AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Eglise Futuriste
Jeu 6 Juin - 12:00 par almagor

» Avis de transfert du forum de l'AFT:Technoprog!
Ven 31 Mai - 19:24 par MarcAdmin

» Transfert du forum Technoprog! - nouvelle étape
Ven 31 Mai - 19:20 par MarcAdmin

» Coren
Jeu 23 Mai - 12:56 par Coren

» Bonjour, bonjour
Mer 22 Mai - 17:56 par Spartan

» Rencontre H+ irl Paris 22 mai 2013
Mer 15 Mai - 8:26 par MarcAdmin

» Stimulation Transcranienne électrique
Ven 10 Mai - 0:55 par Spartan

» Textes de Brainstorm
Mar 7 Mai - 4:09 par Brainstorm

» Quel est le 1er transhumain ?
Ven 3 Mai - 22:17 par p.pit

Adhésions
Adhérer à l'association Technoprog!

Partagez | 
 

 Les prostituées de demain seront des robots

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Scheindorf Herljos

avatar

Messages : 606
Date d'inscription : 17/09/2010

MessageSujet: Re: Les prostituées de demain seront des robots   Dim 24 Juin - 21:39

Je suis totalement d'accord avec ce que dit remi ici, je pense que la notion de "couple" est désuète et freine le progrès social vers la liberté. Je suis ravi de lire un tel avis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.transbiologism.net
David Latapie



Messages : 146
Date d'inscription : 31/12/2011
Age : 40
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Les prostituées de demain seront des robots   Lun 25 Juin - 16:44

Marc a écrit:
La morale romantique (depuis les "romans" chevaleresques de Chrétien de Troyes) n'aurait-elle pas finalement pour objectif de limiter la tendance (notamment) machiste à la dominance ? Une société moins hypocrite, dans laquelle le désir de dominance pourrait s'exprimer sans tabou serait-elle une société plus harmonieuse ?
Pour ce que j'en avais lu, l'amour courtois (puisque tu parles de Chrétien, j'imagine que tu ne parles pas du romantisme du XIXe siècle mais plutôt du romanesque) avait surtout pour objectif de flatter le seigneur (qui faisait vivre le chanteur) par l'intermédiaire de sa femme.

_________________
Trésorier de l'AFT
david.latapie.name
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://david.latapie.name/
David Latapie



Messages : 146
Date d'inscription : 31/12/2011
Age : 40
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Les prostituées de demain seront des robots   Lun 25 Juin - 17:02

Rémi R a écrit:
J'ai vraiment l'impression que la société n'est réservé qu'aux mâles dominants qui ne se font pas pas marcher par les femmes (bref les machos), et les féministes extrémistes.
Ceci s'appelle le pouvoir de nuisance. C'est une tendance forte depuis plusieurs dizaines d'années (voire quelque centaines d'années) que le pouvoir de nuisance d'une entité est plus important que son pouvoir d'aisance.

_________________
Trésorier de l'AFT
david.latapie.name
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://david.latapie.name/
Marc



Messages : 1260
Date d'inscription : 05/10/2008
Localisation : Athènes

MessageSujet: Re: Les prostituées de demain seront des robots   Lun 25 Juin - 21:35

David Latapie a écrit:
Marc a écrit:
La morale romantique (depuis les "romans" chevaleresques de Chrétien de Troyes) n'aurait-elle pas finalement pour objectif de limiter la tendance (notamment) machiste à la dominance ? Une société moins hypocrite, dans laquelle le désir de dominance pourrait s'exprimer sans tabou serait-elle une société plus harmonieuse ?
Pour ce que j'en avais lu, l'amour courtois (puisque tu parles de Chrétien, j'imagine que tu ne parles pas du romantisme du XIXe siècle mais plutôt du romanesque) avait surtout pour objectif de flatter le seigneur (qui faisait vivre le chanteur) par l'intermédiaire de sa femme.
C'est plus complexe que ça. On ne va pas ouvrir un fil exprès pour discuter de littérature médiévale, mais l'amour courtois s'inscrit dans toute une tendance, au tournant du XIIIes, pour essayer de policer la société féodale (asile, trêve de dieu, tournois réglés, etc.). L'image du chevalier y change progressivement.
Pour revenir au sujet, ma référence indiquait simplement que cette tendance à codifier les rapports sexuels pour amoindrir les excès de la domination phallocratique dans le monde occidental ne datent pas d'hier.

A+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Utopiah

avatar

Messages : 310
Date d'inscription : 03/11/2008

MessageSujet: Re: Les prostituées de demain seront des robots   Mar 26 Juin - 13:54

histoire de recentre le debat un article publie il y a quelques mois demande leur opinion aux gerants d'hotels si apres avoir ete parmis les 1ers a utiliser des ascenceur ou mettre du porn a la demande ils seronts aussi en tete concernant l'adoption de robot de "services" y compris de services... coquins !

"The study concluded that service robots in hotels might become common, while the provision of sexual service robots will be a niche market, constrained by the norms of society."

Future Timelines for the Extinction and Adpotion of New Technology in Hotels with Particular Reference to the Future Use of Service and Sexual Service Robots: A Manager's Perspective, The New Golden Age of Tourism and Hospitality February 2012
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fabien.benetou.fr
Yamaela

avatar

Messages : 52
Date d'inscription : 19/10/2011
Age : 37
Localisation : Région parisienne

MessageSujet: Re: Les prostituées de demain seront des robots   Mer 27 Juin - 16:35

@Marc
Citation :
Pour revenir au sujet, ma référence indiquait simplement que cette tendance à codifier les rapports sexuels pour amoindrir les excès de la domination phallocratique dans le monde occidental ne datent pas d'hier.

Je ne suis pas du tout d'accord... Ces traditions littéraires ont avant tout cantonné les femmes dans des "rôles" bien précis. Pourquoi jamais aucune femme n'est chevalier, par exemple?
C'est la domination des hommes sur les femmes que ces littératures expriment mais cela est paré de manière "délicate". On y fait comprendre aux femmes que c'est pour "leur bien" qu'elles ne servent à rien sinon d'ornements galants des cours.

Citation:
"La poésie courtoise va être la mise en mots du statut politique et social des femmes du Moyen-Age, des objets soumis aux désirs et dénonciations des poètes (presque tous des hommes), seuls sujets possibles. De nos jours encore, la plupart des femmes « existent d’abord par et pour le regard des autres, c’est-à-dire en tant qu’objets accueillants, attrayants, disponibles."
Source: http://theses.univ-lyon2.fr/documents/getpart.php?id=lyon2.2005.alonso_b&part=91074

Il existe même des théories de lecture de la littérature courtoise comme étant en fait une littérature homosexuelle. J'avoue que cette hypothèse m'a plus d'une fois effleuré l'esprit... Si je me souviens bien des descriptions faites de Lancelot du Lac, par exemple ou de Gauvain. Ces hommes sont décrits avec les mêmes adjectifs qualificatifs que des "femmes". C'est donc une transgression du "style" et de la symbolique qui n'est certainement pas dû au hasard.

(Je réagis sur le reste de votre réponse en même-temps que je réagis à l'intervention d'Utopiah.)

@Rémi
En lisant ce que vous avez écrit...
Je ne cesse de me demander pourquoi vous ne pourriez pas tomber amoureux de votre IA, de la même manière que l'on tomberait amoureux d'une femme et/ou d'un homme... Et je ne suis pas ironique ou choquée! Je trouve juste que cela tomberait sous le sens.
Pourquoi s'ennuyer à créer des IA perfectionnées puis les placer dans des robots de plus en plus "proches" physiquement de l'apparence humaine si l'on ne peut pas en tomber amoureux/amoureuse?

Et puis, pourquoi la relation amoureuse avec un autre être-humain serait-il forcément plus épanouissant qu'avec un(e) robot(e)? Je ne conçois pas l'être-humain comme le "dernier maillon de la chaîne"...

@Utopiah et Marc
Alors elle devient urgente la question!

Parce que si "tout est permis" avec des robot(e)s sexuel(le)s, cela aura forcément une influence sur les comportements humains.
Si aujourd'hui, le S-M est aussi mal vu socialement c'est parce qu'il interroge la notion d'intégrité physique et corporelle... Et oui, je sais, c'est uniquement "volontaire" pour être du vrai SM. Mais quand une femme se prostitue pour nourrir ses enfants et qu'on lui propose 2000 euros pour une séance de SM hard, même si elle déteste ça, elle le fera... Même si elle a mal à en hurler, elle acceptera pour l'argent. Est-ce être "volontaire", ça? (Parce que c'est "ça" la prostitution... Des gars et des gonzesses qui écartent les cuisses ou l'anus sans jouir, la plupart du temps, et font des trucs qui les débectent juste pour un billet de 50 euros... dans les pays riches... Dans les pays pauvres, ils font ça pour quelques centimes d'euros selon les règles des conversions monétaires en vigueur.) Pourra-t-on démembrer un robot lors d'un rapport sexuel? Et donc pousser encore plus loin le SM sans risques humains?
Quel statut sera alors celui du robot?

Je vois là un vrai problème et un vrai paradoxe. Si l'humain n'est pas supérieur aux animaux (sauf si l'on pense que Dieu a créé les humains en dernier pour parachever sa création faisant d'eux les seuls à "Son image") pourquoi serions-nous supérieurs aux robots que nous avons créé sauf si nous désirons (même inconsciemment) être leurs dieux?

Dernier point, cela soulève aussi une question de "législation sexuelle"...
Chaque pays a déjà ses interdits et ses permissions et il existe même des pays où la diffusion (pas la réalisation) de pornographie pédophile n'est pas interdite, par exemple. Mais alors si les robots s'en mêlent... C'est à dire si la sexualité peut être "déshumanisée" c'est à dire s'il n'existe plus de "victimes" d'une sexualité délirante, opprimante et traumatisante, quel autre moyen de régulation existera-t-il sinon une législation, non pas des "conséquences" mais de la sexualité elle-même?

Par exemple: dans tel pays, très respectueux de la virilité, aucun prostitué robot n'existera et aucune prostituée robote ne pratiquera la sodomie. Officiellement en tout cas... Dans tel autre pays, très respectueux de la pudibonderie féminine, les robotes et robots ne pratiqueront jamais de fellation... Ce qui veut dire que les gouvernements vont devoir décider ce qui est licite ou illicite sexuellement... Que peut-il y avoir de plus liberticide? Mais d'un autre côté, un total laxisme sera forcément préjudiciable. Comment interdire sur les humains et permettre sur les robots sans penser une "différence ontologique naturelle" entre robots et humains qui m'apparaît comme une erreur et un retour en arrière philosophiquement parlant redonnant du poil de la bête aux vieilles théories essentialistes (y compris celles créationnistes)? Car comment logiquement donner un statut ontologique différent aux robots et aux humains sans tacitement accepter l'idée que les humains sont supérieurs au reste de la "création"?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scheindorf Herljos

avatar

Messages : 606
Date d'inscription : 17/09/2010

MessageSujet: Re: Les prostituées de demain seront des robots   Mer 27 Juin - 20:09

En fait, je comprend pas trop pourquoi on se prendre la tête à déliberer sur des robots sexuels, alors qu'il y a quelque chose de beaucoup plus proche de nous et soulevant bien moins de questions, puisqu'il est possible de faire n'importe quoi avec n'importe qui, que celui ci soit réelement présent ou non, que ce soit en réalité une IA, perfectionné, intelligente ou non, un humain, ou whatever, et ce sans aucune conséquences réeles en cas de pratiques touchant à l'intégrité physique...

J'ai cité les systèmes de réalité virtuelle totalement immersifs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.transbiologism.net
Oronard



Messages : 5
Date d'inscription : 02/10/2011

MessageSujet: Re: Les prostituées de demain seront des robots   Jeu 28 Juin - 5:10

Je débarque un peu après la tempête mais il y a deux-trois phrases auxquelles j'aimerais répondre.

Citation :
Et, petit aparté, les pulsions sexuelles des femmes existent également. Le nier est juste une aberration d'un reliquat machiste incapable d'assumer la liberté sexuelle des femmes. Quel genre de prostitution prévoyez-vous pour des femmes en manque agitées par leurs hormones incapables de se contrôler et donc faisant courir un grave danger à la paix sociale?
De nos jours, il est extrêmement facile pour une femme de trouver un homme pour un "coup d'un soir". Il lui suffit de ne pas avoir un physique vraiment ingrat et d'aller en boite/dans un café/dans un bar en lançant deux-trois oeillades et c'est bon. En prime, elle se fait même payer les boissons. Pour un homme, c'est 10 fois plus dur. Voilà pourquoi la prostitution vise principalement les hommes.

Citation :
Je ne suis pas du tout d'accord... Ces traditions littéraires ont avant tout cantonné les femmes dans des "rôles" bien précis. Pourquoi jamais aucune femme n'est chevalier, par exemple?
Oui l'amour courtois à cantonné des femmes dans des rôles bien précis, rôles qui leur étaient de toute façon déjà attribués avant. Mais il a également rehausser l'image de la femme, qui était avant vue comme une créature du diable poussant l'homme au péché, en en faisant une figure qui aidait l'homme à s'améliorer. De plus, l'amour courtois avait tendance à placer la femme au-dessus de l'homme (car plus gracieuse etc.).

Quand à la remarque "pourquoi pas de femmes chevaliers ?", j'ai envie de dire que c'est évident : par pragmatisme. Faire la guerre, surtout dans ces temps-là, requiérait beaucoup de force et d'endurance, et l'on sait tous que, quand on parle de ces deux qualités physiques, les hommes surpassent largement les femmes. Des femmes chevaliers (ou hommes d'arme d'ailleurs, si les nobles peuvent être chevaliers il n'y aurait pas de raison de ne pas envoyer les paysannes se battre également) n'aurait pas survécu longtemps. De plus, à l'époque, il fallait que les femmes pondent beaucoup de gosses (mortalité infantile etc.), et on ne peut pas vraiment se battre si on est enceinte.

Bref, AMHA, l'amour courtois est certes machiste, mais c'est pas vraiment étonnant vu l'époque, mais je pense qu'il marque plutôt une progression dans l'image et le respect de la femme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yamaela

avatar

Messages : 52
Date d'inscription : 19/10/2011
Age : 37
Localisation : Région parisienne

MessageSujet: Re: Les prostituées de demain seront des robots   Ven 29 Juin - 1:39

@Oronard
Les pulsions sexuelles des femmes ne se limitent pas au "coup d'un soir". Par exemple, si demain, votre copine vous demande de venir avec elle en partouze, vous réagissez comment?
Les femmes ont le droit d'avoir des pulsions à condition que celles-ci ne dérangent pas la norme des pulsions masculines. Et, excusez-moi du peu mais le légendaire "coup d'un soir" est très loin de déranger ces messieurs, bien au contraire... Ils ont de quoi se vanter le lendemain au boulot. (Je suis méchante, je grossis le trait... quoique...)

Les pulsions sexuelles féminines sont également tolérées lorsqu'elles respectent la virilité donc lorsque la femme "attend"... une femme trop demandeuse: cela fait fuir. Et dire que la plupart des hommes disent qu'ils rêvent de se faire draguer... Que de contradictions! Laughing

Et la prostitution est avant tout une "tradition" remontant à l'antiquité... elle n'est en aucun cas un signe de libération des femmes.

Quant à la question de la femme enceinte qui ne peut pas se battre, admettons, mais seulement à partir de la fin du sixième mois de grossesse, avant ça aucune contre-indication. Seulement... les femmes dès l'antiquité connaissaient des techniques contraceptives (plus aléatoires il est vrai) qu'elles avaient pour interdit formel religieux d'utiliser... Les femmes vikings se battaient en première ligne, enceintes ou pas, aucun homme ne se serait risqué à le leur interdire de peur de se prendre un grand coup d'épée dans les parties génitales. Les samouraïkos (Japon donc) savaient tirer à l'arc aussi bien que des hommes et les "filles de la maison" se retrouvaient souvent sur les remparts des kuidons (forteresses) assiégés... Pourtant, dans le genre société machiste et patriarcale, si vous trouvez mieux que le Japon féodal...

Vit-on choses pareilles en occident?!?
Non! Pourquoi? Car l'on a oublié "les femmes" (on retrouve cette tendance également au Japon même si différemment) pour créer "l'idéal féminin"...
Quel est ce "respect de la femme" qui m'oblige à me comporter d'une manière plutôt qu'une autre? Et surtout, pourquoi les femmes auraient-elles l'obligation de s'y conformer?

Seuls des hommes furent les chantres du "fin amor" puis les imbéciles bourgeoises aspirant à la noblesse du XIXème siècle. S'imaginant que la pureté de leurs moeurs rattraperait leur absence de lignage... Fichues pécores! Le fin amor c'est la fin de l'existence des femmes pour créer une domination masculine sans précédent...

Et, contrairement aux idées reçues, avant la loi Salique, les femmes avaient presque les mêmes droits que les hommes, y compris celui de divorcer, sauf qu'elles ne pouvaient hériter et disposer librement de leurs biens avant l'âge de 25 ans, restriction issue du droit romain antique. Mais elles pouvaient disposer de leurs propres propriétés et pouvaient même gérer les comptes de l'état!
Après le fin amor et la loi salique: plus rien...

Ce "respect", comme vous dîtes, est pour moi synonyme de "prison". Que les hommes ne me respectent pas si c'est le prix à payer pour être considérée comme leur égale! Mais qu'est-ce que je peux bien en avoir à cirer du respect de la classe masculine si celui-ci m'empêche de vivre comme je l'entends? Louise Labbé et Olympe de Gouges ne disaient rien d'autre à leurs époques respectives même si dans un langage plus châtié, je le concède humblement...

@Scheindorf:
Immersion virtuelle: corps virtuel donc un fantasme.
Corps robotique: corps physique donc un acte.
Cela ne fait aucune différence selon vous?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scheindorf Herljos

avatar

Messages : 606
Date d'inscription : 17/09/2010

MessageSujet: Re: Les prostituées de demain seront des robots   Ven 29 Juin - 3:14

Yamaela a écrit:

@Scheindorf:
Immersion virtuelle: corps virtuel donc un fantasme.
Corps robotique: corps physique donc un acte.
Cela ne fait aucune différence selon vous?

Je dit justement que les robots prostitués ne servent à rien si l'on dispose d'une simulation suffisamment bonne.
Et non, si l'on peux recréer une réalité digitale permettant à deux personnes de partager des imputs sensoriels, du plaisir, des émotions,... il n'y pas de différence entre le fait qu'elles le fassent en utilisant une interface, ou directement. Enfin, si, avec l'interface ils peuvent aller bien plus loin dans l'imaginaire que le peu que permet le corps physique. (et si l'on veux vraiment, on peux même régler la simulation pour ne permettre pas plus que ce que permet la réalité physique...)

Et a mon sens, je ne pense pas qu'il soit tres compliqué de se passer totalement d'une "autre personne opérateur" et faire une IA (faible) qui en prend la forme.

C'est donc certes un fantasme, mais un fantasme dont les conséquences psychophysiologiques sont indistinguables de l'acte réel.

Et quand je vois à l'heure actuelle jusqu’où peux aller l'immersion avec pourtant des simulations assez nazes et de l’équipement au feedback très limité, il me semble très clair qu'une bonne simulation et une combinaison sensorielle complets rendront l'expérience équivalente, ou pas loin.

Il y auras toujours les luddites qui voudront en rester aux "bonne vielles méthodes" et préféreront avoir recours à des prostitués, mais ces mêmes personnes délaisseront tout autant les robots sexuels, donc, ils n'entrent pas spécialement dans le sujet...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.transbiologism.net
Yamaela

avatar

Messages : 52
Date d'inscription : 19/10/2011
Age : 37
Localisation : Région parisienne

MessageSujet: Re: Les prostituées de demain seront des robots   Ven 29 Juin - 3:41

Juste un petit lien!
Je suis bien contente de l'avoir trouvé celui-là! Il est très intéressant.
La prostitution et le moyen-âge...
Cela résume, j'ai l'impression, pas mal de choses évoquées sur ce fil et vous pourrez lire (peut-être avec surprise) que les questions que nous nous posons aujourd'hui étaient déjà celles d'hier...

J'ose espérer que certain(e)s comprendront mieux pourquoi je trouve un tel sujet brûlant et pourquoi j'y attache une telle importance.

http://medieval.mrugala.net/Femme/Prostitution%20au%20Moyen%20Age/Prostitution%20au%20Moyen%20Age.htm

Un autre lien où l'on apprend que la prostitution remplace le concubinage et empêche d'être taxé de polygamie...
Citation: "A l'image des princes, certains bourgeois souhaitent également entretenir pour leur confort quelques prostituées. Charles V puis Charles VI accordent ainsi aux puissant banquiers lombards le droit d'entretenir à domicile quelques femmes."
Source: http://vivre-au-moyen-age.over-blog.com/article-12779243.html

Vous y apprendrez aussi que violer une femme de mauvaise vie n'était pas un crime... et qu'elles étaient chassées des villes en période d'épidémie (on se demande bien pourquoi!)... En fin de lien, la conclusion de l'anecdote sur Jeanne d'Arc est plutôt piquante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yamaela

avatar

Messages : 52
Date d'inscription : 19/10/2011
Age : 37
Localisation : Région parisienne

MessageSujet: Re: Les prostituées de demain seront des robots   Ven 29 Juin - 3:52

@Scheindorf
Je vais peut-être vous étonner mais je suis tout à fait d'accord avec vous... Surtout concernant l'imaginaire. Clé de voûte essentielle de l'humanité à mon sens.

Seulement, il reste un point à éclaircir. Les prostitués robots permettent de garder un aspect économique en vendant des "passes" alors qu'un programme informatique se pirate. Des gens capables de "pirater" un robot pour qu'il accepte un rapport sexuel sans avoir été payé d'avance me semblent bien plus rares...
(Les prostitués se font toujours payer d'avance.)
Là on touche à l'aspect lucratif de la prostitution. Et je ne pense pas que ce soit uniquement une question de ludites ou pas ludites...

Que des individus se satisfassent seul(e)s sexuellement, quel que soit le biais, m'indiffèrent complètement. Tant que leurs fantasmes les plus atroces restent dans leurs ordinateurs, je m'en fiche complètement.

En lisant votre intervention, j'ai repensé au vieux film "Strange Days"...

/edit
Tout à fait par hasard, je viens de trouver ce lien...
Je vais souvent sur ce blog que j'aime beaucoup et je suis tombée sur ceci: la définition d'agalmatophilie.
http://blog.legardemots.fr/post/2012/05/09/Agalmatophilie
Et la photo à la fin est assez intéressante...
(C'est bizarre mais cela m'a fait penser au conte de Blanche Neige et à la Belle au Bois Dormant...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maywian

avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 04/10/2010
Age : 28

MessageSujet: Re: Les prostituées de demain seront des robots   Jeu 26 Juil - 0:17

En parcourant le topic je me suis juste demandée quelque chose :

Dans l'idéal de la prostitution, c'est-à-dire, une femme qui propose ses services de son plein gré. En quoi l'homme serait-il plus dominant qu'elle ?
Il a son plaisir, elle a son pognon. Pour moi c'est égalitaire.

Concernant les robots, je vois le débat par rapport à s'il a une conscience etc... c'est pas top d'avoir un rapport sexuel avec une personne non consentante.

Mais s'il reste juste un programme... qu'est ce que c'est de plus qu'un sextoy ? Je vois pas vraiment ce que ça peut changer entre notre désir de vouloir avoir des rapports entre hommes et femmes/hommes et hommes/femmes et femmes. Ce sera juste une nouvelle pratique qui rentrera en ligne de compte. Une sorte de robotphilie.

Je sais pas si c'est mon jeune âge mais je me suis jamais sentie dominée parce que je suis une femme. Certes, beaucoup de mecs font des remarques. Souvent pour titiller. Mais je suis quelqu'un de très provoc' et je pense avoir autant de couilles mentalement parlant. Enfin j'essaie de penser que le monde évolue vers une idéologie à la Scheindorf où on s'en fiche pas mal de savoir si t'as des nichons ou une paire de couille bien velue. D'ailleurs, j'espère bien que le jour où on pourra baiser des robots, ce sera possible de changer de sexe quand ça nous chante !

En tout cas, si ces robots ont le temps d'exister ça ne sera qu'un court dilemme car comme Scheindorf je crois plus probable le fait de pouvoir faire ses petits trucs coquins par réalité virtuelle. Les sadiques pourront enfin violer leurs bébés phoques sans faire de mal à personne. C'est fabuleux !









Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PLC



Messages : 58
Date d'inscription : 26/10/2010
Localisation : Lyon

MessageSujet: Re: Les prostituées de demain seront des robots   Lun 30 Juil - 21:49

Il faut se mettre au niveau de la population!
Si cela permet de développer la robotique, après tout. Si la singularité arrive par là Very Happy
Mais je pense que la réalité virtuelle aura fait plus de progrès avant.
(Même si les films X en 3D devront avoir plus de soutiens dans l'industrie pour cela.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Utopiah

avatar

Messages : 310
Date d'inscription : 03/11/2008

MessageSujet: Re: Les prostituées de demain seront des robots   Mar 11 Sep - 14:14

Au passage je viens d'apprendre que certaines formes de prostitution existent aussi chez d'autres animaux cf http://en.wikipedia.org/wiki/Prostitution_among_animals
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fabien.benetou.fr
Gorzyne

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 28/08/2012

MessageSujet: Re: Les prostituées de demain seront des robots   Ven 14 Sep - 13:21

Le sujet des robots sexuels est effectivement capital, tout d'abord parce que c'est une mouvance qui opère par essence de façon sous-marine par rapport à la société, ensuite parce que en matière d'imitation antropomorphique, les sex dolls sont effectivement ce qui se fait de mieux à l'heure actuelle.. lorsque des clients sont prêt à mettre sur la table de 5000 à 10000$ poru s'offrir une poupée réaliste en latex, même pas motorisée (certains modèles sont chauffants).. imaginez la valeur d'un tel item si vous y insérez un chips IA doté d'interaction speech2speech ..
Il ne manque plus que l'aspect robotisation.. avec la question du poids..les sex dolls réalistes pèsent de 30 à 40kg, ce qui est déjà beaucoup, et elles sont relativement fragiles également.. mais nous y viendront graduellement c'est certain !

Les sex dolls suscitent de gros débats éthiques évidemment, il y a le pb de sex dolls d'allure juvénile, (petite taille, aucune poitrine) qui soulève le problème de la pédophilie "légale".. mais avant même cela, le fait que une sex doll n'est pas un sex toy comme un autre. Les femmes utilisent plus de sex toys que les hommes, mais voient évidemment d'un très mauvais oeil la concurrence potentielle des sex dolls. Une des explications sociologiques traditionnalistes est que les femmes ont le pouvoir du sexe et les hommes le pouvoir de l'argent. L'équilibrage dans la société moderne urbaine des rapports professionnels entre les hommes et les femmes trouve d'une certaine manière un écho favorable dans les premisces de la potentielle accession à l'indépendance sexuelle des hommes via les robots sexuels.

Enfin voici quelques axes de réflexion sur un sujet très vaste et complexe.

Bien à vous,
G
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bobzdar



Messages : 26
Date d'inscription : 01/06/2012

MessageSujet: Re: Les prostituées de demain seront des robots   Sam 29 Sep - 0:31

Pas de temps à perdre avec ce type de sujet, qui pourtant m'interpelle.
Simplement, une réaction d'ordre sémantique...

Qu'en est-il du plaisir de la chaire?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gorzyne

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 28/08/2012

MessageSujet: Re: Les prostituées de demain seront des robots   Mer 3 Oct - 22:02

Alors je me permets de te répondre sur deux points,

- ne parles tu pas plutôt de plaisir de la chair, les plaisirs de la chaire, dont on peut concevoir la compatibilité avec le transhumanisme, semblent d'un tout autre ordre que la discussions évoquée ici... si on considère qu'il ne s'agit pas d'un obscure jeu de mot sémantique, mais d'une malheureuse coquille, alors effectivement on peut comprendre aisément que les plaisirs de la dite "chair" voir de la "viande" soient évincés par la robotique. De même que lire un livre ou regarder son adaptation au cinéma sont des plaisirs de nature différents, le sexe avec un robot est d'une nature différente que le plaisir avec un humain, et même si effectivement la matière dont est constitué le robot sexuel est fondamentalement différente, la véritable dichotomie s'opère selon moi surtout au niveau de la prise de conscience de l'altérité, du fait que l'autre a un regard qui nous renvoie beaucoup de choses, enfin bon le topic n'est pas la sexualité humaine, ce qui me permet de rebondir sur mon deuxième point.

- tu dis pas de temps à perdre avec ce type de sujet... alors que pourtant c'est LE sujet fondamental du transhumanisme, à savoir comment le cyber monde et bientôt l'intelligence artificielle vont modifier à court terme la conscience universelle (et que, sans entrer dans les détails, les robots sexuels constituent la porte d'entrée royale à ce niveau). Pourquoi c'est important, parce que c'est du court-terme justement, et ça se passe depuis 10 ans. Il y a des questions éthiques fondamentales qui se jouent à l'heure actuelle. j'ai parcouru vite fait les questions transhumanistes liées à la biologie, génétique, neuro, etc... mais ça me paraît trop loin encore pour pouvoir en discuter ailleurs qu'autour d'un comptoir, à moins de se trouver dans un cercle éventuel d'éminents spécialistes, pourquoi pas.. par contre le lien de l'homme à la société, question qui se pose sans cesse à travers les âges, et dont on constate en son sein l'apparition de mutations profondes et naissantes, et bel et bien la question essentielle sur laquelle il convient de se pencher, de façon calme et réfléchie, sans partisanisme ou démagogie.

Gorzyne


Dernière édition par Gorzyne le Mer 3 Oct - 22:07, édité 3 fois (Raison : orthographe)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les prostituées de demain seront des robots   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les prostituées de demain seront des robots
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» à paraître demain samedi : tout ce que l'ordre n'a pas dit jeudi ...
» L'oral c'est DEMAIN
» oral DEA...c'est demain!!!
» #TMCweb3 : Quelles seront les #technologies de la #voiture de demain ?
» constructions d'hier, d'aujourd'hui et de demain.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Transhumanismes :: Discussions et débats :: Technologies-
Sauter vers: