AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Eglise Futuriste
Jeu 6 Juin - 12:00 par almagor

» Avis de transfert du forum de l'AFT:Technoprog!
Ven 31 Mai - 19:24 par MarcAdmin

» Transfert du forum Technoprog! - nouvelle étape
Ven 31 Mai - 19:20 par MarcAdmin

» Coren
Jeu 23 Mai - 12:56 par Coren

» Bonjour, bonjour
Mer 22 Mai - 17:56 par Spartan

» Rencontre H+ irl Paris 22 mai 2013
Mer 15 Mai - 8:26 par MarcAdmin

» Stimulation Transcranienne électrique
Ven 10 Mai - 0:55 par Spartan

» Textes de Brainstorm
Mar 7 Mai - 4:09 par Brainstorm

» Quel est le 1er transhumain ?
Ven 3 Mai - 22:17 par p.pit

Adhésions
Adhérer à l'association Technoprog!

Partagez | 
 

 Présentation : Gorzyne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gorzyne

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 28/08/2012

MessageSujet: Présentation : Gorzyne   Mer 29 Aoû - 22:36

Bonjour à tous,

Je travaille en autodidacte depuis 2008 sur les sujets du traitement automatisé du langage et l'interaction homme machine, notamment les agents conversationnels.

En essayant de voir plus loin que mes domaines de recherche, j'ai rapidement compris les potentialités des domaines liés aux technologies de l'intelligence artificielle, notamment lorsque celle ci sont couplés à la robotique.

Je suis convaincu que le premier être humain créé entièrement artificiellement est à la portée de quelques décennies. Aura-t-il une conscience ? La est toute la question, et les enjeux cyberéthique futurs appellent une réflexion immédiate importante sur la direction que pourrait prendre la recherche technologique.

A supposer qu'il soit possible un jour de créer, simuler, modéliser la conscience auto-perceptive, les enjeux dépassent l'entendement.

Je suis ici donc pour
- échanger sur les questions de cyberéthique soulevées par les progrès en intelligence artificielle, dans une perspective d'interaction homme-machine ou au niveau des mutations comportementales au niveau de la société tout entière
- échanger plus particulièrement sur les sujets liés au traitement automatisé du langage (à un niveau plus technique)

Je précise que j'ai une formation universitaire en mathématiques appliquées, ainsi qu'une large ouverture transdisciplinaire aux autres domaines.

Merci à tous j'espère trouver ma place ici,
Gorzyne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Envy

avatar

Messages : 62
Date d'inscription : 19/05/2011

MessageSujet: Re: Présentation : Gorzyne   Ven 31 Aoû - 0:23

Bienvenue.

Citation :

Je travaille en autodidacte depuis 2008 sur les sujets du traitement automatisé du langage et l'interaction homme machine, notamment les agents conversationnels.

Justement , j'avais il y a pas mal de temps entendu parler d'un concours récompensant des travaux sur les meilleurs agents conversationnels.
Aujourd'hui qu'est-ce qu'il en ai par rapport au test de turing ?
(pas beaucoup de connaissances sur le sujet donc désolé par avance si je dis des atrocités)

Citation :
Je suis convaincu que le premier être humain créé entièrement artificiellement est à la portée de quelques décennies. Aura-t-il une conscience ?

Cet être humain artificiel, il sera plus du genre né d'utérus artificiels ou plutôt mécanique (d'après ton paragraphe précédent je dirais cette dernière ) ?
Je fais remarquer celà car on ne s'entend jamais vraiment sur la définition ce mot qu'est "Humain".

Par ailleurs , la conscience est pourtant considérée comme faisant partie des attributs du genre humain (la plus remarquable d'ailleurs).
Dire humain , aussi artificiel soit-il sous entend déjà l'existance d'une conscience.

Je comprends ce tu as voulu dire mais il y a une gêne logique dans ta phrase.
"Individu à notre image" ne serait-ce pas moins dérangeant ??

Citation :

Je précise que j'ai une formation universitaire en mathématiques appliquées, ainsi qu'une large ouverture transdisciplinaire aux autres domaines.

Plus tournée analyse?algèbre ou bien proba/stat ?

Envy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gorzyne

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 28/08/2012

MessageSujet: Re: Présentation : Gorzyne   Ven 31 Aoû - 1:15

je reprends ce que j'ai dit, dans un premier temps la question de la possibilité de créer une forme de "conscience"... mais bien entendu non humaine, puis d'intégrer celle ci dans un dispositif humanoïde.

pour moi tout est là, sur la question de la conscience, mais à ce niveau je n'ai pas d’éléments de réponse tangibles pour me faire une idée si ce n'est les classiques arguments pour/contre.


sur le Loebner prize auquel tu fais référence, il n'a à ma connaissance pas encore été gagné (prix de 1 M$) mais des prix intermédiaires ont été décernés, en fonction du nombre de membre du jury floués.

sur mes spécialités, j'ai touché aux deux domaines à la fois proba/stat ainsi que l'algèbre.. mais je me suis éloigné des mathématiques depuis.

mes travaux actuels portent essentiellement sur les agents conversationnels, ce qui m'a amené à m'instruire sur la linguistique (syntaxe, sémantique, grammaire) à la psychologie et évidemment l'informatique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc



Messages : 1260
Date d'inscription : 05/10/2008
Localisation : Athènes

MessageSujet: Re: Présentation : Gorzyne   Dim 2 Sep - 13:56

Bonjour Gorzyne et bienvenue,

Pour ma part, je ne suis ni mathématicien, ni cogniticien, mais transdisciplinaire touts azimuts ;-)

Comme le signalait Envy en effet, pas d'humanité sans conscience. A mon avis, à très long terme, la pérennité de la conscience d'origine humaine est même plus importante que celle de l'humain 1.0. Donc, l'hypothèse et la possibilité de l'émergence d'une conscience artificielle me paraissent essentiels.

Cela dit, mes quelques rares lectures en sciences cognitives (JP Changeux, A. Damasio) m'ont appris qu'aux dernières nouvelles la conscience humaine (et des animaux en général pour ceux qui en possèdent) pourrait être très étroitement liée aux émotions, lesquelles seraient dépendantes de notre perception et de notre représentation de notre propre corps.
Si ces hypothèses (déjà assez bien établies) étaient vérifiées, cela rendraient illusoire l'idée d'une conscience artificielle de type humaine créée ex-nihilo (i.e. sans corps) avant d'être intégrée dans un support humanoïde.

Il faudrait alors se tourner vers l'idée d'une conscience artificielle de type non-humaine.
Mais j'y vois au moins deux problèmes :
- comment s'y prendre alors qu'on ne comprend même pas bien encore comment émerge la conscience humaine ?
- comment garantir la bienveillance envers les supports de conscience humaine (nous ;-) d'une conscience artificielle fondamentalement différente de la notre ?

A+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gorzyne

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 28/08/2012

MessageSujet: Re: Présentation : Gorzyne   Lun 3 Sep - 21:30

Merci pour votre accueil. Je suis effectivement au courant de cette idée, que l'intelligence est étroitement liée aux émotions. D'ailleurs la dernière application pratique que j'ai faite a porté sur un site de rencontre célèbre, sur lequel j'ai balancé un agent conversationnel de mon cru. L'intérêt était justement pour moi de faire évoluer un agent dans un environnement où la tension émotionnelle est élevée. La direction de mes prochains travaux devrait porter sur du scoring émotionnel, et la jonction entre analyseur et générateur devrait justement pouvoir s'articuler autour d'un noyau émotionnel, un peu dans la lignée de la psychologie cognitiviste.

Exemple : conditions initiales
peur = 0
tristesse = 0
colère = 0
joie = 0

lorsque des mots appartenant aux champs sémantiques des émotions mentionnées, apparaissent dans le flux conversationnel, j'incrémente la variable correspondante +10. Par contre lorsque l'émotion n'apparaît pas dans le flux conversationnel, je décrémente -1. Je dispose de quelques base sémantiques appropriées pour mettre ce schéma en œuvre.

L'idée suivante est après de tenir compte de ce scoring dans la sélection de la réplique parmi les répliques admissibles. Toute la question est "comment tenir compte de ce scoring".. comment le robot doit-il se comporter lorsqu'il identifie tel émotion chez son locuteur.

On comprend que plusieurs schémas sont possibles, un robot mimétique répondrait à la joie par la joie, la colère par la colère... mais il y a d'autres schémas envisageables.. enfin voilà un peu les questions que je me pose..

Sur les questions de la conscience, la notion de la bienveillance une fois la singularité technologique atteinte est effectivement cruciale, mais sans doute que l'on s'en rendra empiriquement compte rapidement ? La conscience, suffirait-il de créer une structure autoperceptive pour la faire émerger ? ça paraît trop facile !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Présentation : Gorzyne   

Revenir en haut Aller en bas
 
Présentation : Gorzyne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Présentation du projet
» Présentation Muffin
» Présentation d'une future maman entrepreneuse!
» Ma présentation
» fleur de fil : petite présentation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Transhumanismes :: Présentation :: Bienvenue !!!-
Sauter vers: