AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Eglise Futuriste
Jeu 6 Juin - 12:00 par almagor

» Avis de transfert du forum de l'AFT:Technoprog!
Ven 31 Mai - 19:24 par MarcAdmin

» Transfert du forum Technoprog! - nouvelle étape
Ven 31 Mai - 19:20 par MarcAdmin

» Coren
Jeu 23 Mai - 12:56 par Coren

» Bonjour, bonjour
Mer 22 Mai - 17:56 par Spartan

» Rencontre H+ irl Paris 22 mai 2013
Mer 15 Mai - 8:26 par MarcAdmin

» Stimulation Transcranienne électrique
Ven 10 Mai - 0:55 par Spartan

» Textes de Brainstorm
Mar 7 Mai - 4:09 par Brainstorm

» Quel est le 1er transhumain ?
Ven 3 Mai - 22:17 par p.pit

Adhésions
Adhérer à l'association Technoprog!

Partagez | 
 

 vivre ou survivre quelle est votre limite?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Kālī



Messages : 1068
Date d'inscription : 07/04/2010

MessageSujet: Re: vivre ou survivre quelle est votre limite?   Mar 28 Juin - 23:27

+863


Dernière édition par Jean-Luc Donné-Matteo le Dim 18 Sep - 9:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lugur

avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 18/07/2010
Age : 46
Localisation : vauvert

MessageSujet: Re: vivre ou survivre quelle est votre limite?   Mar 28 Juin - 23:38

Je ne suis pas pour partir de la terre, nous sommes habitants de cette planète au même titre que le reste de la population.

Si notre idéologie ou philosophie et style de vie ne correspond pas aux autres nous ne leur imposons pas les nôtres.

Ce choix devrais être librement pris par chaqu'un. Je serais même contre un transhumanisme autoritaire qui s'impose par la force.

Je comprends que nous soyons désorientés par le choix des fois "stupides" de certains, mais tant que cela reste un choix personnel qui n'entrave pas la liberté d'autrui ne me dérange pas

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scheindorf Herljos

avatar

Messages : 606
Date d'inscription : 17/09/2010

MessageSujet: Re: vivre ou survivre quelle est votre limite?   Mar 28 Juin - 23:54

donc celons toi, il faudrait d'abord se débarrasser de tout les freins a la recherche ? de toute la manières dont nous disposerons ?

Commencer par faire des "pôles" ou convergent les forces actives de recherche et progresser technologiquement en se défendant contre les attaques de l'extérieur qui ne manqueront pas d'arriver ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.transbiologism.net
Kālī



Messages : 1068
Date d'inscription : 07/04/2010

MessageSujet: Re: vivre ou survivre quelle est votre limite?   Mer 29 Juin - 0:02

+863


Dernière édition par Jean-Luc Donné-Matteo le Dim 18 Sep - 9:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tartan



Messages : 80
Date d'inscription : 06/12/2010

MessageSujet: Re: vivre ou survivre quelle est votre limite?   Mer 29 Juin - 23:09

Jean-Luc Donné-Matteo a écrit:

Ce n'est absolument pas les peuples qui décident mais leurs dirigeants. Si les dirigeants décident tout-à-coup de prendre conscience des merveilleuses choses à notre portée, ils feront assez de publicité et donneront assez d'argent aux entreprises concernées pour que la population de zombies et de moutons suive.

Tu as raison dans le sens qu'il faut nécessairement une impulsion de la part de ceux qui ont à la fois la puissance financière et politique pour faire tourner une machine, toutefois je pense, surtout de nos jours, que lorsque qu'il y a une rupture fondamentale entre les choix des dirigeants et les aspirations populaires, on change de chefs et de système... donc avoir le soutien de la population est absolument nécessaire même si cela se fait dans une certaine douleur (comme tout changement majeur d'ailleurs).

Jean-Luc Donné-Matteo a écrit:

Il est certain que ce ne sont que les résultats qui vont apparaitre dans la vie quotidienne de tout le monde, qui vont changer les choses, et là tu a très bien vu, je pense, mais en attendant de sortir un boosteur intellectuel pour tout le monde, qui fera que le QI restera toujours de 100 mais sera au niveau de 130 d'aujourd'hui, changera drastiquement les points de vues. Mais comme j'écrivais plus haut, la diplomatie c'est génial, mais quand on a le temps! ... Et nous en avons pas tant que ça.

Cela fait plusieurs fois que tu dis que nous manquons de temps, tu es encore jeune, tu sera peut-être centenaire et plus si tu fais attention et ce de manière naturelle... Wink
A moins que tu évoques une autre hypothèse Question

Jean-Luc Donné-Matteo a écrit:

Maintenant comment nous organiser, c'est une excellente question que tu poses là et ce n'est pas une question aux réponses simples. Il peut exister différentes scénarii possibles, cela demande de longues réflexions et pas mal d'idées pour tous les transhumanistes.

Une proposition (à l'improviste, ça vaut ce que ça vaut)
Déjà il faudrait regrouper tout les scientifiques, labos, entreprises européennes ayant d'une manière ou d'une autre parti prenante dans l'amélioration de notre fonctionnement afin de fonder un lobby suffisamment puissant (financé par les entreprises en question) et de faire passer des directives et lois au niveau de l'Europe qui surpasseraient les lois nationales, pourvoir un financement à l'échelle continentale et d'établir des pépinières de recherches et de formations pratiques de haut niveau.
Aussi s'organiser pour recruter dans la jeunesse des filières scientifiques ainsi que dans les futurs cadres de l'administration, imprimant ainsi nos idées dans l'esprit de ceux qui seront aptes à les faire appliquer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kālī



Messages : 1068
Date d'inscription : 07/04/2010

MessageSujet: Re: vivre ou survivre quelle est votre limite?   Jeu 30 Juin - 2:44

+864


Dernière édition par Jean-Luc Donné-Matteo le Dim 18 Sep - 9:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lugur

avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 18/07/2010
Age : 46
Localisation : vauvert

MessageSujet: Re: vivre ou survivre quelle est votre limite?   Jeu 30 Juin - 14:53

Bonjour a tout le monde,

Je pense que nos objectifs en tant qu'individu n'est pas en phase avec l'instrumentalisation des gouvernements, j'en site quelques unes:

Surpopulation de la terre
Impossibilité de nourrir la population humaine
Effet de l'humanité sur la nature négative et irréversible.

Quel argument prononcé par la bouche d'un élu vous fait penser qu'ils ce soucient de nos revendications individuelles à vivre bien, en bonne santé et plus longtemps.

Je ne désire pas déborder sur le devenir de l'espèce humaine et tout le reste.

Je pose la question : Quel gouvernement peux prendre la décision d'autorisé l'immortalité en dehors des pays qui ont une croissance démographique négative? Quel sacrifice devrons nous faire pour être immortel (au sens d'user de moyen pour prolongé son espérance de vie)? Devrons-nous renoncer à la procréation, ceux avant déjà des enfants ne pourront ils pas bénéficier de ce droit à l'accès à la médication pour prolonger leurs vies? Ceux qui ne veulent pas de cette technologie, ferons ce qu'ils veulent ca ne me regarde pas? Mais nous futurs H+ avons tant de choses à résoudre avant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tartan



Messages : 80
Date d'inscription : 06/12/2010

MessageSujet: Re: vivre ou survivre quelle est votre limite?   Jeu 30 Juin - 22:40

Jean-Luc Donné-Matteo a écrit:
C'est certain, oui, et peut-être faudrait-il carrément réformer le système éducatif. On cherche encore à faire du travailleur, intellectuel, cérébral, physique, tout ce que l'on veut au lieu de chercher à apprendre aux enfants à devenir heureux, et scientifiques et curieux (zététique par exemple).

Il serait bon de casser cette chaîne pour changer de paradigme et de société. De plus il faut bien avouer que l'éducation n'en est pas une, c'est du bétail en batteries encore!

Changer l'éducation, je veux bien (et pour des tas de raisons, tant il y a de gâchis), mais comment? Si tu es prêt à consacrer une génération de ta vie pour cela, ce doit être possible, mais encore faut-il en avoir le pouvoir.
On en revient donc à devoir élargir la base des sympathisants (vu que nous ne sommes qu'une poignée) afin d'avoir la force de frappe politico-médiatique nécessaire pour modifier les choses.

lugur a écrit:

Je pense que nos objectifs en tant qu'individu n'est pas en phase avec l'instrumentalisation des gouvernements, j'en site quelques unes:

Surpopulation de la terre
Impossibilité de nourrir la population humaine
Effet de l'humanité sur la nature négative et irréversible.

Quel argument prononcé par la bouche d'un élu vous fait penser qu'ils ce soucient de nos revendications individuelles à vivre bien, en bonne santé et plus longtemps.

En démocratie les revendications individuelles ne valent rien car cette forme de pouvoir est une dictature collective, donc il faut peser un certain poids d'un point de vue électoral pour être pris en compte dans les choix des dirigeants.

Les trois citations peu avant sont liées d'une part à l'important lobbying des écologistes (politique, médias etc...) ainsi qu'à l'inconséquence du système financier mondial basé sur le seul profit qui aliène la capacité de production sur le long terme et la juste distribution des ressources alimentaires et d'eau potable.
Toutes sont fondées... sans application de nouveaux progrès technologiques.

lugur a écrit:

Je pose la question : Quel gouvernement peux prendre la décision d'autorisé l'immortalité en dehors des pays qui ont une croissance démographique négative?

Cela me fait penser, par analogie, au Japon, ce pays est mourant d'un point de vue démographique, les gens n'ont plus autant de rapports sexuels qu'auparavant (syndrome sexless). La culture Japonaise étant par nature très chauvine et méfiante à l'égard de l'étranger, ils ne souhaitent pas d'immigration humaine pour remplacer leurs vieux, alors ils construisent des robots...
D'une situation catastrophique ils ont choisi la voie technologique pour s'en sortir et bénéficient ainsi d'une avance confortable dans la recherche et l'application robotique grand public et d'entreprises (d'ailleurs je remarque que l'Extrême-Orient semble beaucoup moins craintif que l'Europe dans ces domaines là, même plutôt pour), avec pour objectif d'ici dix ans d'avoir un robot par habitant.

[D'ailleurs je me demande si l'on peut comparer le passage de l'esclavage au salariat et ses effets net en terme de prospérité pour les sociétés progressistes (plus forte compétition économique, la technique et l'intelligence devienne des éléments importants) et le passage du salariat à la robotisation (plus de temps libre pour réfléchir et faire progresser l'humanité? Même effet démultiplicateur dans les structures sociales?)]

lugur a écrit:

Quel sacrifice devrons nous faire pour être immortel (au sens d'user de moyen pour prolongé son espérance de vie)? Devrons-nous renoncer à la procréation, ceux avant déjà des enfants ne pourront ils pas bénéficier de ce droit à l'accès à la médication pour prolonger leurs vies? Ceux qui ne veulent pas de cette technologie, ferons ce qu'ils veulent ca ne me regarde pas? Mais nous futurs H+ avons tant de choses à résoudre avant.

Tout dépend des variables que l'on aura à ce moment-là: Si nous sommes à une époque où la capacité de s'installer dans l'espace et de vivre indépendamment de la terre sera ouverte ou proche alors la question ne se posera pas...
En revanche, si l'humanité ne progresse pas d'un point de vue technique et qu'elle conserve son modèle économique actuel, l'immortalité de masse semble compromise et seule une poignée de privilégiés pourront en bénéficier.
Se stériliser n'empêche pas les non-immortels de continuer à se reproduire, de plus si nous sommes coincés dans un monde fini, les immortels accapareraient rapidement toutes les meilleures places... à vie, ce qui généreraient quelques sérieux problèmes d'un point de vue social.

Donc de mon point de vue, l'immortalité oui, mais avec en ligne de mire prioritaire de pouvoir s'adapter et vivre dans des environnements exo-terrestres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lugur

avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 18/07/2010
Age : 46
Localisation : vauvert

MessageSujet: Re: vivre ou survivre quelle est votre limite?   Jeu 30 Juin - 23:17


Citation :

tartan ecrit:
On en revient donc à devoir élargir la base des sympathisants (vu que nous ne sommes qu'une poignée) afin d'avoir la force de frappe politico-médiatique nécessaire pour modifier les choses..........En revanche, si l'humanité ne progresse pas d'un point de vue technique et qu'elle conserve son modèle économique actuel, l'immortalité de masse semble compromise et seule une poignée de privilégiés pourront en bénéficier.


Il y a surtout un fonctionnement économique qui est en train de se frotter à ses propres limites. Devenu aberrant et vétuste, créant de la misère juste pour créer de la valeur ajoutée. Je ne partage pas le point de vu des ressources limités, (bien sur qu'elles sont limité) mais nos industiels ont toujours trouvé des matières premières de substitution lorsque les prix devenaient trop chère.

Et ca continuera comme ca. Détruire le quart de votre récolte juste pour que les cours ne plonge pas, je pense que ca doit être pareil dans les mines de métaux. La devise : NE PAS DEPACER LA DEMANDE EN PRODUCTION POUR VENDRE AU MEILLEUR PRIX.

Tu as bien raison mais pas dans la rupture technologique mais je pense qu'il faut plus tôt une rupture social, car sinon c'est une denrée comme une autre et l'offre et la demande réguleront le marché.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: vivre ou survivre quelle est votre limite?   

Revenir en haut Aller en bas
 
vivre ou survivre quelle est votre limite?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Quelle est votre relation avec l’argent ?
» Vérifiez vos réelles motivations avant de creer
» En combien de temps, avez-vous pu vivre de votre entreprise?
» Quand vous signez un chèque tiré de votre chéquier...
» Vivre après la mort de l’euro. Les éditoriaux de Jacques Cheminade

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Transhumanismes :: Discussions et débats :: Divers-
Sauter vers: