne sert pas à grand chose de pester contre le reste du monde car c'est lui qui décide, pas nous Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kālī



Messages : 1068
Date d'inscription : 07/04/2010

MessageSujet: Re: vivre ou survivre quelle est votre limite?   Mar 28 Juin - 23:12

+862


Dernière édition par Jean-Luc Donné-Matteo le Dim 18 Sep - 9:00, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: vivre ou survivre quelle est votre limite?   

Revenir en haut Aller en bas
 
vivre ou survivre quelle est votre limite?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Quelle est votre relation avec l’argent ?
» Vérifiez vos réelles motivations avant de creer
» En combien de temps, avez-vous pu vivre de votre entreprise?
» Quand vous signez un chèque tiré de votre chéquier...
» Vivre après la mort de l’euro. Les éditoriaux de Jacques Cheminade

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Transhumanismes :: Discussions et débats :: Divers-
Sauter vers: