AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Eglise Futuriste
Jeu 6 Juin - 12:00 par almagor

» Avis de transfert du forum de l'AFT:Technoprog!
Ven 31 Mai - 19:24 par MarcAdmin

» Transfert du forum Technoprog! - nouvelle étape
Ven 31 Mai - 19:20 par MarcAdmin

» Coren
Jeu 23 Mai - 12:56 par Coren

» Bonjour, bonjour
Mer 22 Mai - 17:56 par Spartan

» Rencontre H+ irl Paris 22 mai 2013
Mer 15 Mai - 8:26 par MarcAdmin

» Stimulation Transcranienne électrique
Ven 10 Mai - 0:55 par Spartan

» Textes de Brainstorm
Mar 7 Mai - 4:09 par Brainstorm

» Quel est le 1er transhumain ?
Ven 3 Mai - 22:17 par p.pit

Adhésions
Adhérer à l'association Technoprog!

Partagez | 
 

 Les prostituées de demain seront des robots

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
postego

avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 02/12/2010

MessageSujet: Les prostituées de demain seront des robots   Jeu 19 Avr - 19:27

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc



Messages : 1260
Date d'inscription : 05/10/2008
Localisation : Athènes

MessageSujet: Re: Les prostituées de demain seront des robots   Ven 20 Avr - 19:50

Merci postego,
Excellent article, ainsi que les liens associés.
Les premiers robots sexuels sont déjà sur le marché (Roxxxy, Real Doll) et le développement de leur usage sera sans doute un vrai enjeu de société.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kusanageek

avatar

Messages : 1107
Date d'inscription : 25/03/2010
Age : 28
Localisation : France

MessageSujet: Re: Les prostituées de demain seront des robots   Dim 13 Mai - 14:57

Un article qui répond à celui-ci en parlant cette fois du mariage avec les robots : http://www.slate.fr/story/54877/mariage-robots

Citation :
Pour les chercheurs, un jour les humains épouseront des robots. Est-ce vraiment la direction que notre société est en train de prendre?

Très intéressant parce qu'il est écrit par l'auteur de Robopocalypse, pour lequel beaucoup ici ont exprimé une crainte de bioluddisme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kusanageek.com
Tartan



Messages : 80
Date d'inscription : 06/12/2010

MessageSujet: Re: Les prostituées de demain seront des robots   Lun 14 Mai - 0:29

Merci pour les liens.

Ceci dit je suis gêné par l'anthropomorphisation du robot, pour moi un robot, c'est un outil, un esclave, je n'ai pas du tout envie qu'il me ressemble.

A partir de ce principe là un "robot" à apparence humaine spécialisé dans l'interaction sociale (sexuelle ou non) n'est plus un robot mais possède un statut intermédiaire voir équivalent à celui de l'humain.

Donc de mon point de vue, qu'il y ait des prostitués "humains" artificiellement crées, pourquoi pas?.. Tant qu'ils peuvent dire non, avoir des droits ou faire autre chose de leurs existences.

D'ailleurs cela me questionne quand à cette manière de concevoir une altérité soumise à ses caprices, que cela évoque t-il de l'homme?
S'amuser avec un jouet, un objet c'est une chose, le faire avec un objet humain, donc un esclave, me parait un détournement dangereux qui pourrait conduire à des confusions troublantes.
Ceci dit je ne suis pas encore fermement vissé sur une position, j'attends de voir comment un tel débat évoluera à l'avenir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kusanageek

avatar

Messages : 1107
Date d'inscription : 25/03/2010
Age : 28
Localisation : France

MessageSujet: Re: Les prostituées de demain seront des robots   Lun 14 Mai - 8:51

Je pense que tout le problème est déterminé par la capacité ou non d'un robot à avoir une conscience identitaire plus que de l'anthropomorphisation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kusanageek.com
Marc



Messages : 1260
Date d'inscription : 05/10/2008
Localisation : Athènes

MessageSujet: Re: Les prostituées de demain seront des robots   Lun 14 Mai - 10:04

En effet, tant que nous ne leur attribuerons/reconnaîtrons pas de conscience (supérieure, identitaire), leur statut ne sera pas différent de celui de poupée gonflable ou de godemiché élaboré.

A l'inverse, une machine, même n'ayant aucunement l'apparence d'un humain mais faisant "preuve"* de conscience supérieure identitaire mériterait à mon avis le statut de personne et ne pourrait plus être considérée comme un "robot" (i.e. esclave).

L'habit ne fait pas le robot ;-)


* les critères probants étant, comme d'hab', arbitrairement fixés par les différentes sociétés humaines !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yamaela

avatar

Messages : 52
Date d'inscription : 19/10/2011
Age : 37
Localisation : Région parisienne

MessageSujet: Re: Les prostituées de demain seront des robots   Mer 16 Mai - 2:01

Et, bien évidemment, ce sujet est abordé strictement au féminin...
Il existe des prostitués (sans "e"!) également.

Le machisme larvé me navre toujours autant...
Et je pense qu'il va être nécessaire d'inventer le féminisme robotique! Twisted Evil

Tremblez pauvres zhommes que vous zêtes! tongue

@jout
Soit dit en passant, le risque que le "robot-féminin" et ses réactions ou ses absences de réactions produise un effet négatif sur la perception des "femmes" au sein de la société n'est pas à négliger.

Veuillez me pardonner messieurs, mais déjà que, parfois, ce n'est pas évident de vous faire comprendre que nous ne sommes pas forcément des actrices X... Et que même une actrice X fait son métier et donc n'est pas forcément semblable à ses rôles dans sa vie, y compris sa vie sexuelle... Alors avec des robotes spécialement programmées pour de la satisfaction sexuelle...

Et puis, tiens, très franchement, en temps que femme, me retrouver en "compétition" avec une robote forcément plus performante et forcément infatigable... Cela a tout de même quelque chose de particulièrement angoissant.

Et pour en revenir à ce que je disais avant de faire un ajout... Il est d'autant plus intéressant de noter que cette compétition sexuelle soit "admissible" et compréhensible lorsqu'il s'agit des "femmes" (ici dans leur altérité robotique) mais nettement moins envisageable concernant le masculin. Il se peut que l'oubli de la prostitution masculine ait été involontaire de la part de l'auteur de l'article.
Il se peut également (et c'est ce que je pense) que cette amnésie partielle traduise en réalité quelque chose de bien plus profond...

Et ce quelque chose de bien plus profond c'est que nous vivons encore aujourd'hui dans une société qui considère comme normal que la satisfaction masculine passe en priorité avant celle féminine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc



Messages : 1260
Date d'inscription : 05/10/2008
Localisation : Athènes

MessageSujet: Re: Les prostituées de demain seront des robots   Mer 16 Mai - 9:27

Malheureusement pas trop le temps de contribuer pleinement à cette passionnante discussion.

Faute de pouvoir le faire moi-même, là aussi qui serait intéressé par l'idée de nous reprendre le contenu de cet échange pour publier un article de la chronique AFT sur Silicon Maniacs ?

-> ≈ 5.000 caractères, accroche à partir de l'un des articles récemment publiés sur le sujet, point de vue prospectiviste transhumaniste.


@Yamaela,
Yamaela a écrit:
je pense qu'il va être nécessaire d'inventer le féminisme robotique!
Une certaine Dona Haraway s'était, il y quelques années, penchée sur le sujet ;-)
Pour ma part, j'avais parlé de "poupée gonflable ou de godemiché élaboré", la seconde proposition sous entendant l'appropriation féminine de l'outil.

Néanmoins, je pense que si tu as complètement raison de souligner que cette discussion ne considérait jusqu'à ton intervention qu'un point de vue strictement masculin et plutôt macho, tu négliges peut-être le fait que la différence d'approche du fait sexuel ne relève pas seulement, à mon avis, du problème de l'égalité des sexes (égalité en droit, en dignité, en droit à la reconnaissance sociale …), mais aussi, voire surtout, des différences qu'induit la réalité sexuelle.
Je pense que la différence physiologique des sexes continue à être à la source de profondes incompréhensions et donc de désaccords.

Mais cette diversité est assurément à la fois source de richesse, de surprises, de créativité et de bonheur.
La technique permet et permettra peut-être à chaque sexe de fonctionner en étant davantage tourné vers son propre fonctionnement masturbatoire.
Je pense qu'il est souhaitable qu'elle ne fasse pas régresser dramatiquement la relation intersexuelle.

Nous pourrions même nous poser la question : comment le progrès technique pourrait permettre aux humains d'augmenter la qualité de leurs relations intersexuelles ? Le(la) robot(e) sexuel(le) peut-il jouer un rôle positif dans ce sens ?

A+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kusanageek

avatar

Messages : 1107
Date d'inscription : 25/03/2010
Age : 28
Localisation : France

MessageSujet: Re: Les prostituées de demain seront des robots   Mer 16 Mai - 18:28

Marc a écrit:
Malheureusement pas trop le temps de contribuer pleinement à cette passionnante discussion.

Faute de pouvoir le faire moi-même, là aussi qui serait intéressé par l'idée de nous reprendre le contenu de cet échange pour publier un article de la chronique AFT sur Silicon Maniacs ?

-> ≈ 5.000 caractères, accroche à partir de l'un des articles récemment publiés sur le sujet, point de vue prospectiviste transhumaniste.
Je me dévoue, de même pour ta demande sur les astéroïdes à miner. Tu les voudrais quand idéalement ? Ça me permettrait de planifier mon emploi du temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kusanageek.com
Marc



Messages : 1260
Date d'inscription : 05/10/2008
Localisation : Athènes

MessageSujet: Re: Les prostituées de demain seront des robots   Mer 16 Mai - 18:44

kusanageek a écrit:
Je me dévoue, de même pour ta demande sur les astéroïdes à miner.
Excellent !

Citation :
Tu les voudrais quand idéalement ? Ça me permettrait de planifier mon emploi du temps.
J'avais prévu et rendu mon papier sur la recherche sur les cellules souches pour la 1ère quinzaine de mai …
Je pensais que l'article suivant devrait sortir pour la seconde quinzaine (soit hier !-).
=> Si tu peux nous proposer qlq chose avant lundi 21/05, c'est bien.
Pour le papier suivant, la date idéale de soumission serait le 31/05, pour une parution le 4 ou le 5 juin.

Mais dans la pratique, nous sommes ensuite dépendants des contraintes de Silicon Maniacs …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kusanageek

avatar

Messages : 1107
Date d'inscription : 25/03/2010
Age : 28
Localisation : France

MessageSujet: Re: Les prostituées de demain seront des robots   Mer 16 Mai - 19:07

Je tenterai de rédiger quelque chose sur les astéroïdes dimanche à partir de 16h.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kusanageek.com
Marc



Messages : 1260
Date d'inscription : 05/10/2008
Localisation : Athènes

MessageSujet: Re: Les prostituées de demain seront des robots   Mer 16 Mai - 20:00

Au poil.
A destination du comité de lecture, s'entend ;-)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tartan



Messages : 80
Date d'inscription : 06/12/2010

MessageSujet: Re: Les prostituées de demain seront des robots   Mer 16 Mai - 21:31

Yamaela a écrit:
Et, bien évidemment, ce sujet est abordé strictement au féminin...
Il existe des prostitués (sans "e"!) également.

Le machisme larvé me navre toujours autant...
Et je pense qu'il va être nécessaire d'inventer le féminisme robotique! Twisted Evil

Tremblez pauvres zhommes que vous zêtes! tongue

Je m'insurge! Il me semble bien avoir parler de prostitué au sens neutre, sans genre, une machine étant asexuée de toute manière Smile

Non! Pas de robotes féministes, nooooooon! Very Happy
Wink

Marc a écrit:
La technique permet et permettra peut-être à chaque sexe de fonctionner en étant davantage tourné vers son propre fonctionnement masturbatoire.
Je pense qu'il est souhaitable qu'elle ne fasse pas régresser dramatiquement la relation intersexuelle.

C'est en fait la crainte inexprimée qui m'a parcouru aussi...
Finalement le sexe ne deviendrait plus qu'une activité égoïste et solitaire qui n'aurait de souci ni du plaisir de l'autre ni de la satisfaction de plaire.
Les relations ainsi engagées pourraient-elles modifier en profondeur notre rapport à nous même en tant qu'espèce biologique, dépendante du sexe pour se reproduire, serait-ce un des maillons qui marquerait la fin du sexe nécessaire en abolissant le lien entre le plaisir avec autrui et son effet?
En somme, ne sachant plus trouver la satisfaction avec l'altérité biologique, nous nous réfugierions dans un rapport dominant-machine stérile qui détacherais définitivement notre espèce de la chaine naturelle en la rendant complètement artificielle (par la procréation programmée en couveuse)

Ce n'est pas une critique en soi, mais de loin en loin, cette accumulation de petites choses aura sans doute un impact profond sur l'ensemble de la vie et de l'avenir de notre espèce.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yamaela

avatar

Messages : 52
Date d'inscription : 19/10/2011
Age : 37
Localisation : Région parisienne

MessageSujet: Re: Les prostituées de demain seront des robots   Jeu 17 Mai - 2:42

@Marc
Je ne suis pas d'accord du tout avec une conception des "différences sexuelles" posées comme déterminées par le "genre"...

Il n'existe a priori pas de comportements sexuels déterminés par le "genre", seulement des "modèles de représentations" auxquels les "genres" sont tenus (plus ou moins) de se référer pour rentrer dans des "normes". (Voir le mouvement "Queer" et sa capacité à exploser les frontières des "genres" en particulier celles sexuelles. Dans une autre approche: les mouvances fétichistes.)

La normativité de la sexualité est déjà un débat en-soi et je ne vois pas trop comment le transhumanisme peut s'en emparer sans raisonner sur des clichés... Mais c'est peut-être un sujet auquel réfléchir.

Quant à m'dame Haraway, j'ai lu son manifeste et quelques uns de ses articles glanés ici où là. Sa réflexion sur le "cyborg" n'est (enfin d'après moi) pas spécifiquement transhumaniste. Ce serait plutôt le même genre de réflexions que celles de Kleist menaient avec les automates. Définir l'humain par un exemple non-humain mais cela n'est qu'à titre d'exemple. La logique de la démarche (la démagogie mise en place) n'est pas spécifiquement ouverte sur une altérité robotique.

Il serait peut-être plus intéressant de s'intéresser aux travaux de Maëterlinck qui voulait créer un théâtre d'où l'humanité serait absente (donc y compris les corps des comédiens) pour toucher à l'essence-même de l'art théâtral sans l'imperfection humaine... Il développe toute une théorie sur le "non-humain" comme porteur de "l'image".
Mais on s'éloigne du sujet... quoique...

La prédominance de "l'objet" dans nos sociétés (y compris "objets sexuels" pour rebondir sur ce que tu disais) me semble toucher de plein fouet ces réflexions. L'objet sexuel n'est plus "palliatif" (c'est à dire l'expression d'un manque) mais "ludique". L'objet devient donc une forme d'expression de la sexualité et même un outil de satisfaction vendu (et c'est parfois peut-être véridique) comme plus satisfaisant que les relations entre humains. Un objet ne se plaint pas, un objet n'a pas de désirs.

Et en fait, je pense ça très important...
Je veux dire par là qu'un objet ne pouvant ni ressentir, ni exprimer de "désirs" donne à la sexualité une dimension strictement "individuelle"... Et si cela a un aspect profondément libérateur (pas de liens de "dépendance") de l'autre côté c'est aussi totalement "aliénant" dans le sens où l'objet devient un pivot comparatif et donc une "valeur morale", une forme "d'éthique".

Et il me semble que ce qui caractériserait des "robots féminins" serait leur absence de désirs individuels... ce qui revient à dire leur absence de revendications personnelles et politiques. Et (si je ne me plante pas complètement) si les objets deviennent des "valeurs morales" alors l'absence de désirs et donc de revendications deviennent de facto une hypothèse de lecture sociale. Ce qui risquerait de laisser la porte ouverte à une très vieille image de la femme (malgré la robotique la forme changerait mais pas le fond): une femme est toujours parfaite lorsqu'elle ferme sa gueule...
(Pardon pour la vulgarité mais je pense ça très explicite.)
Et là, il me semble que nous sommes à l'exact opposé de ce qu'a pu écrire madame Haraway... Razz

Désolée pour la tartine mais c'est trop dur de se restreindre sur un sujet pareil! bounce

[Remarque: Kleist et Maeterlinck sont tous deux des dramaturges allemands du XVIIIème pour le premier et XIXème pour le second. La pensée théorique théâtrale (Brecht pour une autre époque, par exemple ou même Shakespeare et Molière) a toujours été un champ d'expérimentations sociologiques et politiques.]

@Tartan:
Je visais plus l'auteur de l'article que les contributeurs du forum parce que leurs contributions sont forcément influencées par l'article-cadre. Very Happy
Et, très sincèrement, je ne faisais pas cette remarque en visant quelqu'un ou en cherchant à trouver qui z'étaient les méchants pas beaux! Laughing

Bah à partir du moment où une machine a une apparence humaine et que celle-ci est constituée d'une foufoune et d'une paire de nichons! Bah que vous le vouliez ou non: si! Le robot devient la robotE.
A partir du moment où il y a sexualisation, il y a forcément catégorisation par "genre"... Et il me semble que l'article est complètement dans cette catégorisation... ou alors j'ai mal lu? confused
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David Latapie



Messages : 146
Date d'inscription : 31/12/2011
Age : 40
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Les prostituées de demain seront des robots   Jeu 17 Mai - 4:08

Yamaela a écrit:
Et puis, tiens, très franchement, en temps que femme, me retrouver en "compétition" avec une robote forcément plus performante et forcément infatigable... Cela a tout de même quelque chose de particulièrement angoissant.
Deeper Blue a-t-il fait du mal aux joueurs d'échecs ?

_________________
Trésorier de l'AFT
david.latapie.name
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://david.latapie.name/
David Latapie



Messages : 146
Date d'inscription : 31/12/2011
Age : 40
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Les prostituées de demain seront des robots   Jeu 17 Mai - 4:12

Kusanageek a écrit:
Je me dévoue, de même pour ta demande sur les astéroïdes à miner. Tu les voudrais quand idéalement ? Ça me permettrait de planifier mon emploi du temps.
Question : le mettra-t-on dans la newsletter ? Celle-ci pourrait vite devenir un mini-magazine si nous sommes plusieurs à produire du contenu.

Par expérience personnelle (draco-venturus.fr), c'est un excellent moyen de se faire connaitre.

_________________
Trésorier de l'AFT
david.latapie.name
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://david.latapie.name/
Marc



Messages : 1260
Date d'inscription : 05/10/2008
Localisation : Athènes

MessageSujet: Re: Les prostituées de demain seront des robots   Jeu 17 Mai - 10:38

Bonjour Yamaela,

Yamaela a écrit:
Je ne suis pas d'accord du tout avec une conception des "différences sexuelles" posées comme déterminées par le "genre"...

Il n'existe a priori pas de comportements sexuels déterminés par le "genre", seulement des "modèles de représentations" auxquels les "genres" sont tenus (plus ou moins) de se référer pour rentrer dans des "normes". (Voir le mouvement "Queer" et sa capacité à exploser les frontières des "genres" en particulier celles sexuelles. Dans une autre approche: les mouvances fétichistes.)
On ne va pas refaire tout le débat de 30 ans de "gender studies". Je vais juste me contenter d'affirmer - de manière un peu péremptoire vu le manque de temps (désolé :-/) - que la négation de toute détermination physiologique me paraît excessive. Je suis le premier à insister sur l'importance des déterminations sociales et psychologiques, mais le basculement dans l'autre extrême (ø détermination physiologique) m'a toujours paru relever essentiellement d'un positionnement idéologique irrationnel.
Nombre des militants des gender studies de la première heure semblent avoir mis pas mal d'eau dans leur vin depuis les années 70 et cela me parait salutaire.

Mais pour revenir au coeur du sujet, il me semble que nous sommes d'accord, un risque, avec le développement de robots sexuels, est celui de voir les humains préférer la fuite facile des rapports en chair et en os plutôt que de devoir se confronter à l'enfer : les autres.
Je crains que ce soit un facteur négatif pour l'humanité et pour l'Humanité car cela me paraît déboucher sur une gigantesque perte de créativité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scheindorf Herljos

avatar

Messages : 606
Date d'inscription : 17/09/2010

MessageSujet: Re: Les prostituées de demain seront des robots   Jeu 17 Mai - 16:05

Marc a écrit:
Je suis le premier à insister sur l'importance des déterminations sociales et psychologiques, mais le basculement dans l'autre extrême (ø détermination physiologique) m'a toujours paru relever essentiellement d'un positionnement idéologique irrationnel.

Il y a peu être des différences comportementales due a la physiologie, mais la plus part sont réversibles chimiquement, a partir du moment où l'on sait contrôler des différences, il n'y a pas de différence puisque l'on peux uniformiser. La seule différence reste l'impossibilité actuelle à switcher d'une morphologie masculine a féminine et vice versa, a volonté et en gardant une structure pleinement fonctionnelle.
J’espère a terme une pleine abolition de la notion même de psychologie sexuée en encourageant l'indistinguabibilité contrôlée des comportements sexuel et de l'apparence physique. Si celui que l'on a en face de nous est un homme mais était une femme la veille, qu'importe de savoir son sexe de naissance, qu'importe de savoir son sexe tout cours.

Citation :

Mais pour revenir au coeur du sujet, il me semble que nous sommes d'accord, un risque, avec le développement de robots sexuels, est celui de voir les humains préférer la fuite facile des rapports en chair et en os plutôt que de devoir se confronter à l'enfer : les autres.
Je ne vois pas où est le risque à permettre a chacun d'atteindre ce qu'il recherche. Quelqu'un qui aime "les humains" préférera étendre ses recherches de ce coté là. Quelqu'un qui préfère ne pas avoir à faire avec eux, ou ne trouve pas ce qu'il recherche, préférera un robot sexuel a son goût. Ce serais au contraire un pas en avent vers la pleine acceptation d'une société "posthumaine".

Citation :

Je crains que ce soit un facteur négatif pour l'humanité et pour l'Humanité car cela me paraît déboucher sur une gigantesque perte de créativité.
Pourquoi perte de créativité ? Je ne vois pas le lien entre sexe et créativité moi...
Ni en quoi le choix d'un partenaire est une question de créativité.
Au contraire, si l'on peux avoir des relations avec "tout ce que notre imagination peux concevoir" c'est une explosion créative et non une perte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.transbiologism.net
David Latapie



Messages : 146
Date d'inscription : 31/12/2011
Age : 40
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Les prostituées de demain seront des robots   Jeu 17 Mai - 19:52

Marc a écrit:
Mais pour revenir au coeur du sujet, il me semble que nous sommes d'accord, un risque, avec le développement de robots sexuels, est celui de voir les humains préférer la fuite facile des rapports en chair et en os plutôt que de devoir se confronter à l'enfer : les autres.
Je crains que ce soit un facteur négatif pour l'humanité et pour l'Humanité car cela me paraît déboucher sur une gigantesque perte de créativité.
Ca, c'est à redire texto dans nos conférences ! En ajoutant que "c'est possible, donc ce sera fait, et probablement massivement. Comment conjuguer ces deux choses : la "fuite dans la déshumanisation" d'un côté, la "conservation de l'humanité dans ce qu'elle a de plus beau" de l'autre.

Notre objectif n'est pas de vous donner des réponses toutes faites, mais de vous aider, de nous aider nous, à poser les bonnes questions.

_________________
Trésorier de l'AFT
david.latapie.name
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://david.latapie.name/
Yamaela

avatar

Messages : 52
Date d'inscription : 19/10/2011
Age : 37
Localisation : Région parisienne

MessageSujet: Re: Les prostituées de demain seront des robots   Ven 18 Mai - 1:16

@Marc
Disons que pour l'instant, tout ce que j'ai lu, laisse une très faible part à un déterminisme génétique concernant la sexualité.
Parce que si l'on sort de la question des "genres" et que on l'applique à l'ensemble de la sexualité humaine (et, je pense, vu le sujet, que l'on peut difficilement se l'épargner) alors en ce cas, on peut imaginer que l'homosexualité est un caractère sexuel lui aussi "transmissible"...

Cela s'est vu souvent et se voit encore, des hommes ou des femmes homosexuelles, se marient avec des individus du sexe opposé pour avoir une "couverture sociale"... Leurs enfants ont-ils plus de chance de devenir homosexuels que d'autres enfants?^^

Si le sexe a un "déterminisme", en fait, il n'a pas que celui du "genre", il en a forcément d'autres. C'est un sujet délicat.
Alors, en attendant d'avoir des "preuves", je me contente de dire que cela n'existe pas et me refuse à toute spéculation théorique... Et c'est un choix qui m'apparaît comme rationnel mais p'têtre que c'est pas le cas... confused

@Scheindorf
En fait, la question n'est pas de savoir si on est obligé d'aimer les humains... mais bien plutôt de savoir si, dans une société qui maintient des différences de statuts entre les humains et des non-humains d'apparences humaines et entre les sexes des humains et des non-humains, il ne risque pas d'y avoir une perte d'humanité réelle et profonde...

Parce que si tout le monde réalise ses fantasmes dans le meilleur des mondes, je serai la première à applaudir... Mais là, c'est clairement pas ainsi que ça se présente surtout à la lecture de l'article.

Et la perte de créativité, c'est parce qu'à part avoir la science infuse, autrui est nécessaire pour devenir "autre" et donc "s'améliorer". Même les cons nous rendent meilleurs... Ils nous permettent de savoir que l'on n'a pas envie de devenir comme eux. Et c'est déjà pas mal d'être capable de savoir ce que l'on n'a pas envie de devenir. Non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David Latapie



Messages : 146
Date d'inscription : 31/12/2011
Age : 40
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Les prostituées de demain seront des robots   Ven 18 Mai - 3:45

Yamaela a écrit:
En fait, la question n'est pas de savoir si on est obligé d'aimer les humains... mais bien plutôt de savoir si, dans une société qui maintient des différences de statuts entre les humains et des non-humains d'apparences humaines et entre les sexes des humains et des non-humains, il ne risque pas d'y avoir une perte d'humanité réelle et profonde...

Il faudra que je vous ressorte quelques textes de speculative fiction sur les activistes des droits des bioroïdes. Rien que le titre, ça devrait vous faire cogiter...

_________________
Trésorier de l'AFT
david.latapie.name
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://david.latapie.name/
Eugène



Messages : 122
Date d'inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: Les prostituées de demain seront des robots   Dim 20 Mai - 18:20

Pour répondre à certaines réflexions émises sur ce topic :

Citation :
D'ailleurs cela me questionne quand à cette manière de concevoir une altérité soumise à ses caprices, que cela évoque t-il de l'homme?
S'amuser avec un jouet, un objet c'est une chose, le faire avec un objet humain, donc un esclave, me parait un détournement dangereux qui pourrait conduire à des confusions troublantes.

Citation :
Soit dit en passant, le risque que le "robot-féminin" et ses réactions ou ses absences de réactions produise un effet négatif sur la perception des "femmes" au sein de la société n'est pas à négliger.

Encore faut-il prouver que celà mènera à des "confusions troublantes" et, le cas échéant, démontrer qu'il n'existe pas d'autres solutions pour les éviter que d'interdire ce qui les cause.
C'est comme les jeux vidéos violents. Un certain nombre de gens voudraient les interdire sous prétexte que ça rend aussi ceux qui y jouent violents. Pourtant, quand bien même il existerait effectivement un lien de causalité entre les deux, celui-ci serait certainement négligeable et ne mérite pas d'accaparer autant d'attention médiatique.

Citation :

C'est en fait la crainte inexprimée qui m'a parcouru aussi...
Finalement le sexe ne deviendrait plus qu'une activité égoïste et solitaire qui n'aurait de souci ni du plaisir de l'autre ni de la satisfaction de plaire.
Les relations ainsi engagées pourraient-elles modifier en profondeur notre rapport à nous même en tant qu'espèce biologique, dépendante du sexe pour se reproduire, serait-ce un des maillons qui marquerait la fin du sexe nécessaire en abolissant le lien entre le plaisir avec autrui et son effet?
En somme, ne sachant plus trouver la satisfaction avec l'altérité biologique, nous nous réfugierions dans un rapport dominant-machine stérile qui détacherais définitivement notre espèce de la chaine naturelle en la rendant complètement artificielle (par la procréation programmée en couveuse)

Ce n'est pas une critique en soi, mais de loin en loin, cette accumulation de petites choses aura sans doute un impact profond sur l'ensemble de la vie et de l'avenir de notre espèce.

Atteindre l'"autonomie sexuelle" me paraît au contraire être une très bonne chose, celà permettrait de mettre fin une bonne fois pour toutes à la misère sexuelle. D'ailleurs je pense que tout le monde préfèrera malgré tout avoir des relations avec quelqu'un fait de chair et d'os et que ces robots auront juste un rôle palliatif lorsque ces relations là font défaut. Comme la prostitution classique en fait.

Citation :
Mais pour revenir au coeur du sujet, il me semble que nous sommes d'accord, un risque, avec le développement de robots sexuels, est celui de voir les humains préférer la fuite facile des rapports en chair et en os plutôt que de devoir se confronter à l'enfer : les autres.
Je crains que ce soit un facteur négatif pour l'humanité et pour l'Humanité car cela me paraît déboucher sur une gigantesque perte de créativité.

Le rapport entre le fait de baiser avec des robots et une hypothétique perte de créativité me paraît assez lointain. Encore une fois il n'y a pas de lien évident / scientifiquement établi entre les 2 donc tout ça est assez spéculatif.

A part ça, le transhumanisme est en grande partie en rapport avec la "facilité".
L'avènement de la prostitution robotique n'est dommageable pour personne, n'accroît pas la pauvreté et ne provoque aucun désastre écologique majeur. On pourra toujours avoir notre propre opinion sur ces prostitué(e)s robotiques et sur ceux (et celles) qui auront recours à leurs services, mais je vois mal comment son interdiction, même partielle, pourrait se faire en se basant sur autre chose que sur ce qu'on voudrait que les gens pensent et fassent.

Bref, vous l'aurez compris : pour moi la "robostitution" n'a rien de dérangeant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yamaela

avatar

Messages : 52
Date d'inscription : 19/10/2011
Age : 37
Localisation : Région parisienne

MessageSujet: Re: Les prostituées de demain seront des robots   Dim 20 Mai - 19:28

@Eugène
Où voyez-vous écrit le mot "interdiction" ou le verbe "interdire" une seule fois dans les interventions de Tartan ou les miennes?

Alors ma question est simple: qu'est-ce que vous en savez? Et qu'est-ce qui vous permet d'affirmer que la prostitution robotique n'aura aucun impact sur les "femmes" et sur la sexualité humaine en dehors de vos croyances et idéologies personnelles?

Que vous préfériez la cause des jeux-vidéos à celle des femmes, c'est votre droit le plus strict! Mais vous vous permettez des raccourcis plutôt étranges.

Et personne ne dit que la prostitution robotique est dérangeante en soi. Ce que plusieurs personnes ont exprimé, ce sont des craintes concernant la manière dont elle serait perçue dans notre société actuelle capitaliste et aliénante qui est loin d'être idéale! Et, oui, des risques qu'il y aurait à avoir une prostitution robotique pour l'individu humain en particulier l'individu de sexe féminin.

Et, oui, ceci est donc strictement spéculatif... Mais je ne vois pas ce que vos affirmations finales ont de moins spéculatives:
Une étude fiable existe déjà sur le sujet? confused
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David Latapie



Messages : 146
Date d'inscription : 31/12/2011
Age : 40
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Les prostituées de demain seront des robots   Lun 21 Mai - 0:01

Merci de ne pas monter le ton de trop. Il serait agréable que l'ensemble des participants conserve un ton agréable. La forme a son importance. Deux personnes enthousiastes et de bonne foi peuvent se trouver à s'étriper juste pour un mot, une formulation, ce qui serait vraiment bête, npn ?

"Si un mot te brûle la langue, laisse-le faire" -- proverbe arabe.

Merci.

_________________
Trésorier de l'AFT
david.latapie.name
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://david.latapie.name/
Kusanageek

avatar

Messages : 1107
Date d'inscription : 25/03/2010
Age : 28
Localisation : France

MessageSujet: Re: Les prostituées de demain seront des robots   Lun 21 Mai - 0:13

Note modération : j'approuve le conseil de David Latapie. Je serais obligé de vider les posts trop agressifs si je vois des jets de chaise virtuelle Wink

Note à part, je comprends ton inquiétude Yamaela, bien que je pense qu'elle est surtout due à une vue uniformisée de la robotisation sexuelle. Certains préféreront probablement toujours les femmes ou hommes de caractère.

Mais tu sembles ne prendre en compte que l'angle féminin du problème : le sexe masculin ne pourrait-il pas être tout autant délaissé si ton analyse était correcte ? Dans des pays comme la Russie où les femmes sont plus nombreuses, le phénomène inverse peut tout autant être vrai.

Je pense également qu'il y a peu de chances que des rapports sexuels débridés avec un robot risquent de transformer l'individu en machine à prendre les humains comme des esclaves sexuels. En effet, en admettant que la femme en face s'amuse tout autant avec son/ses robot(s), il y a peu de chances qu'elle soit complètement soumise face au premier homme qui lui fait la cour !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kusanageek.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les prostituées de demain seront des robots   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les prostituées de demain seront des robots
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» à paraître demain samedi : tout ce que l'ordre n'a pas dit jeudi ...
» L'oral c'est DEMAIN
» oral DEA...c'est demain!!!
» #TMCweb3 : Quelles seront les #technologies de la #voiture de demain ?
» constructions d'hier, d'aujourd'hui et de demain.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Transhumanismes :: Discussions et débats :: Technologies-
Sauter vers: